• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ghost Surfer a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: En Stock.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Ghost Surfer

CD inclus dans notre offre Bestsellers à moins de 10€
3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
11 neufs à partir de EUR 6,99 5 d'occasion à partir de EUR 4,49
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ghost Surfer
  • +
  • The Human Octopus
Prix total: EUR 20,98
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (3 février 2014)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Pantheon
  • ASIN : B00HFYILWI
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 16.399 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Casino
  2. Visage pâle
  3. Ghost surfer
  4. Kisses
  5. Mohawk
  6. The odyssey
  7. The crossing
  8. Ladyday (ladydouble)
  9. Standalone
  10. Scarface
  11. White space
  12. Dark passenger
  13. Babylone, babylon ???
  14. Collector
  15. Road movie
  16. Road movie

Descriptions du produit

Critique

Bas les masques serait-on tenté de dire. Pas que les casques d'astronaute ou les cagoules de catcheur mexicain soient intrinsèquement gênants, mais on aimerait bien que le talent ait le courage de se présenter devant nous à visage découvert. Ceci dit, dans le cas d'Alexandre Longo il suffit d'écouter son deuxième album Ghost Surfer pour voir surgir le visage radieux d'un artiste épanoui.

Ce « surfeur fantôme » est dans la continuité de son « homme pieuvre » d'il y a maintenant trois ans, soit une galerie d'étranges personnages en cours de constitution. Une oeuvre en gestation plutôt, totalement cohérente et appuyée sur des fondamentaux que sont l'influence de la musique de film et de la musique classique. Prêt depuis quelques mois, Ghost Surfer a été volontairement retardé sur conseil de son label qui craignait de le voir noyé dans l'avalanche des sorties de fin d'année. Pas facile en effet de séparer la gastronomie de la nourriture de fast-food lors des périodes d'achats compulsifs.

Du coup, c'est une année complète que nous allons pouvoir consacrer à décortiquer ce Ghost Surfer après lui avoir arraché son masque. On se trouve percuté d'emblée par deux collaborations avec Tim Smith et Eric Pulido, soit l'ancien et le nouveau chanteur de Midlake. Au programme pour ces messieurs et leurs voix flûtées, le très fantomatique ​« Casino » et le non moins étrange « Visage Pâle » avec ses harmonies folk d'une autre dimension temporelle.

Si les invités sont d'une grande importance sur Ghost Surfer, il ne faut pas en déduire que Cascadeur ne sait pas se débrouiller seul. Sa voix est elle aussi un souffle céleste sur « The Odyssey », tandis que la dimension cinématographique de « Road Movie Part I » et « Road Movie Part II » n'échappera à personne. La soprano française Anne-Catherine Gillet envoûte littéralement « Dark Passenger », alors que la rencontre avec Tigran Hamasyan sur « Ladyday (Ladydouble) » semble couler de source. Ces deux là devaient se rencontrer, on s'entend si bien entre génies.

En parlant de génie, la présence de Christophe sur « Collector » vaut adoubement même si la seule chanson en français du disque n'en est pas la meilleure. On ne peut pas non plus passer sous silence « The Crossing » écartelé entre la voix de Stuart Staples de Tindersticks et les sonorités du cornet de Médéric Collignon. Arrivé à ce point, on peut tourner et retourner Ghost Surfer dans tous les sens, le parer de tous les masques possibles, la conclusion reste la même : la musique électronique française vient d'accoucher d'un chef d'oeuvre dont le retentissement devrait survivre au temps qui passe. - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Caché sous un casque et sous le nom de Cascadeur, Alexandre Longo avait charmé, en 2011, avec des concerts aériens et un premier album mélancolique, « The Human Octopus ». Le revoilà, avec un deuxième disque, « Ghost Surfer », sorti lundi 3 février 2014, pour lequel il s'est imaginé metteur en scène.
Ce garçon a longtemps joué les hommes de l'ombre sur les projets d'autres musiciens. Se lancer seul était « un passage obligé, une renaissance », confie-t-il.
Les textes de ce nouvel enregistrement, comme ceux du premier, confirment certains tourments récurrents, mais si l’artiste les laisse poindre, ils n’ont plus la même présence pressante. Puisque son premier disque s'apparentait à de la musique de chambre, il lui fallait sortir de la chambre : « Je voulais que « Ghost Surfer » soit peuplé, qu'il y ait une forme de communauté. J'ai toujours imaginé Cascadeur comme un vaisseau sur lequel, plus ça va, moins je suis aux commandes ». Pour ce musicien, « se mettre en retrait est quelque chose d'essentiel en musique, c'est comme le silence, ce n'est pas être absent ».
Résultat, un album conçu presque comme un film, « avec un casting, les décors, les mises en place, les répétitions avec les acteurs, le jeu autour des dialogues ». Les voix se démultiplient, la scie musicale et les ondes Martenot s’en donnent à chœur joie. Dans ce voyage, parfois une piste s'arrête brusquement, bobine de film qui se casserait net.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'ai acheté un peu par hasard cet album ... et ai été au début un peu gêné par la voix un peu particulière de ce chanteur.
Cela a duré quelques minutes puis je suis entré dans son monde... car il s'agit d'un monde que cet artiste hors-norme vous propose de décuvrir avec sensibilité, intelligence, tout en nuance ..
C'est à mon sens un album essentiel que j'écoute encore et encore..
J'ai hâte d'entendre ce que sera le troisième et prochain album de Cascadeur.

Un monde magique..
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Seuls deux titres sont bons. ...autant les télécharger et ne pas acheter le cd
Achat inutile et regretté....j'ai acheté suite au passage sur Canal. Plus de précipitations à présent
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?