Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Giant Steps [Ogv] Edition limitée, Import

4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste John Coltrane


Détails sur le produit

  • Album vinyle (26 janvier 2010)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Edition limitée, Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B001LM5TU2
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Countdown (Lp Version)
  2. Cousin Mary (Lp Version)
  3. Mr. P.c. (Lp Version)
  4. Naima (Lp Version)

Descriptions du produit

Critique

Premier album publié chez Atlantic, le nouveau label de Coltrane, Giant Steps est une nouvelle pièce historique dominée par la pièce homonyme.

Sans rentrer dans les détails harmoniques, avec « Countdown » et « Giant Steps », Coltrane pousse à ses limites les habitudes harmoniques et les substitutions d’accords du be bop, qui visaient à retarder l’arrivée sur l’accord tonique, ceci en improvisant sur des progressions d’accords suggérant des changements de tonalité quasiment toutes les mesures...à une vitesse ahurissante. Ce n’est pas arrivé d’un coup, bien sûr, et les prises alternatives du coffret Heavyweight Champion montrent à quel point ce fut difficile.

En dehors de « Spiral », les autres morceaux sont des dédicaces aux proches de Coltrane : Naima, son épouse ; Syeeda, la fille de Naima ; son accompagnateur Paul Chambers et Mary Alexander, sa cousine. Sous la forme du blues pour « Cousin Mary » et « Mr P.C. », d’une mélodie joyeusement monkienne sur « Syeeda Song Flute » et d’un des plus beaux hymnes du jazz avec « Naima ». De ce dernier morceau, Art Farmer a donné une magnifique version (Listen to Art Farmer and Orchestra, Verve).

En trois séances de mai et décembre 1959, avec Tommy Flanagan ou Wynton Kelly (piano), Art Taylor ou Jimmy Cobb (batterie) et Paul Chambers (contrebasse), c’est le jazz qui a fait un pas de géant.

  - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Un client le 6 juillet 2002
Format: CD
L'album qui a changé la course du jazz,simplement
parce que Coltrane repoussa la sequence d'accord du style Be-Bop à ses limites et même au delà.
Devant la vitesse et l'intensité de cette session studio ,plusieurs saxophonistes contemporains s'inclinent!
L'intensité est appaisée grâce à la beauté de certains morceaux comme Naima ,et l'album atteint
un sommet de creativité dans le jazz des années 50.
Cet album est indispensable ,même pour un neophyte!
Remarque sur ce commentaire 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
1959. Très grande année dans le monde du jazz ! Miles Davis sort "Kind Of Blue", John Coltrane sort "Giant Steps" et Ray Charles "What'd I Say" . Aujourd'hui, ces trois albums sont des classiques du genre.

Peu de temps après l'enregistrement de "Kind Of Blue" de Miles Davis, auquel Coltrane participe au saxophone tenor, il entre en studio pour y enregistrer son premier album en tant que leader chez Atlantic. Et à l'unanimité, c'est un succès. Cet album ne comptabilise pratiquement que des standards (Naima, Giant Steps, Cousin Mary, Countdown et Mr. P.C.).

Si vous ne connaissez pas l'oeuvre de Coltrane, qui, comme beaucoup de jazzmen de l'époque, à beaucoup évolué dans le temps, "Giant Steps" est un bon point de départ.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 9 août 2001
Format: CD
Après avoir joué avec Miles Davis sur Kind of Blue, Coltrane constitue autour de lui un quatuor aujourd'hui devenu mythique. Giant Steps en est le premier fruit et aujourd'hui encore, il est à savourer sans modération. Mélodies hypnotiques, phrasé inimitable, morceaux d'anthologie...N'en jetez plus. Coltrane aurait pu mourir là, ce disque lui avait déjà ouvert toutes grandes les portes du panthéon du Jazz.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 20 mai 2015
Format: CD
Il y a quelques très utiles portes d'entrée pour découvrir John Coltrane. Il y a Ballads, facile et harmonieux, A Love Supreme, épique et transcendantal, Blue Train, où le bop devient déjà hard et, bien sûr, Giant Steps, première galette de Trane pour Atlantic, révolution jazzistique à lui seul, et une merveille d'album !
Dans les faits, à peine sortie des sessions du légendaire Kind of Blue de Miles Davis, Coltrane se lance, avec un trio fort différent de celui qui l'accompagnera bientôt et entrera de plein droit dans la légende, sa légende, dans l'élaboration d'un opus qui fera non seulement date par les compositions l'articulant que par le jeu d'un Trane révolutionnant présentement l'approche de son instrument.
Pour s'en convaincre, en n'oubliant évidemment pas de le contextualiser dans son époque, il suffit d'écouter le morceau titre d'ouverture de l'album où ce diable de John, un peu à la manière de ces instrumentistes folk celtiques qui "tournent" autour de la mélodie en de riches et développés soli, fait couler un impressionnant torrent de notes de son cuivre.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Sib le 7 novembre 2007
Format: CD
C'est le premier disque de Coltrane que j'écoute, je découvre l'homme par ce cd. La première écoute est fascinante, bien loin d'un profond rejet du jazz traditionnel que j'éprouve; celui-ci m'attire. A chaque écoute, je découvre et redécouvre un titre sur lequel je n'avais pas encore remarqué tel ou tel détail. C'est jubilatoire.
Au delà de ça, le souffle qui sort de ces compos est magistral, les thémes sont magnifiques et les impros sont furieuses, furieusement extrêmes, extrêmement folles. Je ne place pas sur le même pied d'égalité Coltrane et ses comparses; les impros de pianos sont faibles, et le son de la contrebasse est fouilli, on ne discerne pas tout. Mais tant pis, Coltrane me fascine par son jeu, la vie qui en surgit, et qui surtout ne s'éteint jamais.
Vraiment, c'en est suprême.
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?