• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Goldberg Variations (1981... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Goldberg Variations (1981)

4.0 étoiles sur 5 27 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
28 neufs à partir de EUR 4,92 28 d'occasion à partir de EUR 0,36
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Glenn Gould


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Goldberg Variations (1981)
  • +
  • Bach: The Well-Tempered Clavier Books I & II
  • +
  • Glenn Gould Plays Bach: 6 Partitas Bwv 825-830; Chromatic Fantasy Bwv 903
Prix total: EUR 37,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Compositeur: Johann Sebastian Bach
  • CD (11 février 1993)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Sony Classical
  • ASIN : B000025NYA
  • Autres éditions : Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 27 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 7.665 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Aria
  2. Variation 1 a 1 clav.
  3. Variation 2 a 1 clav.
  4. Variation 3 a 1 clav. canone all'unisono
  5. Variation 4 a 1 clav.
  6. Variation 5 a 1 ovvero 2 clav.
  7. Variation 6 a 1 clav. canone alla seconda
  8. Variation 7 a 1 ovvero 2 clav.
  9. Variation 8 a 2 clav.
  10. Variation 9 a 1 clav. canone alla terza
  11. Variation 10 a 1 clav. fughetta
  12. Variation 11 a 2 clav.
  13. Variation 12 canone alla quarta
  14. Variation 13 a 2 clav.
  15. Variation 14 a 2 clav.
  16. Variation 15 a 1 clav. canone alla quinta. andante
  17. Variation 16 a 1 clav. overture
  18. Variation 17 a 2 clav.
  19. Variation 18 a 1 clav. canone alla sesta
  20. Variation 19 a 1 clav.
  21. Variation 20 a 2 clav.
  22. Variation 21 canone alla settima
  23. Variation 22 a 1 clav. alla breve
  24. Variation 23 a 2 clav.
  25. Variation 24 a 1 clav. canone all'ottava
  26. Variation 25 a 2 clav.
  27. Variation 26 a 2 clav.
  28. Variation 27 a 2 clav. canone alla nona
  29. Variation 28 a 2 clav.
  30. Variation 29 a 1 ovvero 2 clav.
  31. Variation 30 a 1 clav. quodlibet
  32. Aria da capo

Descriptions du produit

Descriptions du produit

BACH : VARIATIONS GOLDBERG - GLENN GOULD, ENREGISTREMENT 1981

Amazon.fr

Le pianiste canadien Glenn Gould nous invite ici dans son royaume : les Variations Goldberg. Jamais un artiste n'a été aussi intimement lié à une partition. Glenn Gould hante encore aujourd'hui l'esprit de celui qui s'attaque à ces pages monumentales, pierre angulaire de l'oeuvre de Jean Sébastien Bach. Ici, pas de thème développé mais un cheminement harmonique qui fait parcourir à l'auditeur tous les degrés d'émotion. De la virtuosité enfantine au plus sombre des mysticismes, ces Variations Goldberg sont d'une difficulté exceptionnelle quant à leur maintien. Fresque magistrale à la polyphonie permanente (l'oeuvre fut écrite initialement pour un clavecin à deux claviers), son écoute est une perpétuelle quête. Partez donc à la découverte de ces moments d'émotion en compagnie du meilleur guide qui soit : Glenn Gould. --Jeanne Semprin


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Surtout ne pas tomber dans les querelles soulevées par les commentaires précédents : c'est bien connu, Gould aurait dû chanter les V.G. s'accompagnant au clavier, la partition bien que non annotée a été composée pour le clavecin, ce qui interdirait toute autre convention instrumentale y compris le pipo, le biniou et la cornemuse, enfin et pour faire court, Bach n'est pas baroque mais un précurseur du classicisme voire du romantisme.

Chacun prend ce qu'il veut ou, dans le meilleur des cas, ce qu'il peut. Surtout avec beaucoup d'humilité....

Comparaison n'est pas raison ; pour autant, ce sont bien 13 minutes qui séparent la version de 1955 de cet enregistrement de 1981 qui marque le grande sortie du génial Glenn Gould.

Il l'avoue : " autrefois ce qui état capital pour moi, c'était la course rythmique précipitée, mais en vieillissant j'ai eu l'impression que de nombreuses interprétations étaient beaucoup trop rapides.... toute la musique qui m'intéresse est contrapuntique et (cette) musique exige tout bonnement un tempo lent, réfléchi".

Ce qui dérangeait Gould dans sa première version c'était le manque de cohésion dans le façonnement général de l'oeuvre ; les 30 modifications du thème ne devaient pas représenter 30 miniatures autonomes dotées chacune d'un caractère et d'un mouvement propre, tel qu'il les avaient jouées en 55, mais les développements logiques, la croissance organique et enchevêtrée d'un seul et même matériau.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
De tous les pianistes du XXe siècle, Gould est le représentant le plus insigne et le plus puissant d'une tradition qui rétablit Bach comme un maître du CLAVIER ayant donné aux problèmes expressifs et techniques de l'écriture polyphonique qui traversent le "Moyen-Âge", des réponses à la fois définitives (le contre-point ou la basse continue n'a plus guère évolué depuis) et universelles, tant du point de vue des médiums ou instruments capables de les supporter (clavier est une catégorie large), que des postures interprétatives auxquelles elles sont ouvertes.
Rien dans les intentions de Bach ne semble en effet interdire de considérer et de mettre à exécution une interprétation d'une heure, à la guitare et au saxophone, d'une de ses fugues, qui durerait par ailleurs une minute trente au luthe ou au xylophone. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il est absolument faux de penser, comme certains pseudo-spécialistes l'affirment, que Bach ait été le premier à se soucier de la nature de l'instrument, des tempos et des sentiments (allègre, triste,etc.) à mettre à plusieurs de ses propres pièces qui ne comportent tout simplement pas, au détriment des pianistes en manque de maître à la main ferme, de précision sur ces matières.
Lire la suite ›
5 commentaires 54 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
30 ans après la sidération que provoqua cet enregistrement – qui ne ressemblait à rien de connu, pas même chez Gould ; qui tournait insolemment le dos à la vague montante des interprétations sur instruments anciens, mais dont la perfection digitale, mentale et sonore, la réussite esthétique intrinsèque, semblaient rendre vaine a priori, et même insensée, toute question d'exactitude historico-musicologique (à quelle fin compose-t-on et écoute-t-on de la musique, en dernière analyse ?) – 30 ans après, oui, que reste-t-il de nos amours ? Cet enregistrement débordant de rigueur enchantée et de fantaisie savante, d'une pulsion intellectuelle et vitale inégalée, méritait-il vraiment qu'on l'écoute pendant des décennies, et que tant de monde continue à considérer ce « best-seller » invraisemblable comme une sorte d'absolu du piano, de Bach, et peut-être de la musique même ? Un tel succès ne pouvait-il pas s'expliquer par la démagogie médiatique du pianiste d'un côté (l'excentricité, ça paye toujours, dans la société du spectacle), et l'amateurisme inculte de son public de l'autre ?
Je dois donc avouer l'avoir délaissé, depuis quelques années : après des centaines d'écoutes, avoir usé vinyles et CDs de ses rééditions successives sur tous les supports possibles, j'avais l'impression d'en connaître le moindre souffle (le moindre grognement aussi...
Lire la suite ›
2 commentaires 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?