• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Vendu par Cultyfix et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
The Good the Bad & the Qu... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par tousbouquins
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Expédié par avion depuis Londres; prévoir une livraison entre 8 à 10 jours ouvrables. Satisfait ou remboursé
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

The Good the Bad & the Queen

4.2 étoiles sur 5 14 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
2 neufs à partir de EUR 17,10 4 d'occasion à partir de EUR 11,96 1 de collection à partir de EUR 17,54
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The Good, the Bad & the Queen


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Good the Bad & the Queen
  • +
  • Everyday Robots
  • +
  • Dr Dee
Prix total: EUR 33,66
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1970)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B000KCI9OC
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 14 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 547.088 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
3:05
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:28
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:54
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:44
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
2:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:10
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
2:30
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:30
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
6:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Description du produit

Après la déferlante Gorillaz, le nouveau projet de Damon Albarn (Blur) avec Paul Simonon (The Clash), Tony Allen (Fela Kuti) et Simon Tong (The Verve). Produit par Danger Mouse (Gorillaz, Gnarls Barkley)


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
La personnalité discrète de Damon Albarn n'en cache pas moins d'éclatants projets musicaux qui font recette. Parmi eux, Blur surtout, et Gorillaz. Comme les groupes précédents, The Good, The Bad & The Queen se place ici aussi dans la nouvelle tendance du moment: un retour aux instruments, moins de prise de tête, plus de mélodies. Attention cependant aux accros des extravagances d'Albarn. Le disque qu'il présente aujourd'hui peut sembler lisse. Son calme y est d'ailleurs pour quelque chose. Et la voix du chanteur, monocorde avec quelques réverbes, participe pleinement à cette ambiance.

Ce qui surprend sur The Good, The Bad & The Queen, c'est l'homogénéité. Comme une bulle qui divague dans un pays sans relief, tout vert avec un ciel sombre. 'Herculean' en est un bon exemple. On entre dans un univers à part entière. L'originalité est moins apparente, et il faut une certaine perspicacité pour découvrir l'attention qui a été portée à la production, aux sons travaillés, aux mélodies. La musique enveloppe son auditeur, l'absorbe. Et soudain on décélère, notre coeur s'apaise, nos membres se détendent pleinement. En toute confiance.

En guise de fin, The Good, The Bad & The Queen nous réveille doucement par un savant mélange de rock jazz blues, somptueux. Au final, Damon Albarn et ses nouveaux accolytes talentueux accouchent d'un album unique, qui révèle ses qualités avec le temps, comme un bon vin. La plénitude culturelle. J'ai adoré.
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Damon Albarn nous revient avec son nouveau projet: "the Good, the Bad & the Queen". A la vue des protagonistes, Damon Albarn donc, Paul Simonon des Clash, Tony Allen et Simon Tong (The Verve), on a de quoi se frotter les mains.

A la première écoute, l'album peut sembler monocorde, monotone voir ennuyeux. Avec un peu plus d'attention (et il faut lui en donner), le tout se révèle particulièrement bien fait et à chaque écoute du CD, le son semble s'enrichir. Fini le côté électro et les phrasés rap de "Gorillaz", "The Good, the Bad, ..." joue la carte instrumentale et mélodique saupoudrée de voix envoûtantes. Les nombreux arrangements claviers, guitare ainsi que la basse impeccable derrière procure au final un son très riche.

L'homogénéité de l'album fait également mouche et l'agencement des morceaux est parfait. On se laisse bercer sans accroc par les 12 titres.

Mes titres préférés peut-être ? "Northern whale" et "Kingdom of doom" pour leur mélodie implacable, le single "Herculean" pour ses choeurs, "the bunting song" pour sa pointe de mélancolie, le titre éponyme "the good the bad & the queen" et surtout "Green fields" qui transporte littéralement.
Remarque sur ce commentaire 11 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 24 janvier 2016
Format: CD Achat vérifié
On en attend sans doute trop des rencontres entre musiciens célèbres et/ou respectés, ce qu'il était naguère convenu d'appeler supergroupe mais qu'il a tellement déçu qu'on n'ose plus trop.
Dans le cas présent, génération différente oblige (quoique Paul Simonon et surtout Tony Allen commencèrent leurs carrières dans les septantes), le problème ne vient probablement pas de sempiternelles guerres égotiques entrainant une œuvre auto-satisfaite et ampoulée, mais problème il y a tout de même... Alors quoi ? L'omniprésence de celui dont on sait sans le moindre doute qu'il est le force créatrice motrice du projet, Damon Albarn en l'occurrence qui, a trop vouloir contrôler tout ce qu'il l'entoure réussit de vrais tours de force (Mali Music, les deux premiers Gorillaz, son magnifique album solo, Everyday Robots) mais, présentement, nie à The Good, The Bad & The Queen l'apport d'un collectif pourtant bien construit avec l'ex-The Verve et partenaire récurrent de Damon depuis un moment, Simon Tong, et, évidemment !, une section rythmique que, composée d'un Clash au batteur de l'immense Fela, on aurait aimée vouée à de plus jammesques instants.
Attention, ne vous méprenez pas, ces 12 titres et 40 et quelques minutes sont une sympathique démonstration des talents mélodiques du sieur Albarn aboutissant à un aimable galette d'indie-pop plutôt très bien troussée, sauf qu'on en attendait plus (trop ?) d'un collectif au promesses fusionnantes alléchantes mais, ultimement, absente du cocktail proposé.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
il n'y a pas quatre façons de le dire... Damon Albarn est un génie... pas trop reconnu encore... Il ne faut surtout pas réduire son influence dans la musique actuelle... Blur (sous-estimé trop souvent !), Gorillaz, des bandes sons parfaites (decent ordinary criminal entre autres !)... et le petit dernier... l'association du bassiste des Clash (ahhhhh oui !!), et du touche à tout blurien met au monde un album intéressant car l'éclectisme des sonorités fait que ce disque est différent... dès les premières notes, on sent que cela va nous hanter et que ce cd va rester sur la platine jusqu'au prochain coup de Albarn...

J'ai un faible pour "80'S Life" et "Green Fields"... mais "behind the sun" est envoûtant...
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique