Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 4,98

Économisez
EUR 2,61 (34%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Good Omens par [Gaiman, Neil, Pratchett, Terry]
Publicité sur l'appli Kindle

Good Omens Format Kindle

4.9 étoiles sur 5 13 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 4,98
Cassette, Livre audio
"Veuillez réessayer"
MP3 CD, MP3 Audio
"Veuillez réessayer"

Longueur : 433 pages Word Wise: Activé Composition améliorée: Activé
Page Flip: Activé Langue : Anglais

Concours KDP Salon du Livre


Descriptions du produit

Amazon.fr

"This book has two covers. One is black and the other white. It is the same book with the same ISBN"

Amazon.com

Pratchett (of Discworld fame) and Gaiman (of Sandman fame) may seem an unlikely combination, but the topic (Armageddon) of this fast-paced novel is old hat to both. Pratchett's wackiness collaborates with Gaiman's morbid humor; the result is a humanist delight to be savored and reread again and again. You see, there was a bit of a mixup when the Antichrist was born, due in part to the machinations of Crowley, who did not so much fall as saunter downwards, and in part to the mysterious ways as manifested in the form of a part-time rare book dealer, an angel named Aziraphale. Like top agents everywhere, they've long had more in common with each other than the sides they represent, or the conflict they are nominally engaged in. The only person who knows how it will all end is Agnes Nutter, a witch whose prophecies all come true, if one can only manage to decipher them. The minor characters along the way (Famine makes an appearance as diet crazes, no-calorie food and anorexia epidemics) are as much fun as the story as a whole, which adds up to one of those rare books which is enormous fun to read the first time, and the second time, and the third time...

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1131 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 433 pages
  • Editeur : William Morrow; Édition : Reprint (28 juin 2011)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Anglais
  • ASIN: B0054LJGWS
  • Synthèse vocale : Activée
  • X-Ray :
  • Word Wise: Activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 13 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°7.649 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
12
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 13 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Piment coloré TOP 1000 COMMENTATEURS le 29 mars 2012
Format: Poche Achat vérifié
Excellentissime, drôlissime, incroyablement bien vu, je suis étonné que le traitement des religions orchestré par Gaiman et Pratchett n'ait pas eu plus d'écho dans la société moderne !
L'histoire raconte comment la fin du monde est programmée pour la semaine qui vient, et la manière dont le premier des Anges et le serpent d'Eve et d'Adam, qui se plaisent plutôt dans leur vie rangée parmi les humains, vont tâcher d'exécuter leurs ordres d'En Haut et d'En bas pour faire en sorte que cette Apocalypse prévue se passe le mieux possible...
A lire absolument, c'est drôle, c'est fin, et la fin est étonnante, que du bonheur.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dorothée le 21 octobre 2015
Format: Poche Achat vérifié
Je suis un grand fan de l'humour british, et ce livre est une perle dans l'art. Complètement déjanté et dépaysant. J'adore, c'est un de mes livres préférés qui m'a fait souvent éclater de rire. A conseiller absolument!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Je suis fan de Nail Gaiman mais je n'avais rien lu de Terry Pratchett, je n'avais entendu que quelques adaptations du Disque-Monde sur la BBC. Cette version de l'Apocalypse est on ne peut plus réjouissante. On devine à chaque page le plaisir que les auteurs ont eu à l'écrire... Longue vie à Crowley et Azerafel, les anges récalcitrants. D'accord, ils sont éternels. Mais ils ont eu chaud, et nous aussi. Oups, ça c'était un spoiler !
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Après plusieurs tentatives infructueuses sur l'univers Discworld de Pratchett, j'ai laissé une dernière chance à celui-ci avec Neil Gaiman que je connais relativement bien.

Là où l'univers trop fantasy de Discworld m'a paumé, ici, la fantasy reste limitée. On se retrouve plus avec un H2G2 à la sauce biblique (ou un "et si le film The Omen avait été une comédie") qu'un Discworld. Et c'est bien. Ça me permet de dire "je kiffe bien Pratchett", parce qu'à chaque fois que j'ai dis que j'ai pas aimé ses œuvres, j'ai droit à de ces regards!!! Je préciserai juste pas que je l'aime bien qu'avec Neil Gaiman.

J'ai utilisé un de mes deux crédits mensuels sur audible pour écouter le livre. Et je suis pas déçue. Le seul point négatif, c'est que le livre fait 10h et quelques et que c'est difficile d'en décrocher. J'ai englouti le livre en 2 sessions nocturnes, et autant dire que j'avais pas les yeux en face des trous après deux jours de quasi nuit blanche. Big up à Stephen Briggs pour la narration d'ailleurs. You nailed it Bro. Et pardon aux voisins qui m'ont entendu rire aux larmes sur les 4h du mat.

Je sais pas ce que vaut Bons Présages, mais Good Omens est monstrueux. Tellement qu'au final, j'ai acheté via audible encore, le full Cast adapté du livre. Et voilà que j'ai acheté le livre en format physique aussi, ça le vaut largement.

Si vous aimez l'humour british, foncez.
Si vous voulez tenter Pratchett mais que la fantasy c'est pas votre trip, foncez.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle
Quand l"humour et l'imagination farfelue de Pratchett rencontrent l'humour et la pointe de noirceur de Gaiman, le résultat est une pure délectation. Ça devrait être remboursé comme traitement contre la morosité ! Le seul qui n'a pas du rigoler beaucoup, c'est le traducteur : si vous pouvez, lisez le dans la langue d'origine, c'est savoureux. Et prenez quelques exemplaires en rab, pour offrir.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Gold Star Award Winner!

I love this book! The first time I came across it, it was hidden in a corner in a bookstore. It cried out to me. I had to take it home. I laughed so hard that I cried, more than once. I loved it so much I gave it away. Which is an extraordinarily difficult thing for me to do. But it wanted to be shared, and I can't deny a book its destiny. My brain, however, is not so capable of release. I had to buy it again. And read it over and over and over. Until I gave it to my boyfriend, before we were dating. And still, I read it at his house. When he forgot and gave it back to me, I cruelly didn't correct him. (It came back to me! It must be fate!) Now, there's a new edition out, with comments by the authors. I have to go get it.

I'm obsessed. It's unhealthy. I know. Come join me. It's the best apocalypse you'll ever survive.

Crowley and Aziraphale have been locked in the battle between good and evil since, well, at least the beginning of time. In fact, it's been so long that it's become more of a debate then a battle. Actually more of a conversation. Aziraphale is an angel, and part-time rare bookseller. It's a front; he really collects the books for himself. Crowley is sort of a fallen angel; well, as the book says "an angel who did not so much fall as saunter vaguely downward". So he's a demon, ish. Mostly he's an instigator. These two have been enemies for so long that they've become pretty good friends.

But that's all going to end. Everything is going to end. Next Saturday. That's when the apocalypse has been scheduled for. The final battle between good and evil. What's an angel, or demon, to do when it comes time to end the world, but they really don't want to?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus