• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par collector disk.
EUR 8,95 + EUR 2,49 Livraison en France métropolitaine
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,90
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : ~ Louis-Abraham ~
Ajouter au panier
EUR 9,93
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : marvelio-france
Ajouter au panier
EUR 9,99
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : Pitch ENVOI depuis la FRANCE
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

No Goodbye at All

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

9 neufs à partir de EUR 8,90 5 d'occasion à partir de EUR 7,90
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD (19 mars 2012)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Emarcy
  • ASIN : B004US0XVE
  • Autres éditions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 105.770 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Cry baby
  2. Anything for you
  3. Little bird
  4. Over
  5. Good morning
  6. Good old sunday blues
  7. Love song
  8. Nina
  9. Didn't know what to say
  10. Always shine
  11. First snow
  12. No goodbye at all

Description du produit

Description du produit

Son premier album "Here We Go Again" est disque de platine en Belgique et lui a valu le prix de la "meilleure interprète féminine" et du "meilleur album pop" aux MIA 2010, l'équivalent des Victoires de la Musique. C'est donc après un succès confirmé en Belgique que Lady Linn arrive aujourd'hui en France à l'occasion de la sortie de son second album "No Goodbye at All", porté par l'irrésistible "Cry Baby", premier extrait à la croisée de la soul et de la pop des années 60. Entourée de son big bang les Magnificent Seven et épaulée par Renaud Letang (Jane Birkin, Manu Chao, Feist .), Lady Linn a enregistré ce nouvel opus dans le studio Ferber à Paris. Au long des 12 titres de l'album, Lady Linn & her Magnificent Seven nous transportent entre pop, jazz et soul vintage, au moyen de cuivres étincelants et de mélodies tourbillonnantes. Influencée par Duke Ellington, Dinah Washington ou encore Ella Fitzgerald, Lady Linn se rêvait pianiste de concert, avant de vivre ses premières expériences comme chanteuse dans des groupes de rock et de hip hop. Durant ses années au Conservatoire, où elle étudie le chant, obsédée par le jazz des années 30, 40 et 50 elle monte son "big band", les Magnificent Seven, avec qui pendant quatre ans elle tourne sans faiblir, reprenant le répertoire des plus grands, avant de se lancer dans l'écriture. "J'ai été inspirée par les paroles des chansons de l'époque classique, mais ce sont des paroles d'aujourd'hui. Elles ne sont pas romantiques de la même manière, j'aime aussi qu'elles soient drôles, ironiques, amusantes pour le public comme pour moi." Outre l'écriture, Lady Linn s'associe aussi sur cet album aux arrangements, qu'elle partage avec son pianiste: "Il sait comment colorier les chansons, comment les faire plus belles que je ne les écris." Le résultat ? A la manière d'une Amy Winehouse ou d'une Duffy, Lady Linn a su retranscrire un style, un univers, une émotion puisés dans la soul et dans la pop des années 60, tout en conservant modernité et authenticité. Une musique d'aujourd'hui, éclatante et généreuse, portée par sa voix qui se balade sur la mélodie avec une drôle d'autorité mutine.

Critique

Déjà célébré en son plat pays où son album Here We Go Again (2008) a fait un malheur, Lady Linn and Her Magnificent Seven part à la conquête du vaste monde avec No Goodbye at All. Sorti en Belgique en mai 2011, No Goodbye at All voit le jour à l'international en mars 2012. La seule différence entre les deux versions, est que la seconde focalise plus sur Lady Linn qui figure en gros plan sur la pochette. Le but de Universal étant probablement d'essayer de s'inspirer du succès rencontré par Selah Sue.

Produit par Renaud Letang, No Goodbye at All renouvelle le mélange de soul, rock 'n' roll, et jazz rencontré sur le premier album. Nous voilà donc propulsés par Miss Lady Linn et ses sept mercenaires du swing dans une ambiance résolument très sixties. Le principal atout de Lady Linn and Her Magnificent Seven, c'est une section de cuivre qui peut être qualifiée de rutilante sans abuser d'un cliché facile. L'autre atout encore plus évident, c'est la présence magnétique de Lien De Greef, qui se transforme sur scène en lolita mutine, échappée d'un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir.

Le single « Cry Baby » donne tout de suite envie de claquer des doigts en rythme, et de se laisser entraîner par la terrible Lady Linn. Le reste est à l'unisson avec les gros cuivres de « Little Bird », la légèreté de « Anything for You » ou « Love Song ». Rien ne manque, et c'est vraiment une époque très bath que Lady Linn and Her Magnificent Seven fait revivre avec talent. Bien sûr l'effet de surprise est moindre que sur Here We Go Again, et la tonalité générale tire plus vers la pop qu'auparavant. 

Les titres jazzy ne sont tout de même pas absents, le swing habite bel et bien « Good Morning » ou « Didn't Know What to Say ». Lady Linn nous gratifie en toute fin d'album d'une jolie inspiration bossa nova avec « No Goodbye at All ». De quoi donner l'envie de passer plus de temps avec Lady Linn, seule ou accompagnée par ses Magnificent Seven.

Francois Alvarez - Copyright 2017 Music Story

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par cecile le 18 janvier 2013
Format: CD Achat vérifié
Une voix découverte au hasard d'une playlist, tout de suite adoptée.
Un blues très sympa, qui fait du bien à écouter pendant les longues nuits d'hiver.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique