Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 29,29

Goodbye Yellow Brick Road: 30th Anniversary Deluxe Edition [UK Import] Import


Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Elton John


Détails sur le produit

  • CD (30 avril 2007)
  • Format : Import
  • Label: Mercury
  • ASIN : B000OPP7KO
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Descriptions du produit

Critique

Dans une carrière et une oeuvre qui donnent proprement le vertige en termes de qualité et de productivité, si tant est qu'on éloigne les quelques scories des années 1980, le double album Goodbye Yellow Brick Road de 1973 reste un sommet. À ce titre, il figure parmi les plus belles réalisations pop et rock de sa décennie.

La genèse du chef d'oeuvre a lieu à Kingston, en Jamaïque, où s'est rendu Elton John après avoir écouté l'album Got Head Soup des Rolling Stones qui y fut enregistré. Toujours associé au parolier Bernie Taupin, il emmène avec lui le guitariste Davey Johnstone, le bassiste Dee Murray, le batteur Nigel Olsson et le percussionniste Ray Cooper pour des séances chaotiques dans un studio miteux, avant de repartir au luxueux complexe du château d'Hérouville, près de Paris, d'où sont sortis les albums Honky Chateau et Don't Shoot Me, I'm Only The Piano Player. L'ambiance est si bonne que le tandem accouche de dix-sept titres en deux semaines, avec l'aide du fidèle producteur Gus Dudgeon.

De là naissent des hits incontournables comme « Candle in the Wind » (en hommage à Marilyn Monroe, citée par sa véritable identité, Norma Jean Baker), « Goodbye Yellow Brick Road » (pour Judy Garland) ou le moins fêté « I've Seen Movie Too », dans une passe nostalgique hollywoodienne. À mi-chemin entre pop au piano et boogie rock, Goodbye Yellow Brick Road recèle nombre de compositions abouties et de mélodies savoureuses entre la prise live de « Bennie and the Jets », l'excitant « Saturday Night's Alright (For Fighting) », le reggae « Jamaica Jerk-Off », la ballade « Sweet Painted Lady » ou encore « All The Girls Love Alice », avec Kiki Dee, pour ne citer que ces exemples. À sa sortie, la double potion magique restera numéro un des meilleures ventes américaines pendant deux mois.

Réédité au format Deluxe Edition avec titres bonus et DVD making of en 2003, l'album à la pochette référente au Magicien d'Oz revoit le jour en 2014 dans une édition Super Deluxe comprenant un DVD documentaire et quatre CD de remixages, prises alternatives, un concert d'époque à l'Hammersmith Odeon de Londres et, cerise sur le gâteau, un album hommage de reprises par Ed Sheeran, Miguel, Emeli Sandé, Fall Out Boy ou Imelda May. Avec ou sans maquillage, c'est toujours un chef d'oeuvre. - Copyright 2016 Music Story

Commentaires en ligne

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
5 étoiles
4 étoiles
3 étoiles
2 étoiles
1 étoile


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?