Acheter d'occasion
EUR 20,43
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par musikdrehscheibe
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: DVD (blu-Ray Disc) En Stock. Expédié sous 24h d'Allemagne .Emballage soigné. On parle français
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Grand écran - Blu-Ray Audio

3.6 étoiles sur 5 30 commentaires client

1 neuf à partir de EUR 24,99 1 d'occasion à partir de EUR 20,43
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eddy Mitchell


Détails sur le produit

  • DVD audio (13 mai 2013)
  • :
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Polydor
  • ASIN : B00BSDTG58
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5 30 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 239.536 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
4:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:13
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
2:46
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
5:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
2:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:55
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:04
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
2:42
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
14
30
2:25
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
15
30
4:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
16
30
4:11
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Critique

C’est facile, d’évoquer un nouvel album d’Eddy Mitchell : on sait qu’on nous offrira de la belle ouvrage, des mots, en français dans le texte, qui disent des univers souvent enfuis, et cette once de dignité tranquille qui n’appartient qu’aux très grands (tel Robert Mitchum). Alors, on jette un coup d’œil admiratif au portrait, buriné et élégant, de la pochette, on pose le sachet de pop-corn à ses pieds, se cale confortablement dans un fauteuil au velours rouge passé, et on attend d’en prendre plein les yeux. Et les oreilles.

Seulement, dans Grand Écran (toutes ces musiques, et toutes ces images, et ces seize chansons mythiques extraites d’autant de pellicules qui ne le sont pas moins), Claude Moine joue avec le temps, l’espace, et nos cœurs. Il suffit, en fait, des toutes premières mesures de « Frappe aux portes du paradis » (un « Knocking On Heaven’s Door » signé Bob Dylan, adapté par M’sieur Eddy en personne, et chipé au générique de Pat Garrett and Billy the Kid), pour savoir que ce qui se déroule devant nous est grand. Cela dit, réfléchissons : de belles chansons, interprétées par un artiste digne donnent rarement un médiocre résultat.

Ainsi, après avoir sautillé par-dessus « Toute la pluie tombe sur moi » (Sacha Distel avait créé cela par chez nous), à l’orchestration un peu envahissante, l’évidence nous saisit : Eddy Mitchell est le plus grand crooner francophone en activité. Évidemment confortable dans le « Je t’appartiens » de Bécaud, picorant la mélodie d’ « Everybody’s Talkin’ » sur un rythme qui n’est pas sans évoquer la cavalcade guitaristique de « La Nouvelle séance » (alors que cette dernière se prête ici à une version plus robuste), Mitchell sort la cavalerie cuivrée de Rob Mounsey (arrangeur roi des Awards, et compagnon musical de Diana Krall) pour « Avril à Paris ».

Plus loin encore, il feuillettera avec une distinction innée les périlleuses partitions des « Feuilles mortes », de « Je file droit » (« Walk the Line », immortalisé par Johnny Cash), ou fera pleurer l’auditeur qui fond sur « Pleurer des rivières ». Certes, l’album réserve une rencontre au sommet (un duo bilingue, acoustique et climatique, avec Melody Gardot dans « Over the Rainbow »), des collaborations prestigieuses (le producteur Jay Newland fait quelques infidélités à Norah Jones), et la réaffirmation d’amitiés indéfectibles (Pierre Papadiamandis est bien là, en alter ego, et compositeur de la plupart des refrains à succès de Claude Moine).

Mais, s’il faut user d’arbitraire, on écoutera encore et encore « Ma plus belle année », somptueuse adaptation du « It Was a Very Good Year » de Frank Sinatra, chanson casse-gueule qui ne convient pas aux nains. Ce qui tombe bien, Eddy Mitchell endossant ici la défroque de l’un de nos derniers géants. Un triomphe sans morbidité, puisque, comme le chanteur le confirme en personne : « le cinéma joue avec l’espace-temps,…, la nostalgie et le présent. Quant au futur, il ne dépend que de vous ». Digne, et impérial.   - Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Un magnifique CD offert par Mr Eddy qui revisite quelques grandes chansons de films. Ses versions de "Everybody's talking", "Toute la pluie tombe sur moi", "Ma plus belle année" ("It was a very good year" de Sinatra), "Hier encore" "Je marche droit" (Walk the line de Johnny Cash) sont superbement réarrangées. Il nous cueille avec une version feutrée des "Feuilles mortes", nous offre un magnifique "Over the rainbow" en duo avec l'excellente Melody Gardot et termine avec une revisite de "La dernière Séance". Un disque de plaisirs, fait pour son plaisir de cinéphile et pour le nôtre. A savourer encore et longtemps !
1 commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Eh bien, voilà une belle surprise, avec cet hommage multiple au cinéma de l'âge d'or... une surprise sans en être une, quand on sait que monsieur Eddy nous a habitués à la perfection totale de disque en disque. Un album simple et grandiose, avec une collection de reprises goûteuses et jubilatoires, comme la BO de "Macadam cow-boy" (ambiance époque Eddy à Nashville) ou du "Train sifflera trois fois"... sans parler d'une exceptionnelle version de "Hier encore" d'Aznavour ou des "Feuilles mortes", parfaite. Si l'on ajoute que la voix, toujours aussi belle, est parfaitement audible (on comprend tous les mots !), que dire de plus ? Sinon de sauter sur l'album (de référence en édition limitée) et de guetter la prochaine tournée, fin 201O. Merci, Eddy !
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
un Mr Eddy culte des le début de la parution
C'est la suite logique des affinités du crooner
révélés depuis quelques albums et puis ça change de menthe à l'eau!!
La version de hier encore est simplement rock et génial et ce n'est qu'un exemple!!
allez zoup c'est un rayon de soleil surtout le packaging collector en boite métal!!allez-y
happy
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Juste avant Noël, en rentrant du boulot un samedi soir, j'allume machinalement la télé. Sur la mosaique, j'aperçois Eddy Mitchell sur France 2. Hop, je zappe. Monsieur Eddy était en effet invité chez Ruquier où il était en train de subir la critique de son dernier album par l'inénarrable Eric Zemmour. Vous connaissez Zemmour ? Ce pseudo journaliste au pseudo journal Le Figaro. Ce type qui n'aime rien ni personne à part lui - et encore - expliquait qu'il n'avait pas franchement apprécié l'album Grand Ecran parce que, dans le style, c'était du Eddy Mitchell ! Eh tu t'attendais à entendre quoi, pauvre cake ? Du Grand Corps Malade ou du Diams ?

Oui, dans le style, c'est du Eddy Mitchell et c'est justement ce qu'on attend et espère en achetant l'un de ses albums. Dans l'Express, le journaliste écrivait que l'artiste ne s'était pas foulé et qu'il avait surtout pensé à se faire plaisir. Peut-être. Mais pas égoiste le Eddy, ce plaisir il le partage avec ceux qui l'écoutent. Pour commencer, Frappe aux Portes du Paradis, adaptation de Knockin' on Heaven's door. Oubliez la version électrique des Guns and Roses. Le premier morceau de cet album reprend la version plus accoustique de Bob Dylan dans "Billy The Kid". L'album s'appelle Grand Ecran non ?

(J'ouvre une parenthèse qui n'a rien à voir avec l'album : saviez-vous qu'en Australie, les deux chansons les plus jouées aux enterrements sont Knockin' on Heaven's door et Another one bites the dust ?)

Retour à l'album. Toute la pluie tombe sur moi dans une adaptation forcément très moderne par rapport à l'original.
Lire la suite ›
2 commentaires 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Téléchargement MP3
Une carrière qu'il a mener sans concession,une carrière ou il a toujours rester EDDY MITCHELL compliment du grand GEORGE BRASSENS peu avant sa disparition,un artiste qui ne sait jamais caricaturer un homme qui aime bien son métier et qui le montre tout au long de sa carrière,et au cinéma trop peu de film,il est dans la lignée des gens comme JULIEN CARETTE,PIERRE LARQAIS,JEAN TISSIER,NOEL ROQUEVERT,JEAN ROCHEFORT ET JEAN-PIERRE MARIELLE,souvent de très grand second rôles peu de grand de premier rôle,mais Monsieur EDDY quitte la scène avec un super album qui montre tout son TALENT du vrais EDDY on peu dire la légende d'EDDY MITCHELL,bonne route Mr EDDY a MENPHIS avec vos santiags et une très longue dernière séance, Jeannot.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
un album parmi les meilleur d'Eddy, avec des reprises parfois un peu déroutante comme le titre Si toi aussi tu m'abandonne et qu'au final on finit pas trouver pas mal et puis m'aime très bien, d'autre bon titres comme je file droit ou ma plus belle année qui ai a mon goût l'une des plus belle version d'orchestration de ce mémorable titre de Sinatra. seul le duo, pas mal malgré tout, avec Gardot manque un peu de partage chacun chantant après l'autre et gâche musicalement les rencontre de ses deux monde différent et a la fois semblable. Bref au total comme toujours avec Eddy pas de déception et on attend le prochain avec impatience.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?