• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par jipijo.
Quantité :1
EUR 19,90 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par discover.store
État: D'occasion: Comme neuf
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 23,88
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : thebookcommunity_fr
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Granicus Import

4.6 étoiles sur 5 5 commentaires client

3 neufs à partir de EUR 19,90 7 d'occasion à partir de EUR 16,99
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Granicus


Détails sur le produit

  • CD
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Free
  • ASIN : B00000B7C2
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 174.217 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 28 janvier 2010
Format: CD
Le monde du rock est ainsi injustement fait que chacun se souvient du Child in Time de Deep Purple, du Since I've Been Loving You du Zeppelin, du Free Bird des Lynyrd Skynyrd mais qui se souvient aujourd'hui du Prayer de Granicus ? Pourtant en matière de titre épique commence doucement à l'acoustique et qui fini 11 minutes plus tard dans un déluge électrique de grattes, de cymbales et de basse en surchauffe, ce titre de l'unique album du groupe a tout pour rivaliser avec les chefs d'œuvres précités.

Pourtant le Zeppelin américain avait tout pour rivaliser avec son grand frère briton. Une voix "a la Plant" en plus étendue encore, une paire de gratteux qui, selon l'expression consacrée, étaient loin d'être manchots, balançant riffs et soli tout aussi zeppelinien sans le coté démonstratif et une rythmique moins pachydermique et éminemment plus groovy que nos anglais plombés. Tous les titres, en effet, marqués au sceau du blues, possèdent un groove propre qui vous fait taper du pied en rythme des la première minute.

Pourquoi donc Granicus est-il tombé dans les oubliettes du rock pour devenir l'un des secrets les mieux gardé du genre, que d'éclairés amateurs se refilent à voix basse.
Lire la suite ›
12 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 13 juin 2011
Format: CD
Pour cette escapade dans les méandres de la musique perdue mais pas pour tout le monde, nous reviendrons jusqu'en 1973 pour savourer l'unique album des Américains de Granicus.

Au programme, du hard rock racé et fin qui n'est pas sans rappeler Led Zeppelin tout en gardant, et c'est heureux, sa propre personnalité. Une pincée de psychedelisme et un brin de heavy prog sont venus s'ajouter à la sauce pour épicer convenablement le plat et, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'auditeur se régale !

Alors, qu'a-t'il manqué à Granicus pour décrocher le jackpot qui leur semblait tout promis ? De chance sans aucun doute. Car, enfin, quand on voit le nombre de groupes plus ou moins patauds qui ont réussi, bon-an mal-an, à se faire un nom et qu'on écoute, en 2011, d'illustres inconnus perdus dans les limbes du plus complet anonymat leur damer le pion avec une telle facilité... C'est surprenant.

Et donc, vous qui aimez Uriah Heep, Mountain, Deep Purple, Black Sabbath, Led Zeppelin, etc.; n'hésitez plus, ruez vous sur cet éponyme chef d'oeuvre !

Line-up:
Woody Leffel: acoustic guitars, vocals
Wayne Anderson: lead guitar
Al Pinelli: rhythm guitar
Dale Bedford: bass
Joe Battaglia: drums

Track List:
1. You're in America 4:07
2. Bad Talk 2:49
3. Twilight 3:25
4. Prayer 11:06
5. Cleveland Ohio 3:30
6. Nightmare 8:21
7. When You're Movin 3:19
8. Paradise 7:14
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par ERIC HALLIENNE COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 500 COMMENTATEURS le 16 octobre 2011
Format: CD
vu tous les commentaires élogieux, j'ai plongé : je ne regrette pas. C'est du bon hard US un mix de Led Zeppelin (la voix du chanteur Woody Leffel), de Scorpions , et même d'AC/DC 1ère période. Pas mal du tout donc. Si j'en crois la jaquette, ces types étaient de Cleveland (Ohio), d'ailleurs ils en ont fait un morceau que l'on retrouve en deux versions sur le CD (une courte de 3.29 et une longue de 7.55). J'ai beaucoup apprécié "paradise" et aussi "prayer" (une version studio, une live dans un radio show, toutes deux supérieures à 10 minutes). Bref c'est une découverte pour moi, pourtant çà date de 1973, comme quoi il n'est jamais trop tard... L'album d'origine devait comporter 8 titres, ce CD a 4 bonus + 2 courts interviews.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Darko TOP 500 COMMENTATEURS le 6 mai 2016
Format: CD
J'ai longtemps hésité avant de l'acquérir celui là, car Granicus, groupe de hard rock américain méconnu, souffrait depuis toujours de la malédiction d'être considéré comme un sous Led Zeppelin, même si on pouvait lire ici et là des commentaires très élogieux de leur unique album éponyme paru en 1973. ("encyclopédie du hard-rock des seventies") . En un mot, j'avais peur d'être déçu par une légende...

Dès la première écoute, les doutes se dissipent. Granicus possède sa propre personnalité, un style aérien qui tutoie les sommets, sans forcément devoir grand chose au dirigeable plombé (le groupe semble même plus proche de Free et Bad Co). Le chanteur, Woody Leffel, possède bien une voix haut perchée, comme Robert Plant, mais avec un petit quelque chose de plus sauvage, pareil pour le guitariste lead, Wayne Anderson, (le groupe joue avec deux guitares) dont le style apparait beaucoup plus dépouillé et direct que celui de Jimmy Page; un peu comme si, à l'image de leur très belle pochette, ces gars là avaient plus fréquenté le Désert de la Mort que le Swingin' London. Leur musique se nourrit d'ailleurs d'une authentique puissance incantatoire (là où Led Zeppelin revendiquait plutôt un occultisme de pacotille), une force tellurique dédiée à la célébration des esprits de la terre et du ciel.

L'album est relativement court (42:74mn) 8 titres, sans bonus, mais avec un son impeccable. dont on retiendra surtout les trois titres longs, "Prayer" (11:06mn), "Nightmare" (8:22mn) et "Paradise" (7:05mn) . En un mot : Superbe !
21 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?