Actuellement indisponible.
Nous ne savons pas quand cet article sera de nouveau approvisionné ni s'il le sera.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Great radio controversy (1989) / Vinyl record [Vinyl-LP] Import

4.6 étoiles sur 5 9 commentaires client

Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.
Nos clients ont également consulté ces articles en stock

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Tesla


Détails sur le produit

  • Album vinyle
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Import
  • ASIN : B000J5A9IE
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 9 commentaires client
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Si les musiciens de Tesla avaient saccagé des hôtels, s'étaient battus avec les forces de l'ordre à la sortie de cet album, ils en auraient vendu autant que "Appetite..." de "Qui vous savez" ! Dans le même temps si les hard rockers de l'époque s'étaient plus concentrés sur la musique (attention, "Appetite..." est également une mine de pépites et un de mes albums de chevet) plutôt que sur les frasques des groupes, ils auraient acheté cet album par wagon entier !
N'exagérons rien, Tesla en a vendu tout de même un bon paquet et au final il reste un album de hard rock de classe mondiale, une pièce maîtresse de la fin des eighties !
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Il s'agit la non pas d'un simple album de hard rock mais d'un véritable chef d'oeuvre. On ne s'en lasse pas. Des guitaristes hors pairs qui ne s'intéressent pas à vous balancer des solos asseptisés pour montrer qu'ils savent aligner des notes mais de la dynamite. La technique y est mais feeling également. C'est costaud. Les riffs sont bien ficelés. La voix n'est pas commune et a du caractère. Un album qui devrait figurer parmi les classique de hard rock. Pourquoi n'ont-ils jamais percé sur la scène internationale comme certains autres ?? Peut-être à cause de leur discrétion, d'un look classique, sans excès. Leur objet la musique. Pour le reste ils s'en fouttent. Et le son est remarquable.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Un mot juste un seul pour définir le groupe de Sacramento : la CLASSE.
Ce deuxième album (au nom un peu long et peu facile à identifier cela compte aussi !) de Tesla aurait pu être celui qui les catapulta au rang de géant du hard rock, comme le furent avant lui Aerosmith ou BOC.
IL n'en fût rien car à cette époque public et médias n'avaient d'yeux que pour les pignoufs de Mötley Crüe et les dérangés du ciboulot de Guns'n Roses.
Pour ceux qui ont trempé dès leur jeunesse dans les méfaits de Led Zeppelin, Lynyrd Skynyrd et Aerosmith, cette fumante galette, toujours produit par le trio explosif Steve Thompson/Michael Barbiero vous comblera d'aise.
Moins brut que le premier opus, ce disque contient tout de même de bien belles banderilles comme les sauvages "Makin' Magic" au cours duquel les deux furieux guitaristes Frank Hannon et Tommy Scheoch font exploser leurs Mashall, le sautillant "Lady Luck" emmené par une main de fer par l'implacable frappe de Troy Luccketa (assurément un très grand batteur) et le groove nonchalant de Brian Wheat et l'imparable "Heaven Trail" qui sent bon la poudre noire et les couchers de soleil à l'ouest du Rio grande.
Pour la peine Tesla vous a même concocté deux pépites, les très beaux "Love Song" qui deviendra leur plus gros succès et "Paradise" où la voix d'écorché vif de Jeff Keith se fait plus appaisée, qui prouve que s'il savent faire parler les armes, et quelles armes, Tesla sait aussi composer des titres plus aboutis.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Nous sommes en 1991. à l'époque j'habite encore à Lyon et je décide d'aller voir Scorpions à la Halle Tony Garnier. Si j'aime Scorpions ? Maintenant plus du tout, mais en ce temps-là j'aimais bien ; et surtout il y avait Tesla en première partie. Alors je suis allé là-bas pour la raison suivante : j'avais écouté en boucle durant au moins trois mois The great radio controversy. aujourd'hui, l'effet n'est bien sûr plus le même ; cela dit, l'album n'a pas vieilli d'un poil et garde son charme d'antan grâce à des compos en béton (Paradise par exemple). en résumé, un album de hard-rock classique et original à la fois avec une paire de gratteux et un chanteur que l'on reconnaît immédiatement, signes d'une identité forte.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Après un 1er album de la teneur de Mechanical Resonance ce quintet américain sorti de nulle part était impatiemment attendu pour son 2ème album, par ses détracteur bien sûr (il y a toujours des pisse-froid) mais surtout par ceux qui avaient eu le bonheur de poser les oreilles sur le 1er opus. Quel régal, les mots me manquent pour qualifier cet album, cela aurait du être la consécration mondiale, l'apothéose qui aurait transformé la face du (hard) rock, il y aurait du y avoir un avant et un après cet album... curieusement il n'en fut rien, juste un album de plus... alors faites vous plaisir découvrez ou redécouvrez ce qu'un bon album de hard de la fin des 80's pouvait être.
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?