Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Greniers collectifs de l'Atlas : Patrimoines du Sud marocain Relié – 1 octobre 2006

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 75,36

Top NYP 2017 Top NYP 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction :

Dans le Sud marocain, les doyens d'âge le répètent souvent, la peur des lendemains jointe à la crainte (khowf) d'une attaque surprise, ont, jadis, rendu les communautés solidaires devant le danger. Le bien commun était donc fondamental. Il fallait protéger le grain et assurer la vie du groupe. Ils l'enfermèrent dans des citadelles inexpugnables, greniers collectifs appelés selon les régions ighrem ou agadir. A côté des denrées vitales étaient entreposés les titres de propriété, quelques armes, des bijoux, en un mot la fortune, si dérisoire soit-elle. Dans les pays de la guerre, le grenier fortifié était une nécessité.

Aussi croit-on, maintenant que les temps sont plus cléments et que les hommes peuvent bénéficier de circuits divers d'approvisionnements, que l'institution est devenue caduque. Que les greniers sont morts, qu'ils ne forment plus qu'un amas de vieilles pierres éteintes. Or, nous avons pu observer dans le Sud marocain, sur ces cinq dernières années, plus de deux cents greniers, et nous avons été frappé par l'activité que nous y avons constatée. Aussi, si ces monuments d'architecture sont effectivement menacés d'absorption par une modernité décapante, il faut cependant sortir d'une vision fausse, de mort ou d'une vision nostalgique, archéologique, de reconstitution d'un glorieux passé, pour questionner l'analyse dynamique d'un objet bien vivant. Les années 1930 en sonnaient déjà le glas, et pourtant on continue toujours à se servir du grenier, du moins celui de village.

Aujourd'hui, cette institution millénaire perdure en effet dans les régions montagneuses peu desservies : Haut-Atlas, Anti-Atlas, Jbel Sirwa, régions souffrant chroniquement de la sécheresse et dont les récoltes restent aléatoires. Beaucoup sont encore en activité ; la plupart tendent à être abandonnés. Mais, lorsque la communauté jouit encore du grenier, alors, il apparaît nettement que, contrairement aux idées reçues, l'institution n'est pas moribonde.

Présentation de l'éditeur

Après avoir arpenté les vallées présahariennes pendant près de dix ans, l'architecte et anthropologue Salima Naji a consacré plusieurs années de recherches aux greniers-citadelles du Maroc.

À partir d'un faisceau de près de deux cents greniers, du Haut-Atlas central aux franges présahariennes de l'Anti-Atlas, elle a rayonné des Ayt Sokhmane aux contreforts Idouska d'Agadir, de Tata à Taliwin, d'Amtoudi aux Ayt Bou Guemmez, enquêtant auprès des anciens, relevant les édifices, interrogeant la vitalité des pratiques conservatoires. Si les formes construites du grenier communautaire sont ici privilégiées, les autres patrimoines tangibles et intangibles, les légendes et traditions transmises oralement ne sont pas négligées. De multiples entretiens ont questionné la mémoire et l'oubli pour finalement esquisser ce qui fait l'identité des communautés berbères de l'Atlas.

Les recherches se sont également appuyées sur des chantiers de réhabilitation de greniers, actions concrètes de sauvetage ou de développement culturel, menées par l'auteur et qui lui ont valu, notamment, de recevoir le Prix Jeunes Architectes, de la Fondation EDF.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 26 janvier 2010
Format: Relié
review image review image
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?