EUR 8,67
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par marvelio-france.
EUR 8,67 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,70
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : ZOverstocksFR
Ajouter au panier
EUR 10,02
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : dodax-online-fr
Ajouter au panier
EUR 10,52
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : RAREWAVES-FR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Grieg : Sonate pour violoncelle - Quatuor

4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client

15 neufs à partir de EUR 8,67 3 d'occasion à partir de EUR 6,89
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Truls Moerk


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Grieg : Sonate pour violoncelle - Quatuor
  • +
  • Edvard Grieg : Peer Gynt - Jarvi
Prix total: EUR 19,01
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Compositeur: Edvard Grieg
  • CD (21 mars 2002)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Parlophone
  • ASIN : B00005RFSM
  • Autres versions : CD
  • Moyenne des commentaires client : 4.6 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 44.403 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. String quartet op 27 in g minorg mollen sol mine
  2. String quartet in g minor op 27 III intermezzo - a
  3. String quartet in g minor op 27 II romanze - andan
  4. String quartet op 27 in g minorg mollen sol mine
  5. Cello sonata op 36 in a minora mollen la mineur
  6. Cello sonata op 36 in a minora mollen la mineur
  7. Cello sonata op 36 in a minora mollen la mineur
  8. Cello sonata in a minor op 36 I allegro agitato - Multi-Artistes
  9. Cello sonata in a minor op 36 II andante molto tra - Multi-Artistes
  10. Cello sonata in a minor op 36 III allegro - allegr - Multi-Artistes
  11. String quartet in g minor op 27 I un poco andante - Solve Sigerland
  12. String quartet in g minor op 27 II romanze - andan - Solve Sigerland
  13. String quartet in g minor op 27 III intermezzo - a - Solve Sigerland
  14. String quartet in g minor op 27 IV finale - lento - Solve Sigerland

Description du produit

Description du produit

CD W/Truls Mork

Amazon.fr

Achevée en 1883, l'unique Sonate pour violoncelle d'Edward Grieg ne connut pas, en dehors de la Norvège, le succès d'autres partitions du compositeur. Pourtant, cette œuvre est largement influencée par le Concerto pour piano. Son lyrisme passionné annonce déjà Rachmaninov. Quant au Quatuor en sol mineur, pièce également unique dans sa production, Grieg ne la destinait pas au public habituel du concert tellement elle lui paraissait complexe. Le compositeur mit dans cette œuvre tout son génie, offrant aux quatre archets des parties dignes de concertos virtuoses. L'archet brillant et sensible du violoncelliste Truls Mork exprime la rudesse de la Sonate avec élégance et un certain détachement. Le Quatuor, œuvre beaucoup plus véhémente, est éclatant par la restitution de ses teintes folkloriques. La formation réunie pour l'occasion en offre une lecture débridée et juvénile. --Étienne Bertoli


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.6 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Savinien COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 100 COMMENTATEURS le 22 octobre 2010
Format: CD
En 1993 Truls Mork enregistrait déjà la sonate de Grieg avec Jean-Yves Thibaudet (toujours disponible Brahms.Grieg.Sibelius : Works For Cello And Piano). Il réitère en 2000 avec le pianiste norvégien Havard Gimse, qui joue sur le propre piano de Grieg, l'enregistrement étant réalisé dans la maison même du compositeur à Troldhaugen.

La Sonate pour piano et violoncelle est une des plus belles compositions de chambre scandinave, une oeuvre de tout premier plan, inventive et raffinée, aux mélodies riches et puissantes; un univers fascinant, dont l'inspiration musicale plonge dans le patrimoine folklorique, dans la pure lignée de Grieg. La sonorité du piano du compositeur, plus étriquée que sur un piano de concert moderne, pouvait faire craindre quelques réserves, mais ces couleurs plus mates semble finalement revêtir le chef d'oeuvre nordique d'une atmosphère chaleureusement glacée plus authentique encore (on se souviendra d'ailleurs du magnifique album des pièces lyriques gravé par Leif Ove Andsnes sur ce même piano il a quelques années; voir Grieg : Pièces lyriques ).
Lire la suite ›
9 commentaires 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Le compositeur norvégien Edvard Grieg est surout connu, encore aujourd'hui, pour deux de ses oeuvres : son concerto pour piano et orchestre en la mineur op.16 et les "suites" pour orchestre tirées de sa "musique de scène" "Peer Gynt" op.23. Les "a priori négatifs" fourmillent à son encontre et freinent souvent la découverte approfondie d'un compositeur qui fut désigné comme "le" grand poète musical de la Norvège par un des illustres compatriotes, le dramaturge Bjornstjerne Bjornson. Comme le souligne à juste titre Alain Cochard dans le texte de présentation du présent compact-disc, en reprenant une phrase du critique français du siècle dernier Camille Bellaigue, Edvard Grieg se "singularise toujours par la qualité de l'idée musicale, tout autant que par le naturel et la sincérité d'un tempérament que les ouvrages de musique de chambre aident à mieux appréhender".

Les deux oeuvres gravées ici font partie d'une période très riche dans la carrière de leur créateur qui, durant les années 1870, s'imposa manifestement comme la "figure dominante" de la vie musicale de son pays. Edvard Grieg touchait alors avec une immense réussite aux domaines les plus divers. Après avoir achevé en 1870 dans la capitale italienne son fameux concerto pour piano et orchestre en la mineur op.16, il persévéra dans le domaine symphonique avec les "musiques de scène" pour "Sigurd Jorsalfar" du dramaturge Bjornstjerne Bjornson (en 1872) et pour "Peer Gynt" du dramaturge Henrik Ibsen (en 1874-1875).
Lire la suite ›
2 commentaires 30 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gilles-Daniel PERCET MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 18 avril 2015
Format: CD Achat vérifié
De formation germanique (mais s'étant vraiment barbé à Leipzig, mânes du grand Cantor ou pas), Grieg trouva sa voie (et sa voix) en s'inspirant des mélodies populaires norvégiennes (ayant d'ailleurs épousé sa cousine cantatrice). Un jour, il avoua regretter que le succès éclatant de son foutu concerto pour piano ait masqué tout le reste de son oeuvre, mais aussi avoir parfois cédé à la tentation exagérée d'un "folklorisme" systématique. On ajouterait volontiers : à un certain ennui du trop fameux recueil pour piano solo, les Pièces lyriques, à ne pas davantage écouter d'affilée qu'en général le piano de Tchaikovsky, c'est dire...

Quoi qu'il en soit, je pense qu'on pourrait s'accorder sur le fait que ce quatuor est peut-être bien son chef d'oeuvre absolu. De fougue, d'emportement, presque de révolte, finalement de jeunesse (un peu comme le retour d'âge d'un Janacek quatuorisant en amoureux d'un tendron). Unique quatuor, dans la mesure où il y en avait eu un autre (en ré majeur, pas mineur comme quelqu'un le dit ici) plus ou moins perdu. Plus ou moins puisque quelques disques nous en donnent quand même les deux premiers mouvements. Les Raphael en ont même donné les quatre mouvements mais là, évidemment affichés comme reconstitués (par Julius Röntgen).

A la bonne heure, en tout cas, nous sommes tous ici à peu près d'accord pour trouver cet enregistrement remarquable (malgré la concurrence de grands cadors comme les Guarneri, Auryn, etc.
Lire la suite ›
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique