EUR 19,50
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Le Guide du parfum NE a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Le Guide du parfum NE Relié – 25 avril 2013

4.3 étoiles sur 5 7 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 19,50
EUR 19,50 EUR 36,53
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres scolaires, manuels scolaires Livres scolaires, manuels scolaires

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Le Guide du parfum NE
  • +
  • 101 parfums à découvrir
  • +
  • Le parfum
Prix total: EUR 41,00
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La parfumerie moderne, telle que nous la connaissons aujourd'hui, remonte à la fin du XIXe siècle. À ce titre, le premier parfum moderne toujours commercialisé demeure Jicky de Guerlain, créé par Aimé Guerlain en 1889. L'essor de l'industrie chimique a permis de synthétiser ou de créer de nouveaux produits. De même, le procédé d'extraction des matières premières par les solvants volatils a permis l'obtention des concrètes et des résinoïdes qui donnent les absolues.

«Un bon parfum, c'est celui que l'on a envie de sentir encore et encore», nous dit la créatrice Jeannine Mongin. Plus qu'une senteur, c'est de l'émotion en flacon. «Un parfum, affirme Jean-Paul Guerlain, est la forme la plus intense du souvenir.» En effet, le moindre sillage d'une fragrance connue, celle d'un être cher ou d'un lieu aimé, nous promène sur les ailes du souvenir, tourné vers notre passé, les narines palpitantes et le coeur en émoi.

Le parfum peut sublimer une personnalité. Il faut se laisser guider par son seul odorat. La publicité ne devrait être d'aucune influence quand il s'agit d'habiller son corps et de s'y sentir bien ! Il nous appartient exclusivement de raconter un parfum et d'inventer la vie qui va avec.

Bien sûr, certains parfums anciens racontent encore des histoires fabuleuses, celles de la Belle Époque, des Années folles ou du New Look ; ils peuvent sembler plus poétiques et plus originaux que la plupart des nouveautés «mainstream» actuelles, souvent de simples «sent-bon» qui se ressemblent tous ou, pire encore, qui ne sentent rien ! Le grand parfumeur Jacques Guerlain (1874-1963) disait déjà à ce propos : «Les bons parfums ne sont pas nouveaux et les nouveaux, pas bons !»

À cette époque, il n'y avait pas (ou moins) de compromis sur la création, seules la qualité et l'originalité comptaient. Bien sûr, ces parfums contenaient déjà des matières de synthèse, éléments indispensables à leur création, mais elles apportaient ce petit plus indispensable que la nature ne donnait pas. Aujourd'hui, hélas, elles se font très, trop envahissantes. Notons toutefois à ce propos que la production actuelle est tellement importante, avec des lancements massifs et internationaux, que les matières premières naturelles n'y suffiraient plus. À titre d'exemple, un parfum néoclassique comme Trésor repose sur quatre produits de synthèse purs (hédione, galaxolide, méthylionone et iso E super) qui représentent à eux seuls 80 % de la formule. Cela laisse songeur !

Le déclin de la parfumerie s'est amorcé vers 1985-1990. Pourquoi ? Coût de production oblige, le marketing occupe désormais une place prépondérante dans le lancement d'un parfum. Tout doit être calculé pour prendre le moins de risques possible, quitte à faire du déjà senti. On préfère mettre l'accent sur la publicité (lancements extravagants, pubs télé et presse à outrance) qui coûte cher, plus que sur le parfum lui-même ! Autrefois, c'était un artisanat; aujourd'hui, il s'agit d'une véritable industrie, qui produit non plus des parfums mais de l'argent. Il faut faire de l'argent et rapidement. Time is money ! C'est pourquoi les bons parfums se font rares depuis une quinzaine d'années. L'intérêt est donc de savoir découvrir les quelques joyaux qui fleurissent encore parmi la médiocre production actuelle. Il est vrai que la beauté change (de même que les habitudes de consommation), à l'instar des critères de beauté féminine, et il serait peut-être dommage d'en dédaigner certains sous prétexte qu'ils possèdent cette beauté neuve. Bien que majoritairement synthétiques dans leur composition, des parfums tels que Angel, 24, Faubourg, Lolita Lempicka, Flower, Sensuous, Hypnotic Poison me semblent mériter bien des hommages.

Biographie de l'auteur

Rebecca Veuillet-Gallot est artisan parfumeur junior ; elle participe également à la formation des vendeurs/conseils en parfumerie.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Relié Achat vérifié
Rébecca Veuillet-Gallot a eu la bonne idée d'analyser et de donner ses avis (le plus souvent pertinents) sur les différents parfums classés en 7 familles de base. Après une brève introduction replaçant les parfums dans leur cadre historique et culturel, l'auteur laisse rapidement entrevoir que la grande époque de la parfumerie a laissé place à un mercantilisme (le plus souvent) non-créatif, à des produits de masse plus ou moins uniformes sauf quelques uns trouvant grâce à son nez des plus sélectifs. Pire encore, on apprend que les normes européennes ont depuis peu banni certains composants et bien des parfums d'autrefois ne sont plus que de pâles reproductions de formules mille et une fois modifiées sous diverses contraintes... Vous l'aurez compris, on ne sent plus tout à fait un Guerlain, un Chanel ... comme on l'eut fait en 1912 ou 1921 ! Seulement, entre d'excellentes modifications de formules et le grand n'importe quoi, ce guide précieux vous aidera à former votre opinion, à affiner votre nez et à re-découvrir des trésors insoupçonnés .... à contrario des tendances fugaces actuelles imposées par le matraquage publicitaire qui nous entoure.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Rebecca Veuillet-Gallot a publié en 1995 son premier "Guide du Parfum", un livre consacré à plus de 200 parfums, classés en sept familles, décrits selon leur composition, mais aussi leur histoire et les croisements avec la littérature, le cinéma, les créateurs...

Dix ans après, son éditeur "Hors série" lui demande une nouvelle édition actualisée (nous sommes en 2004). Rebecca enrichit ce deuxième tome des dernières nouveautés, dont elle dit "grandes par le nom à défaut de leur fragrance, grandes par le parfum et non pas par leur marque", dans une introduction subtile où il est déjà question de l'évolution de la parfumerie, un déclin annoncé vers 1985-1990, à cause du marketing, de la publicité et de volonté des parfumeurs à faire de l'argent vite et beaucoup. "C'est pourquoi les bons parfums se font rares depuis une quinzaine d'années. L'essentiel est de découvrir les quelques joyaux qui fleurissent encore parmi la médiocre production actuelle", écrit-elle.

Avril 2013: troisième "Guide du Parfum", écrit avec la même grande exigence, la même précision, le même amour des belles matières. Le guide qui permet à chacun de faire ce voyage historique, géographique, culturel dans les sept pays des fragrances: les ambrés, les boisés, les chyprés, les cuirs, les floraux, les fougères, les hespéridés...Une introduction réaliste: "Depuis 2004 le monde de la parfumerie a encore beaucoup changé." Les normes imposées brident la création.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Le guide du parfum par Rebecca Veuillet-Gallot est un classique que tout amateur de parfum se doit d'avoir dans sa bibliothèque. Bien avant la grande mode des "perfumistas" et des blogs parfums, Rebecca Veuillet-Gallot était une pionnière en la matière. Elle a contribué à éduquer de nombreux amoureux du parfum à travers ses guides. J'achète chaque nouvelle édition, à chaque fois je suis sûre d'y découvrir de nouvelles merveilles. Cette fois-ci ce fut la très confidentielle marque Kai, que je n'ai trouvé que chez La Clef du Paradis en France. Un coup de coeur absolu. Merci madame Veuillet-Gallot.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Relié Achat vérifié
Les plus :

Bien écrits : les auteurs décrivent une selection de parfum avec pertinence et poésie, parfois accompagné d'anecdotes quant à l'histoire du parfum ou encore de recommandations quant à la façon ou au moment de le porter.

En somme c'est un recueil des conseils experts que l'on souhaiterait pouvoir entendre dans une boutique de parfum. On voyage, on rêve et on est bien informé du produit.

Les moins :

Cependant le livre "n'est que cela" : c'est à dire une succession de description de parfums. Rien sur la fabrication, sur l'histoire ou sur les modes. Rien d'exhaustif donc. Rien non plus sur la façon de choisir, de sentir ou même d'acheter ou de conserver ses parfums, c'est à dire pas tout à fait un guide.

Enfin, et surtout :
Aucun repère HOMME / FEMME pour chaque parfum mentionné. Faut-il être déjà initié ou est-ce un parti pris ? Pas d'explication. Pas de lumière.

Au final, je trouve ce livre un peu léger et peu pratique malgré un beau style et un amour de la parfumerie qui semble exhaler à chaque ligne. Dommage.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?