• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Hôtel Europe: suivi de Ré... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Hôtel Europe: suivi de Réflexions sur un nouvel âge sombre Broché – 3 septembre 2014

3.2 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 18,00 EUR 1,42
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Hôtel Europe: suivi de Réflexions sur un nouvel âge sombre
  • +
  • American Vertigo
Prix total: EUR 25,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

(Un homme, seul en scène ; un ordinateur face à lui ; près de l'ordinateur, sur la même table, un portable qui se signalera régulièrement par ses «clings» ; dans la main, une feuille de papier - qu'il lit.) «Peuples d'Europe ! C'est ici, il y a un siècle, le 28 juin 1914, que Gabrielo Princip...» Non ! C'est idiot ! (Il repose la feuille.) Un Serbe ne peut pas s'appeler Gabrielo ! Voyons voir... (Cling de sms, qu'il ignore.) Google est mon ami... Princip... (Il a, dans la barre de tâches Google de son PC, reproduite en grand, sur le mur, derrière lui, tapé «Princip».) Voilà... Gavrilo, bien sûr... «C'est ici que Gavrilo Princip (il a repris sa feuille et, au stylo, corrige), l'assassin de François-Ferdinand, donna le coup d'envoi de la guerre de 1914. Et je suis là, amis de Sarajevo...» (Nouveau cling, qu'il ignore toujours.) Non. «Amis de Sarajevo» ne va pas non plus. Trop faible par rapport à tout ce que nous avons vécu. (Il réfléchit, recorrige - et murmure :) «C'est ici qu'un siècle après, frères de Sarajevo...» Meilleur... Un côté «frères d'armes» qui me plaît bien... (Toujours la feuille de papier - mais stylo levé, comme s'il essayait son texte avant de l'écrire ; le ton doit être déclamé, presque pompeux.) «Ce discours sur l'avenir de l'Europe, je suis heureux de le prononcer ici, devant mes frères de Sarajevo. Tant de visages que je reconnais... Tant d'autres qui ne sont plus là, fauchés par une barbarie...» (Cling, cling, cling, rafale de clings - regard courroucé en direction du portable, il poursuit.) Là, attention ! Faudra faire très attention avec les noms ! Les vivants c'est facile. Ils seront dans la salle. Je les verrai. Mais les morts ? Le problème, ce sera les morts... Ici par exemple (toujours le PC ; il clique sur une photo où on le voit, paysage ensoleillé, vingt ans plus tôt, avec des combattants bosniens)... On est à Maglaj. C'est le jour où l'équipe de CNN a déboulé. Est-ce qu'il y a quelqu'un, là-dedans, qui a été bombardé et qui parle anglais ? Comme personne ne parlait anglais, ils sont repartis aussi sec. Vroum vroum (il fait, avec les mains, le geste de tourner le volant). Sauf que, sitôt partis, boum boum (geste de se boucher les oreilles) : à peine le temps de se mettre à couvert dans les vergers et voilà un des copains qui parlait pas anglais et qui en prend une en pleine tête : mais lequel ? le prof à côté de Gilles ? le type au serre-tête vert qu'on appelait l'Iranien alors qu'il buvait comme un Polonais - certains soirs, pour amuser la compagnie, il prenait un demi-magnum d'alcool de prune acheté à un cousin serbe, de l'autre côté de la ligne de front, et il se l'enfilait, non seulement cul sec, mais tête à l'envers, en faisant le poirier, histoire que ça aille direct au cerveau et hop, même pas saoul, il se relevait comme un culbuto, il me semble que c'est lui qui est mort, mais comment en être certain ? (...)

Présentation de l'éditeur

Deux textes en vérité.
D’abord Hôtel Europe, monologue en cinq actes, dont l'action se déroule le 27 juin 2014, à Sarajevo, en pleine cérémonie de commémoration du déclenchement de la guerre de 1914. Un homme, sans doute un écrivain, est enfermé entre les quatre murs d'une chambre d'hôtel qu'il a connue vingt ans plus tôt et où il est censé préparer le discours qui lui a été commandé pour la circonstance et qui doit porter sur l'Europe, ses valeurs constitutives, son futur et l’état présent de son esprit. Il est seul. Le monde extérieur ne lui parvient qu’à travers l’indistincte clameur qui monte de la rue en fête. Et il a, posé devant lui, un ordinateur où il navigue en quête de vieilles photos, de documents vagues, d’inspiration.
Ensuite, Nouvelles vues sur l’Europe, un essai philosophico-politique développant ou élucidant les points les plus énigmatiques du texte théâtral. Il y est question de Husserl, de Heidegger, de la montée des populismes et des souverainismes, du malaise (ou de l’impasse…) dans la civilisation d’aujourd'hui ainsi que des progrès, partout, du nihilisme – et puis, aussi, de la façon dont peut et doit se nouer, ici et maintenant, le triple fil, constitutif du génie européen, de l’esprit d’Athènes, de celui de Rome et du génie de Jérusalem. Un diagnostic. Des solutions. Et des raisons de croire et d’espérer.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.2 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Levy, fidèle a la tradition, nous a encore lâché un énorme étron des familles.
Il n'y a pas grand intérêt a s’arrêter sur ce livre, il répète encore et encore les mêmes rengaines et les vieux refrains.
Absolument rien de nouveau, il est toujours aussi prétentieux et essaye toujours de prouver qu'il est un philosophe de première classe. Mais il est toujours un escroc de grande envergure, je vous rassure.
Poubelle.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Sur le fond livre sans intérêt si ce n'est pour les quelques groupies de BHL. Il n'apporte pas de nouvel éclairage sur les problématiques européennes mais la vision très subjective du monde que nous ressasse BHL depuis trop longtemps. Rien de nouveau sous le soleil.
Sur la forme c'est plus intéressant, disons original. Il ressort tout de même une forte prétention dans le style et les références, histoire de faire intelligent et donner plus de poids aux maigres idées développées.
On peut s'attendre à mieux de la part d'un des penseurs les plus influents de notre époque.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par COQUETTE le 17 janvier 2015
Format: Broché Achat vérifié
Magnifique livre; pas étonnant quand il est écrit par Bernard-Henry LEVY. Ne l'appelez pas BHL : il n'aime pas et cela se comprend. Il a un nom, il n'est pas une initiale.
Par ailleurs quand on sait que c'est un monstre théâtral qui interprète l'auteur (Jacques WEBER) : ceci ne peut qu'être un chef d'œuvre!
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre réveille les consciences endormies. Je le recommande à tous . Mais il faut avoir un certain degré de "culture" pour comprendre . Combien de gens ont "le soin" d'avoir cette "culture"?
Frida R. M.
1 commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Fidèle à lui même Bernard H L appelle à réfléchir sur l'avenir de l'Europe et c'est très intéressant et inquitetant
2 commentaires 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique