Habemus Papam a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 7,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Bulles et Joujoux
Ajouter au panier
EUR 7,99
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : cinebox
Ajouter au panier
EUR 14,06
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Habemus Papam

3.4 étoiles sur 5 55 commentaires client

Prix : EUR 6,49 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 11 exemplaire(s) en stock.
Vendu par Megamoviestore-France et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
20 neufs à partir de EUR 3,60 15 d'occasion à partir de EUR 2,60

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Habemus Papam
  • +
  • Journal intime
  • +
  • La Chambre du fils
Prix total: EUR 27,47
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Michel Piccoli, Jerzy Stuhr, Renato Scarpa, Franco Graziosi, Camillo Milli
  • Réalisateurs : Nanni Moretti
  • Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
  • Audio : Italien (Dolby Digital 2.0), Italien (Dolby Digital 5.1), Français (Dolby Digital 2.0), Français (Dolby Digital 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.85:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : France Télévisions Distribution
  • Date de sortie du DVD : 8 février 2012
  • Durée : 98 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5 55 commentaires client
  • ASIN: B00603ZWA4
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 2.483 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

"À Cannes" (7')
Making of (24')
Le casting (3')
Bande-annonce

Descriptions du produit

Description du produit

Habemus Papam, 1 DVD, 98 minutes

Amazon.fr

Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d'élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s'élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l'apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d'une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l'inquiétude tandis qu'au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise... Le film est présenté en compétition officielle lors du Festival de Cannes 2011.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: Blu-ray Achat vérifié
Il est clair que ce film est décalé et osé, tourner en dérision l'élection du Pape il n'y a que Nanni Moretti pour le faire et pourtant c'est terriblement bien joué, simple et finalement extrêmement humain et plutôt que de ridiculiser la haute autorité religieuse il l'humanise. Quoi de plus compréhensible que le questionnement de ce Cardinal qui s'interroge sur ses capacités à occuper la place de chef des croyants quand tous ses condisciples évitent par tous les moyens de devenir Pape. Des moments très drôles dans la chapelle sixtine, en ville lorsqu'il s'échappe ou lors du tournoi de beach volley organisé dans la cours par le psy Nanni Moretti... Un bon moment à passer, une image très belle et une version originale italienne agréable. Les bonus sont moins bons et j'ai été très déçu de ce côté, on s'attend à ce que Nanni Moretti ait plein de choses à raconter sur le tournage mais en fait on a droit à un Making Of sans commentaires. La casting qui aurait pu être drôle se résume à une succession de photos et de noms... bof bof.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Je suis très déçu par ce film dont j'attendais énormément.

L'histoire est celle d'un cardinal fraichement élu pape par ses pairs et qui se prend à douter terriblement de ses capacités à régir l'Église Catholique Romaine. Le Vatican fait alors appel à un psychanalyste dans l'espoir de mettre le nouveau pape sur les rails.

Il y avait tout, tout, TOUT, pour faire un grand film intellectuel sur la foi, l'homme, la liberté. J'attendais des dialogues de haute volée, avec des acteurs efficaces... je suis tombé de bien haut. Aucune de mes attentes n'a été satisfaite. L'espoir vient lorsque le mot Darwinisme est prononcé. Il est juste prononcé, rien n'est approfondi.

Au lieu de ça, nous avons droit à un film mou, parfois potache (scène de la coupe du monde des cardinaux lamentable), pas forcément beau.

Bon, il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Tout n'est pas si mauvais. mention spéciale pour Michel Piccoli, touchant en pape dubitatif. Et si je critique l'absence de dialogue didactiques et philosophique, le film n'en conserve pas moins une certaine petite morale.

je regrette d'avoir acheter ce film. Peut-être n'est-il pas aussi mauvais que je le prétends, mais j'aspirais vraiment à autre chose.

S.
Remarque sur ce commentaire 22 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Malgré un excellent Michel Piccoli, Habemus Papam se révèle bien ennuyeux et désespérément creux. C’est dommage, car l’histoire touche à quantité de bonnes idées, mais aucune n’est vraiment ou correctement exploitée. Quant au psy qui transforme un conclave de cardinaux en tournoi de beach volley amateur, soyons sérieux 2 minutes, quand même... Nani Moretti a bien sûr le droit d’être anticlérical et de vouloir se moquer du clergé, encore faut-il le faire avec quelque chose de concret et d’intelligent. Au contraire, ici, le réalisateur fait un étalage singulier du manque de profondeur de sa pensée et le ridicule qu’il voudrait attribuer à ses personnages se retourne plutôt contre le réalisateur Le spectateur ne peut terminant le film qu’en se demandant, déçu : « Est-ce vraiment tout ce qu’il avait à dire sur le sujet ? » Et si au moins c'était un peu provocant, mais même pas !! Habemus Papam est une tentative de comédie plate sur un sujet intelligent. Pendant tout le film, le ton hésite et n’ose pas assumer de parti-pris : pas assez méchant pour être ironique, trop burlesque pour être poétique. Moretti, auquel on doit le très émouvant La Chambre du fils, est cette fois-ci vraiment passé à côté de son sujet.

Sans intérêt.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD Achat vérifié
On connaissait le talent de cet extraordinaire acteur, capable de donner humanité et profondeur à un personnage si éloigné de ses rôles les plus connus. On en oublierait presque les faiblesses du scénario. Le film présente pourtant un excellent sujet, original et fort. Le début promet beaucoup. Mais une fois posée l'intrigue, on a l'impression que le réalisateur est aussi égaré que son héros: il ne sait comment en sortir, meuble par des longueurs et finit par proposer un dénouement aussi plat que prévisible. Décevant donc.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Paul Gascimeri TOP 1000 COMMENTATEURS le 13 mai 2016
Format: DVD
C'est une légende qui se raconte à Rome. L'apôtre Pierre s'évade la veille de son supplice et prend la route du sud. En chemin il rencontre Jésus qui l'arrête et lui demande : "Quo vadis, Petre meus"(Dis-donc, tu vas où, mon Pierrot?). Pris sur le fait, penaud, l'évêque de Rome fait demi tour et se rend dignement à son martyre.
On pourrait poser la même question à ce film circulaire, sorte de parenthèse temporelle entre un seul et même moment, celui de l'annonce au balcon. Cela fait penser à une nouvelle de Borgès où un rabbin sur le point d'être exécuté par des nazis, obtient de Dieu le temps de finir son oeuvre. Entre le moment où la balle du peloton sort du fusil et celui où elle le frappe à mort, le miracle a eu lieu et le livre achevé.
Ici, nul miracle. Le conclave commence dans le noir et l'Eglise cherche sa voie, figée dans une pompe séculaire. Le pape reste sans nom, c'est un homme, un être en représentation qui ment à peine lorsqu'il se prétend acteur (de théâtre). Le psy est athée, évidemment, et essaie de "confesser" l'impétrant sous les yeux et les oreilles de la centaine de cardinaux. Ceux-ci sont de grands enfants qui chantent (au ralenti!) un air de variété ou jouent au volley. Nous sommes juste entre les pionniers franciscains de Rossellini ("Les onze fioretti de François d''Assise", 1950) et les prélats décadents de Fellini ("Roma", 1972). Bref, on ne sait pas trop où l'on est ni où l'on va.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?