• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 1 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 13,99

Hail to the King - CD Digipack (6 volets inclus un titre bonus + 1 livret et des cartes exclusives)

4.0 étoiles sur 5 31 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 12,34 9 d'occasion à partir de EUR 8,96
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Avenged Sevenfold


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Hail to the King - CD Digipack (6 volets inclus un titre bonus + 1 livret et des cartes exclusives)
  • +
  • Nightmare
  • +
  • Avenged Sevenfold
Prix total: EUR 34,74
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (26 août 2013)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Warner Bros
  • ASIN : B00DLKXF3A
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Cuisine
  • Moyenne des commentaires client : 4.0 étoiles sur 5 31 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 50.163 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Shepherd of fire
  2. Hail to the king
  3. Doing time
  4. This means war
  5. Requiem
  6. Crimson day
  7. Heretic
  8. Coming home
  9. Planets
  10. Acid rain

Description du produit

Description du produit

DELUXE EDITION : Comes with a download code for rare BONUS track "St James", plus a CD-ROM film clip! New 2013 album from California's metal messiahs. Produced by Mike Elizondo (Mastodon). Includes "Shepherd Of Fire".

Critique

Est-ce le retour étincelant de Black Sabbath avec 13 il y a quelques mois qui a ainsi aiguillonné Avenged Sevenfold ? Ou l'écoute intensive par les membres du groupe de leur collections de vinyles des années 1970 et 1980 ? En tous cas, le groupe californien vient de pondre avec Hail to the King un album de metal qui ne déparerait pas aux côtés des meilleurs disques des légendes du genre.

M. Shadows (chant), Synyster Gates (guitare), Zacky Vengeance (guitare), Johnny Christ (basse), et le nouvel arrivant Arin Llejay (batterie) ne se sont cependant pas laissés aller à reproduire purement et simplement le travail d'illustres aînés. Si la référence à Black Sabbath est évidente sur certains tempos lourds, ou par l'emploi des ricanements sardoniques qu'affectionne Ozzy Osbourne, Hail to the King reste un album personnel dans sa modernité.

Le son acéré d'Hail to the King est purement actuel et tient compte de l'évolution du metal pour offrir un classique de son temps. Composé de dix chansons, Hail to the King a une durée à peine supérieure à celle d'un disque vinyle et peut aisément se diviser en deux faces. La première plus puissante et agressive irait de « Shepherd of Fire » à « Requiem », et renferme les morceaux les plus forts. La seconde introduite par la très réussie ballade « Crimson Day », est aussi plus légère - voire plus faible - dans ses riffs.

L'astucieux riff croisé d'« Hail to the King » est appelé à faire date, tout comme le monstrueux « This Means War » qui allie lyrisme des guitares et rythmique de pur heavy metal. Il ne faut pas chercher plus loin l'un des albums majeurs du metal de 2013.

Francois Alvarez - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Le groupe Avenged Sevenfold avait prévenu : comme pour les précédents albums, ils changent et proposent des sonorités différentes.
Attention, changer ne veut pas dire oublier ses racines ! Hail to the king est un album Metal de grande qualité où le groupe a puisé son inspiration dans de grands groupes comme Metallica, GNR, Megadeth, Black Sabbath, etc...

Si vous avez aimé Hail to the king, le titre utilisé pour la promotion de l'album, le reste est un cran au dessus. Doing Time sonne fort comme un titre des Guns'N Roses et This means War comme Sad but true de Metallica, au point de penser s'être trompé de CD !
Planets est tout simplement énorme et le groupe se lâche comme jamais. M. Shadow utilise toute la puissance de sa voix. Les trompettes rajoutent une ambiance particulière. Heretic et Coming Home sont fidèles aux racines du groupe.

Petit bémol pour Crimson Day, la balade de l'album. Elle est la moins accrocheuse de ce que le groupe a pu produire avant comme Dear god ou So far away.

On peut lire quelques critiques comme quoi le groupe s'est contenté de copier, je ne suis pas d'accord. Malgré leurs inspirations reconnaissables, chaque composition a sa touche Avenged Sevenfold grâce à la qualité des musiciens et leurs liens.

Synysters gate est incroyable, ses solos sont précis, pointus et entraînants. Arin Ilejay a rejoint le groupe à la batterie et il tient très bien son rôle. Il ne cherche pas à copier Jimmy "The Reve" Sullivan. Il apporte son style et a une très bonne place dans chaque composition.

Le CD Didigpack est de qualité et résistant.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Lili 66 le 8 janvier 2014
Format: CD
Cet album est, dans la lignée des précédents, une véritable perle. Chaque titre a sa propre ambiance, on reconnaît de nombreuses influences en plus de la "patte" caractéristique d'Avenged Sevenfold. Je ne suis pas d'accord avec les commentaires accusant le groupe de "plagiat". Je pense qu'il s'agit plus d'une sorte d'album "hommage" à toutes leurs influences musicales.
J'ai eu l'occasion de voir A7X en live le 20 novembre 2013 à Paris à l'occasion de ce nouvel album, ils sont aussi géniaux en live que sur l'album, font vibrer la salle toute entière... bref j'adore, et écouter cet album encore et encore ne fait que me rappeler pourquoi ce groupe connaît un tel succès. Il arrive merveilleusement bien à se réinventer depuis le décès de Jimmy.
Je vous conseille vraiment cet album. Inclus sur l'édition deluxe, des "dessous de verre" (du moins, ils peuvent servir à ça) ornés de deathbats et un titre bonus à télécharger (St James).
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Il est indéniable que j'écoute chaque nouvel album d'AS avec un a priori négatif vu que je ne supporte pas du tout la voix du chanteur, que je trouve qu'ils manquent sérieusement d'inspiration, qu'ils essayent de bouffer à beaucoup de râteliers, et pour finir que je trouve que ça ressemble à un gros bordel musical où chaque musicien essaye d'en mettre encore plus que son collègue.
Mais parce qu'il faut toujours écouter avant de critiquer, j'écoute chaque nouvel album. On ne sait jamais; un groupe ne peut pas avoir du succès depuis aussi longtemps sans qu'il y ait un truc qui m'échappe.
Et bien non, ça m'échappe toujours.
Alors ici ce n'est même plus du plagiat mais carrément de la photocopie de bon nombre des plus grands noms du métal toutes époques confondus.
C'est rigolo, on écoute un morceau et d'un seul coup on aime bien un truc, et puis ça dure 10 secondes et hop ça repars ailleurs.
Honnêtement j'ai écouté 2 fois pleinement l'album et puis de nouveau quelques morceaux, et j'en reste sur ma conclusion : ça manque sérieusement d'identité.
Les seuls points positifs : ce sont de bons musiciens et la production artistique est dans l'air du temps ce qui donne une facilité d'écoute.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Melomaniak COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 septembre 2013
Format: CD Achat vérifié
Aller de l'avant en revenant vers le passé... Drôle d'idée en vérité. Certes, dans le cas d'Avenged Sevenfold ce n'est pas LEUR passé dont il s'agit et c'est, du coup, une nouvelle addition à leur répertoire/style, mais, tout de même...

En l'occurrence, s'il est toujours identifiable à du Avenged Sevenfold "nouvelle formule" (depuis City of Evil, excellent album toujours chaudement recommandé), en grande partie grace à la voix et la patte mélodique si particulière et immédiatement reconnaissable de M. Shadows, d'ailleurs, Hail to the King offre l'impression que les ex-Metalcoreux ont récemment découvert les 70s et leur cortège d'inoubliables formation, Led Zeppelin (sur le riff "kashmirien" de Requiem) et Black Sabbath (Shepherd of Fire) en tête. C'est particulièrement évident dans les riffs qui, présentement, abandonnent souvent Iron Maiden et Judas Priest (en simplifiant) au profit des précités et de quelques autres. C'est aussi, et surtout, un vent neuf dans une approche qui avait fini par moins surprendre sans vraiment lasser (voir Nightmare, leur précédent opus et pas franchement leur plus flamboyante réussite mais pas une bouse non plus).
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique