undrgrnd Cliquez ici RentreeLitteraire nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Bijoux en or rose

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
3
3,0 sur 5 étoiles
Format: Format Kindle|Modifier
Prix:4,21 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Hugh Howey est très connu grâce à sa série de SF "Silo" (plus de 500 000 exemplaires en auto-publication quand même!). Par curiosité j'ai tenté de lire un roman qu'il avait publié avant "Silo".

Ouille...

L'histoire : dans un futur lointain, les humains ont décidé de coloniser des planètes. Pour cela, les vaisseaux sont pilotés par des Intelligences Artificielles, qui "élèvent" des humains qui ne sortent de leurs "cocons" qu'au moment où le contact va être fait avec la nouvelle planète, et seulement si les AI ont validé toutes les conditions préalables (athmosphere, etc.).

Le héros ressent un choc. Son "cocon" s'est brisé. Il se réveille. Comprend qu'il n'était qu'à la moitié de sa formation. Il est psychologue, en était aux cours de la fin du 20ème siècle. Il s'avance. Croise sa voisine, institutrice. Il sort, croise un autre homme, un fermier. Chacun est défini par son travail et ses compétences apprises en conséquence. Chacun a sa place dans la société en fonction de son "utilité". C'est l'AI qui définit rationnellement qui est en haut de la hiérarchie et décidé, et qui est en bas. Ça vous rappelle des choses, si vous avez lu "Silo"?

Les humains comprennent qu'il s'est passé quelque chose. Certains pensent que l'AI leur cache des choses. Mais la plupart pense que l'AI est la sagesse, qu'il faut la suivre. D'autres décident autrement.

Au bout de 300 pages, on a compris ce qui s'est passé (bof). Je n'ai ressenti aucun intérêt pour les personnages, même si l'écrivain a tenté quelque chose d'innovant. Son héros est homosexuel mais ne sait pas de ce que c'est (ca ne faisait pas parti de ce qu'il avait appris) et est bien embarrassé, pour ne pas dire tourmenté, surtout quand il s'agit de fonder une colonie et donc de faire de nombreux enfants. A part ce trait distinctif, j'ai trouvé les personnages fades, sans aucune profondeur. Et je n'ai pas aimé le style d'écriture, en particulier le chapitre introductif particulièrement ampoulé (style "je montre que je sais écrire avec brio"... Complètement inutile et contre productif).

Bref, entre un style littéraire qui se cherche, des personnages non fouillés, une intrigue faiblarde et sans beaucoup de suspense ni d'intérêt, il ne reste pas grand chose à retenir de ce tome, sauf comprendre une partie de la genèse de "Silo".
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 octobre 2015
Not deep science fiction, but a well-told story of a group of very young people who were supposed to colonize a planet. Although the context is frequently dramatic, the tone is more optimistic than often in Hugh Howey's stories which tend to be very dystopian. It reminded me slightly of Heinlein's Tunnel in the Sky.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2013
L'idée est très bonne, l'histoire débute bien mais je trouvé l'intrigue est très lente et la fin baclée. Dommage.
Espère que l'auteur fera mieux la prochaine fois.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici