• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
The Harder They Come a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par worldofbooksfr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Votre article a déjà été utilisé mais il sera malgré tout en très bon état. Le disque se lira parfaitement, sans interruption mais il pourrait y avoir quelques signes d'usure sur le boîtier, la jaquette ou le livret.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

The Harder They Come

4.8 étoiles sur 5 5 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
31 neufs à partir de EUR 4,70 8 d'occasion à partir de EUR 3,08
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Jimmy Cliff


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Harder They Come
  • +
  • Funky Kingston
  • +
  • Two Sevens Clash
Prix total: EUR 28,87
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (25 février 2016)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Reggae Refreshers
  • ASIN : B00005LZWR
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 5 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 33.197 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits - (Extrait)
1
30
2:38
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
de Scotty
2:55
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:00
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
2:59
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:39
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:03
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
2:41
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:43
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:55
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
11
30
2:42
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
12
30
3:07
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Description du produit

Description du produit

Groundbreaking reggae soundtrack - 2001 remaster with upgraded packaging. features Jimmy Cliff, Desmond Dekker, Toots & the Maytals, Melodians & more

Critique

La présentation de The Harder They Come est équivoque : album de Jimmy Cliff ou bande originale de film ? Chris Blackwell a misé – et gagné – sur les deux aspects : contenant majoritairement des titres de Jimmy Cliff, The Harder They Come a pour but de lancer définitivement la carrière internationale du chanteur. Mais en étant également un film censé représenter une réalité jamaïcaine sous forte influence blaxploitation, l’album met aussi en avant des titres de Toots & The Maytals ou des Slickers.   La baffe est énorme pour un public occidental qui n’a encore du reggae qu’une vision floue et teintée d’exotisme, The Harder They Come fait découvrir une île qui condense tous les maux de violence et de corruption du tiers-monde ; le film comme le disque dont il est indissociable font aussi découvrir des artistes charismatiques et une collection de titres qui sont autant de classiques immédiats.   « Many Rivers to Cross », « The Harder They Come », « Johnny Too Bad », « You Can Get It If You Really Want », « ShantyTown », « Pressure Drop » : toute l’essence d’une musique encore inconnue est contenue dans ces titres. Jimmy Cliff est alors le représentant emblématique du reggae et l’histoire racontée dans le film est censée être un peu la sienne ; sa voix chaude et nasillarde émeut et donne envie de traverser toutes les rivières de l’injustice.   Avec The Harder They Come, Jimmy Cliff devient – brièvement – le roi du reggae avant qu’un prophète à la couronne de dreadlocks, un certain Bob Marley, ne vienne le détrôner.  

Francois Alvarez - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 5 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Lester Gangbangs TOP 1000 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 27 novembre 2009
Format: CD
Cette notule pédagogique s'adresse à tous ceux dont les conduits auditifs ont été sérieuseemnt malmenés par une écoute prolongée de Björk, Natasha St Pier, vieux bluesmen morts ou grabataires, live de Deep Purple, sudistes bas du front, heavy-soul-blues-machin 70's, death-brutal-doom-dum metal, Mères Louves, Corbeaux Noirs, Serpents Blancs et autres sonorités affligeantes ...
Pour ceux dont la morne existence a été rythmée ( ? ) par du jazz, du classique, du prog-rock, Christophe Obispo ou Pascal Maé, ... une prophylaxie éradicante de type vangoghien reste malheureusement la seule solution connue à ce jour.

Bienvenue donc pour une introduction aux merveilles chaloupées et ensoleillées du reggae...
Cette compilation est idéale pour débuter. Et pour plusieurs raisons...
C'est la première qui a mis la Jamaïque sur la carte du monde musical. Bande sonore d'un nanar de série B de Perry Henzel, (« The harder they come », « Tout, tout de suite » en France) version caraïbe des films US de blackploitation, relatant les tribulations d'un paysan jamaïcain confronté au milieu gangstérisé de la production musicale locale. Jimmy Cliff y tient le rôle principal d'une manière assez comique (voire tragique), démontrant que pour faire une carrière d'acteur, l'Actor's Studio peut s'avérer utile.
Cette compilation est parue en 1972, qui est aussi la fin de l'âge de l'or du reggae.
Lire la suite ›
26 commentaires 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jidé COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 30 juillet 2004
Format: CD
On oublie trop souvent que le reggae, pour original que soit ce genre désormais mythique, puise largement ses sources dans la soul-music afro-américaine : en 1972, en pleine vague "blaxploitation", sort le film "The harder they come", équivalent jamaicain des films noirs américains : c'est un nanar aujourd'hui difficilement regardable (tout comme "Superfly" ou "Shaft" d'ailleurs), mais dont la musique brille encore de mille feux . Jimmy Cliff est le leader of the pack de cette B.O. : déja repéré deux ans plus tôt pour son extraordinaire album "Wonderful World, Beautiful People", qui était peut être le premier grand album de reggae, il récidive ici avec notamment la chanson "Many Rivers to cross", qui deviendra l'un des grands hits de sa carrière (et de l'époque toute entière). Après un "Struggling Man" de même facture, Cliff ira se perdre dans les méandres de la super-pop à succès, aboutissant dans les années 80 à l'insipide "Reggae night". Ici, il n'est cependant pas seul : il est notamment accompagné par Desmond Dekker & The Aces, fameux combo ska de la fin des sixties, qui offre avec "Shanty town" une tuerie digne d'un James Bond des îles ! les Maytals, entre ska et reggae-roots, se fendent d'un superbe "Pressure drop", tandis que le groupe vocal The Melodians , avec "By The Rivers of Babylon" (rien à voir avec la scie disco que les berlinois de Boney M répandront sur les pistes du monde quatre ans plus tard) rivalisent sans peine avec les meilleures formations soul américaines. Le but est atteint, et ce disque historique introduit un genre, et de nombreux artistes sur la scène internationale ... quelques mois plus tard, les Wailers devaient sortir leur premier disque chez Island !
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Stefy TOP 1000 COMMENTATEURS le 5 janvier 2012
Format: CD
Compilation bande-son du film mythique du même nom et qui fit plus que beaucoup pour le statut dudit film, ce disque est une tuerie. Tous les morceaux, oui, TOUS les morceaux sont des classiques du genre. Il faut dire que l'époque est bénie, le rastafarisme n'ayant pas encore trop enfumé et ramolli le reggae. Disque idéal pour débuter dans le genre, obligatoire pour ceux qui croient ne pas aimer le reggae et album terminal vers lequel on revient toujours en fin de compte. Immortel.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
C'est le disque de reggae qu'il faut posséder tout y est.
Cet album est abusivement attribué à Jimmy Cliff, car c'est la BO du film dont il est le héros. J'aime Jimmy Cliff, mais à mon humble avis les plus belles chansons de l'album sont: Rivers of Babylon, Sweet and dandy, Johnny too bad, Pressure drop.
En fait, j'adore le style de "Toots and The Maytals".

Je recommande cet album à ceux qui veulent découvrir le "fundamental reggae"
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Rien à dire sur la musique qui ferait l'unanimité dans tous les foyers.
Par contre Jimmy Cliff se révèle peu sympathique quand on apprend dans les bonus du DVD, qu'il n'a pas participé à la réalisation de la bande son du film. Il a laissé le réalisateur se débrouiller! (dixit).
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus