+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par ZOverstocksFR
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Entièrement garanti. Expédié à partir du Royaume-Uni, veuillez noter que les délais de livraison peuvent atteindre 18 jours.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Hardwired...to Self-Destruct

3.8 étoiles sur 5 47 commentaires client

Prix : EUR 14,89 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats en France métropolitaine. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
Voir les 6 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
CD, 6 octobre 2017
EUR 14,89
EUR 7,40 EUR 6,27
En stock le 19 novembre 2018.
Commandez-le dès aujourd'hui.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Metallica


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Hardwired...to Self-Destruct
  • +
  • Death Magnetic
Prix total: EUR 27,88
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (6 octobre 2017)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Vertigo
  • ASIN : B01KOHMOIO
  • Autres versions : CD |  Album vinyle |  Accessoire
  • Moyenne des commentaires client : 3.8 étoiles sur 5 47 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.209 en CD & Vinyles (Voir les 100 premiers en CD & Vinyles)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Hardwired
  2. Atlas, Rise!
  3. Now That We're Dead
  4. Moth Into Flame
  5. Am I Savage?
  6. Halo On Fire

Disque : 2

  1. Confusion
  2. Dream No More
  3. ManUNkind
  4. Here Comes Revenge
  5. Murder One
  6. Spit Out The Bone

Description du produit

Description du produit

Le groupe aux 9 grammy awards et 110 millions d’albums vendus est de retour en 2016 ! Metallica revient avec un tout nouvel album studio intitulé « Hardwired to Self-Destruct » qui sortira le 18 novembre et dont le premier extrait « Hardwire » vient d’être révélé. 8 ans après Death Magnetic, le retour du groupe est un événement très attendu qui fait déjà beaucoup de bruit !!

Critique

En ce qui concerne Metallica, les attentes sont toujours très hautes, attendu qu’il est question, ni plus ni moins, du groupe de metal le plus célèbre de la planète. Le plus controversé aussi puisque telle est souvent la rançon du succès. Le débat est d’autant plus sensible que les nouvelles productions ne tombent généralement pas tous les quatre matins. Pour preuve, leur diptyque Load et Reload a déjà 20 ans et il n’est pas faux d’avancer que depuis tout ce temps, hormis ses prestations toujours enlevées, Metallica avait une sérieuse tendance à ronronner. St. Anger fut ainsi logiquement étrillé par la critique et les fans à sa sortie en 2003, tandis que Death Magnetic, produit par Rick Rubin en lieu et place de Bob Rock, semblait redresser un tantinet la barre en 2008. Le problème est que depuis, Metallica s’était contenté du très indigeste projet Lulu avec Lou Reed. 

Se présentant sous la forme d’un double album (triple pour la version deluxe), Hardwired... to Self-Destruct est désormais, avec ses 77 minutes, le deuxième album le plus long des « Four Horsemen » après Load. Indiscutablement, il s’agit d’un bon album, quoique légèrement inégal. La première galette est ainsi la meilleure, comptant notamment sur les excellents « Hardwired », « Atlas, Rise ! » et surtout la décapante « Moth Into Flame », probablement la meilleure chanson de cette nouvelle livraison. L’introduction de « Dream No More » évoque quant à elle de très près celle de « Sad But True », l’un des hymnes du groupe. « Halo on Fire », qui culmine à plus de 8 minutes, voit James Hetfield expérimenter avec réussite de nouvelles formes de chant, tantôt agressif, tantôt crooner déguisé, et clôt très dignement les hostilités sur le premier CD. 

Le fait que Kirk Hammett n’ait pas contribué à l’écriture de ce nouvel album n’altère en rien sa créativité sur les soli, qui constitue l’indéniable point fort du second volet de Hardwired... to Self-Destruct, comme sur le très bon « Murder One », hommage au regretté Lemmy Kilmister de Motörhead, disparu en début d’année. Ce sont bien James Hetfield et Lars Ulrich qui ont signé l’intégralité des morceaux, contribuant à l’homogénéité de l’ensemble. Robert Trujillo s’est néanmoins vu offrir un crédit sur le puissant « ManUNkind ». Peut-être un peu long, Hardwired... to Self-Destruct n’en reste pas moins un beau moment de bravoure pour Metallica, qui fait à la fois appel à son glorieux passé en invoquant l’esprit de Kill’ 'Em All, Master of Puppets ou encore Load, tout en se projetant dans son époque et peut-être même au-delà.

Olivier Roubin - Copyright 2017 Music Story



Lire des commentaires qui mentionnent

Affichage de 1-8 sur 47 commentaires

MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS
6 septembre 2017
Format: CDAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
21 septembre 2017
Format: CDAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
24 septembre 2017
Format: CDAchat vérifié
10 août 2018
Format: Album vinyleAchat vérifié
5 juillet 2018
Format: CDAchat vérifié
19 mai 2017
Format: CDAchat vérifié
Une personne a trouvé cela utile
Commentaire Signaler un abus
16 janvier 2017
Format: CDAchat vérifié

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?