EUR 32,24
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE en France métropolitaine. Détails
Il ne reste plus que 10 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Livré et vendu par Amazon dans un emballage certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Emballage cadeau disponible.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 11,99

Heritage

4.3 étoiles sur 5 30 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
16 neufs à partir de EUR 16,97
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Boutique Vinyle
Retrouvez toute notre sélection de Vinyles au sein de notre boutique Vinyle.

Déballer sans s'énerver par Amazon
Certification « Déballer sans s'énerver par Amazon »
Ce produit est certifié « Déballer sans s'énerver par Amazon ». Le programme « Déballer sans s'énerver par Amazon » vous propose des produits disposant d'un emballage simplifié, facile à retirer sans avoir à s'acharner dessus. N'utilisant que des cartons recyclables faciles à ouvrir et dépourvus de matériaux superflus, les emballages certifiés « Déballer sans s'énerver par Amazon » sont conçus pour être ouverts sans l'aide d'un cutter ou d'un couteau tout en protégeant votre article aussi bien que l'emballage traditionnel.
Voir tous nos produits certifiés « Déballer sans s'énerver ».

Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Opeth


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Heritage
  • +
  • Pale Communion
Prix total: EUR 50,73
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • Album vinyle (17 novembre 2011)
  • Nombre de disques: 2
  • Label: Cargo
  • ASIN : B005MXXZF2
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 30 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 63.500 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Description du produit

HERITAGE


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
Lorsqu'on y réfléchi un peu, cet album là n'est pas à proprement parlé une surprise. Non, pas vraiment, parce que lorsqu'on connaît les goûts de MIKAEL AKERFELDT pour le rock psychédélique, le blues ou le jazz, on s'étonne même que cette évolution n'ait pas eu lieu plus tôt.
Heritage est un véritable challenge en revanche. Il bouscule, en effet, les traditions établies en ôtant de sa musique tout ce qui la rattachait au Metal dit extrême, et par là même, relance sa carrière. Chacun sera libre d'apprécier ou non cette nouvelle orientation, même si, objectivement, ce disque là est des plus réussis.
Déjà, il est doté d'un son magnifique mais ce n'est pas là l'unique satisfaction de ce nouvel album qui débute par une séquence de piano (Joué par JOAKIM SVALBERG, YNGWIE MALMSTEEN) avant que ne démarre The devil's orchard, très old school, accrocheur et au break surprenant. On reconnait bien la patte d'OPETH malgré le changement de cap.
L'album est volontiers joueur, subtil, expérimental, libre et il s'apprivoise sur la longueur. I feel the dark en est une bonne illustration je trouve, un titre aux effluves mélancoliques qui ne cesse de progresser pendant six minutes, jusqu'à devenir épique, avant un final acoustique. La classe !
La troupe de M.AKERFELDT rend hommage à des groupes assez anciens tout en prenant bien soin de se les approprier, de les moderniser.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 23 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Barclau TOP 500 COMMENTATEURS le 25 septembre 2011
Format: CD Achat vérifié
Un nouvel Opeth, pour un fan, c'est une attente tout en sécurité. J'écoute depuis 'Still Life' (les 3 albums d'avant était déjà excellents). Chaque nouvelle sortie a été une combinaison de surprise et d'émerveillement, du coup, je ne craint pas la déception de leur part. Pour une surprise on peut dire qu'Opeth avait un peu préparé le terrain du "soft" avec le magnifique "Damnation", qui sonnait un peu dans le sillage d'Anathema. Heritage est calme par opposition au côté death que le groupe affectionne d'habitude. Mais le rapprochement avec Damnation s'arrête là.
Heritage, un titre emblématique, nous envoie dans un univers très 70's, on y croisera les spectres de King Crimson par moment, de Jethro Tull (flûte oblige) etc etc j'vais pas faire une liste...Mais Opeth n'offre pas une collection d'influence. En fait ça reste du Opeth, on reconnaît entre mille leur style, leurs breaks (la batterie est incroyable, comme tout), leur sensibilité. En fait, cet album, c'est un peu comme un hommage à tout ceux qui les ont influencé, l'héritage de leurs anciens, mais c'est aussi un héritage qu'ils laissent à l'avenir, modernisant le vintage. Pas de nostalgie, de "c'était mieux avant", ils font du neuf avec du vieux pour résumer...Et le gros du boulot se fait dans l'interprétation et le son. Ah le son, pas de mastering abusif, des captations naturelles, et un matos magnifique (c'est le guitariste en moi qui parle). Collection de Strato, de Gibson, de modèles rares, toutes 70's. Pas étonnant qu'on croit parfois entendre Ritchie Blackmore, ou Robert Fripp.
Lire la suite ›
3 commentaires 18 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dany VH le 9 octobre 2011
Format: CD
Je tiens à le préciser tout de suite, je découvre Opeth avec cet album, je ne suis pas en mesure d'établir de comparaison avec ce qu'ils ont fait avant. Je ne suis pas un fan absolu de death ou de black metal, mais plutôt de classic rock et de métal progressif.
C'est la curiosité qui m'a poussé à tendre une (deux) oreille(s) vers cet album.
Et bien m'en a pris, car voilà un excellent album, extremement intéressant à découvrir. C'est retour vers le futur, en effet en écoutant cet album on retrouve une multitude d'influences prises dans les 70's 80's (Uriah Heep, Black Sabbath, Deep Purple, Rainbow, Pink Floyd), du psychédélique au jazz, le tout avec une production extrêmement moderne bien ancrée dans les 2010's.
Cet album, avec de longues parties non chantées n'est jamais pénible à écouter, les changements de rythmes sont fréquents, les ambiances sont magnifiques.
Pas de titre par titre, simplement parce que rien n'est à jeter, tout est intéressant.
Indéniablement un des tous meilleurs disques de l'année.
Je ne regrette pas de m'être laissé influencé par les commentaires positifs de cet album et encourage vivement d'autres amateurs à faire de même. Pour ceux qui le craignent ou le souhaitent: pas de chant death sur ce CD.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cetalir TOP 500 COMMENTATEURS le 8 avril 2012
Format: CD
On connaissait Opeth pour ses albums très metal, ancrés dans un rock assez lourd et dur. Changement complet de cap avec "Heritage" qui propulse le groupe côté rock progressif tendance "Porcupine Tree" (d'ailleurs, n'est-ce pas Steve Wilson le leader de ce dernier groupe qui est le coproducteur de ce dernier opus !).

Du coup, la tonalité générale en est très mélodique, extrêmement apaisée, même si un titre comme Sliter est là pour nous rappeler qu'ils n'ont pas oublié leurs gammes de mauvais garçons. Souvent, la musique s'écoule sur des accords de guitare sèche qui accompagne la voix très présente du chanteur. Cela sent parfois les seventies avec un brin de nostalgie bien agréable. L'album pourra surprendre les inconditionnels du groupe mais il vaut vraiment le détour.

Dans ce packaging, on trouvera d'un côté le CD de dix titres, bien enregistré, très propre. De l'autre un DVD nous offrant l'album en 5.1 plus deux titres Pyre et Face in the snow de même facture. Enfin, un bonus "Making of". A souligner que, même écouté sans 5.1 (ce qui est mon cas) mais raccordé à un DAC (comme mon lecteur de CD), la qualité du DVD est incommensurablement meilleure que celle du CD. Le son s'ouvre, respire et une foule de détails se révèle. On regrettera juste que l'image reste désespérément calée sur la pochette du disque dont seul le titre du morceau en cours change. Un peu court quand même...

Un disque qui plaira aux amateurs de Vast, The Pineapple thief et autres Porcupine Tree.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique