Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 2,94
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Histoire des chats: Édition annotée et illustrée par [de Moncrif, François-Augustin Paradis]
Publicité sur l'appli Kindle

Histoire des chats: Édition annotée et illustrée Format Kindle


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 2,94

Longueur : 143 pages

Description du produit

Présentation de l'éditeur

« A ne voir que le titre de cet Ouvrage, on ne s'imaginerait pas qu'on y a rassemblé tout ce qui se trouve dans les Auteurs Latins, Grecs, Arabes, Persans, pour composer non seulement l'Apologie, mais l'éloge des Chats. Quelque plaisant que puisse paraître ce dessein, l'exécution l'est infiniment davantage, et rien n'est plus comique que le sérieux de l'Auteur. Il met tout en œuvre pour rehausser la gloire des Chats : l'ancienne Mythologie, l'Alcoran, les observations des Philosophes, les Proverbes, et tout cela l'occupe dans onze Lettres ; car il a partagé ainsi son Ouvrage, pour éviter un inconvénient assez ordinaire. En vous permettant pour ainsi dire de quitter son Ouvrage pour le reprendre une autre fois, il vous donne une avidité de le lire tout entier, que vous ne sauriez vous empêcher de satisfaire. » Journal historique.

Ce n’est pas à cause d’une plaisanterie de salon ou d’un pari vain comme seule la mondanité désœuvrée sait en produire que François-Augustin Paradis de Moncrif publia, en 1727, L’Histoire des chats. Adressé sous forme de lettres à la marquise de B**, défendant le Chat, notes, citations, références, gloses, commentaires, scolies réelles ou supposées à l'appui... invoquant à tout propos l’autorité d’Aristote, de Plutarque, de Lucien, d’Hérodote ou de Diodore de Sicile... son ouvrage porta ses fruits : les critiques furent ravis, ses lecteurs aussi, et le Chat, persécuté depuis le Moyen Âge, retrouva la place qu'il avait perdu dans les cœurs et dans les foyers.

« Le cœur ne vous a-t-il point battu toute cette soirée, Madame ? On a parlé des Chats dans une maison d'où je sors ; on s'est déchaîné contre eux, et vous savez combien cette injustice-là coûte à supporter. Je ne vous rapporterai point tous les ridicules et tous les vices dont les Chats ont été accusés. Je serais bien fâché de les avoir redis.
J'ai tenté de défendre leurs cause : il me semble que j'ai parlé raison ; mais dans les disputes, est-ce avec cela qu'on persuade ? Il aurait fallu de l'esprit. Où étiez-vous, Madame ? J'ai soutenu d'abord la sortie qu'on m'a faite avec ce sang-froid et cette modération qu'on doit garder en exposant les opinions les plus raisonnables, quand elles ne sont pas encore bien établies dans les esprits : mais il est survenu un incident qui m'a absolument déconcerté. Un Chat a paru, et d'abord une de mes Adversaires a eu la présence d'esprit de s'évanouir. On s'est mis en colère contre moi ; on m'a déclaré que tous les raisonnements de la Philosophie ne pourraient rien contre ce qui venait de se passer ; que les Chats n'ont été, ne sont et ne seront jamais que des animaux dangereux, insociables. Ce qui m'a pénétré de douleur, est que la plupart de ces Conjurés sont gens de beaucoup d'esprit. Il faut que je vous confie un grand projet, Madame. Parmi tant de faits mémorables qu'on a cherché à éclaircir et à mettre en ordre, on n'a point encore songé à faire l'Histoire des Chats : n'en êtes-vous pas bien étonnée ? Homère n’avait pas trouvé indigne de sa Muse de décrire la guerre des Rats et des Grenouilles. Un des chapitres de Lucien, traité avec le plus d'agrément, est à la louange de la Mouche : et les Ânes ont eu la satisfaction de voir faire leur éloge. Comment les Chats ont-ils été négligés ? Je n'en serais pas surpris, s'il fallait, pour composer un Ouvrage à leur gloire, avoir recours à l'imagination : mais dès qu'on porte ses regards sur les Chats des siècles passés, quelle foule d’événements, plus intéressants les uns que les autres, ne découvre-t-on pas ? Avant que d'en exposer le tableau, on paraîtrait bien ridicule, si on osait avancer qu'il y a eu tel Chat dont la vie peut-être a été plus brillante et plus traversée que celle d'Alcibiade et d'Hélène. » Première lettre à Madame la marquise de B*** (Extrait)

Édition annotée et illustrée. Livre broché 196 pages ISBN 978-1502877598 également disponible.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 748 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 143 pages
  • Editeur : Tom Quartz Éditions (25 octobre 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00OX76636
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Non activé
  • Moyenne des commentaires client : Soyez la première personne à écrire un commentaire sur cet article
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°431.948 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?

click to open popover

Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?