Acheter d'occasion
EUR 10,91
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Édition lu en bon état avec traces d'utilisation.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Histoire du cinéma français des origines à nos jours Broché – 19 septembre 2013

4.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché, 19 septembre 2013
"Veuillez réessayer"
EUR 10,95 EUR 10,91

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

CINÉMA FRANÇAIS, MODE D'EMPLOI

En France, on aime le cinéma : depuis 2009, avec plus de 200 millions de spectateurs par an, les salles enregistrent les meilleurs chiffres de ces cinquante dernières années. Le cinéma français comptabilise à lui seul autour de 40% de ces entrées, tandis que sa reconnaissance internationale témoigne de sa qualité. En particulier, pour la première fois depuis la création des Oscars à Hollywood en 1927, un film non américain remporte en 2012 cinq statuettes dont les trois plus prestigieuses distinctions : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur. Or il s'agit d'un film français : The Artist de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin, un fort bon film d'entertainment, d'où son titre et sa réussite dans le pays même dont il prend le cinéma pour sujet. Ce film de cinéphile n'est évidemment pas un hasard car le cinéma français a une histoire que ce livre se propose justement de raconter.

Les sociologues spécialistes de l'accélération (l'Allemand Hartmut Rosa) ou de la vitesse (le Français Paul Virilio) se rejoignent sur l'idée de mouvement qui détruit notre vie quotidienne (nervosité, stress, sentiment d'urgence, de manque permanent de temps), notre sens de l'espace comme de la durée, mais aussi nos valeurs : ce qui était dogme auparavant devient aujourd'hui obsolète, voire faux. Tout passe, tout est donc rapidement dépassé, oublié, l'actualité devient aussitôt hier. L'Histoire, la culture, la mémoire clignotent un court moment pour s'éteindre aussitôt. Tout s'expose, se consomme et se consume dans le crépitement du feu d'artifice d'un éternel présent désynchronisé. Après les temps modernes et postmodernes, nous sommes entrés dans un néomodernisme tardif complètement fou, décérébré. Tout casse, rien ne s'enchaîne ni ne se construit. On ne discerne plus ni filiation ni passage. On jette aussitôt ce qui ne s'autodétruit pas de lui-même.

Il est donc temps de réhabiliter le poids du passé car tout ceci est une impression, une compression ultrarapide, une suffocation qui ne peut rien capitaliser. On disperse au lieu d'accumuler, et qui ne s'enrichit pas s'appauvrit. L'histoire immédiate n'est qu'un oxymore, utile pour composer avec sérieux la chronique des jours d'aujourd'hui, mais qui ne peut, au mieux, que poser les prolégomènes à l'Histoire qui s'élaborera plus tard dans le recul de la réflexion. De même nature, l'histoire de l'art ne saurait déroger à cette règle. Elle non plus n'est pas une banque de données (style dictionnaire où l'on clique sur des mots) mais un récit. L'histoire du cinéma se raconte, se déploie dans le temps où elle prend sa véritable dimension. Elle est source, alimente le présent, transmet un héritage, construit un réservoir qui a sa logique, sa cohérence et son mouvement. L'état actuel résulte d'un long cheminement. Il a été façonné par un passé historique complexe. L'ignorer, c'est se condamner à ne pas avoir de futur, de profondeur, à consommer une actualité sans perspective. Pour pouvoir aimer, apprécier, il faut connaître et comprendre comment et pourquoi on en est arrivé là.

L'histoire de l'art peut s'attacher à ce qui demeure encore quand tout le reste a disparu (les monuments antiques) ; elle accompagne le pouvoir et les lumières dont les artistes ont dessiné le décor (les temps modernes). Celle du cinéma rassemble en guère plus d'un siècle les bouleversements de l'époque contemporaine dont elle offre le précipité de bruits et de fureur, mais pas seulement. Car le 7e art n'a pas que vocation à saisir le réel. En fait il en est autant le produit que le reflet et a acquis en quelques années à peine la maturité des six précédents, vieux de plusieurs millénaires. Ce n'est pourtant pas une raison pour se laisser submerger par une sorte de contemporanéité du cinéma, notamment de notre production nationale dont les trois quarts semblent paradoxalement issus de la télévision parce que la plupart des films sont effectivement produits par elle, conçus pour y être programmés. Heureusement l'art cinématographique perdure, représenté par près d'une vingtaine d'oeuvres de grande valeur chaque année, ce qui n'est pas rien car cela fait 200 par décennie et par conséquent 2000 depuis les origines.

Biographie de l'auteur

René Prédal est professeur émérite d'études cinématographiques (histoire et esthétique) à l'université. Critique à Jeune Cinéma depuis 1965, il a publié 35 ouvrages sur le 7e art - notamment Le cinéma français depuis 2000 (Colin, 2008) - et dirigé une vingtaine de volumes de CinémAction.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 5 octobre 2013
Achat vérifié
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique