Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Honor Harrington, Tome 1 : Mission Basilic Poche – 11 mai 2006

Retrouvez toutes nos idées cadeaux Livres dans notre Boutique de Noël
4.3 étoiles sur 5 16 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 10,88

Idées cadeaux Livres Idées cadeaux Livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Descriptions du produit

Biographie de l'auteur

Habitué des listes de best-sellers du New York Times, David Weber est un phénomène aux Etats-Unis. Ses récits de space-opera, et en particulier le cycle Honor Harrington, sont d'ores et déjà comparés à ceux de Robert Heinlein ou de Lois McMaster Bujold.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Idées cadeaux de Noël
Idées cadeaux pour les enfants, les passionnés de high-tech...et plus encore! Retrouvez notre sélection rien que pour vous.

Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche Achat vérifié
Premier tome d'une immense saga qui en compte à ce jour (sans compter les romans dérivés) 12. Probablement la meilleure série de sf militaire de tous les temps.

L'auteur s'est inspiré des aventures du Capitaine Horatio Hornblower, héros de la marine anglaise de C.S Forester, pour les transposer dans un univers (l'honorverse pour les intimes) particulièrement bien décrit et crédible en matière scientifique et politique (une monarchie constitutionnelle bâtie sur le modèle anglais).

Honor Harrington (notez les initiales identiques à celles du héros de Forester) est officier de la marine de sa Majesté. Aux commandes du HSM Intrépide, croiseur léger de 85.000 tonnes et 350 personnels, elle est, pour avoir embarrassé des gros pontes de l'amirauté, affectée à Basilic, terminus d'un trou de ver délaissé par le système mère Manticore, pour des raisons politiques. Sur place et malgré des ordres de missions "impossibles", elle saura déjouer un vaste complot de la République de Havre visant à s'emparer du terminus.

Tout au long d'une douce montée en pression, on va découvrir le fonctionnement de l'univers, de la flotte et du vaisseau commandé par Honor. Weber a su, par un style fluide, non dénué d'humour, rendre particulièrement passionnant (pour ceux que cela intéresse bien sûr) son petit monde.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Cinabre TOP 1000 COMMENTATEURS le 22 janvier 2007
Format: Poche
C'est un bon roman de sf. Le scénario est interessant, dans un pur style space opera et guerres galactiques.

Le personnage central, Honor Harrington est bien construit, les personnages secondaires attachants. C'est plein d'entrain et ce premier tome est un bon moment de lecture.

Je regrette que la suite de la saga ne soit pas à la hauteur de ce premier tome. L'univers décrit par David Weber devient manichéen et franchement francophobe - ce qui rend la lecture assez irritante pour le lecteur français.

De son coté Honor Harrington est de moins en moins crédible. Toujours plus brillante, géniale tacticienne, femme à l'honneur sans faille, admirée même par ses pires ennemis... On finit par se lasser de lire à toutes les pages combien elle est formidable.

Le premier tome reste pas mal, il vaut la peine d'y jeter un oeil, mais inutile de s'attarder sur la suite.
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Phil MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 6 septembre 2007
Format: Poche
Je cherchais depuis longtemps un bon "vieux" Space Opera : j'ai été servi ! Un trés bon roman de SF ou le mot science n'est pas oublié. Un personnage principal interressant, des personnages secondaires assez approfondis et bien typés et ... l'espace, des vaisseaux, des batailles ... Un bon moment de lecture.
Je n'irais cependant pas jusqu'à le comparer à la saga Vorkosigan (comme c'est suggéré au dos du livre) car le personnage principal est "trop parfait pour être honnête" et l'humour n'est pas aussi présent malgrès quelques petites tentatives timides.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
La série est excellente, l'univers très intéressant et, pour les amateurs, les combats spatiaux sont palpitants. Beaucoup mieux pensés que ceux de Star Wars.
On reconnait, dans le domaine militaire, l'époque de la marine de guerre à vapeur au 19e siècle ou celle du "pré-dreadnought", ou les amirautés ont peine à trouver des tactiques pour utiliser au mieux des armements qui évoluent à toute vitesse, avec l'utilisation des cuirassés, l'artillerie, la vapeur, les blindages, les torpilles...Dans Honor Harrington, on reconnait ces mêmes problèmes. La "Jeune Ecole" française qui prônait l'utilisation à outrance des petits navires torpilleurs y sont aussi représentés, avec une jeune école qui veut mettre fin aux combats aux grasers (gamma ray amplification by stimulated emission of radiation) et lasers grâce aux nouvelles lance gravitiques. Honor fera d'ailleurs les frais de leurs théories. On constate que les dates "post diaspora" font directement référence à l'ére du "Pré-Dreadnought".
Bref, en dehors de l'histoire elle même et des personnages (dont le fameux chat Nimitz que j'aime beaucoup), les amateurs de "super forteresses" de l'espace seront gatés: Les combats s'effectuent à coup de missiles à propulsion gravitique à des portées de plus de un million de kilomètres, et les batiments de ligne crachent leurs bordées d'armes à énergie à courte portée.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : honor harrington

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?