Acheter d'occasion
EUR 11,90
+ EUR 2,79 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par braveheart257
État: D'occasion: Bon
Commentaire: LANGUE ANGLAIS SOUS TITRES FRANCAIS , quelques rayures sur les 2 dvd , vendeur sérieux , envoi rapide et soigné (87-539)
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

The House by the river - Edition Collector 2 DVD [Édition Collector]

4.9 étoiles sur 5 8 commentaires client

3 neufs à partir de EUR 14,00 3 d'occasion à partir de EUR 11,90

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Louis Hayward, Jane Wyatt, Lee Bowman, Dorothy Patrick, Ann Shoemaker
  • Réalisateurs : Fritz Lang
  • Format : Noir et blanc, Plein écran, PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0 Mono)
  • Sous-titres : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 1.33:1
  • Nombre de disques : 2
  • Studio : Wild Side Video
  • Date de sortie du DVD : 22 mai 2007
  • Durée : 75 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • ASIN: B000NJM5WY
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 77.525 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?


Contenu additionnel

DVD 2 : (75')
Fritz Lang par William Friedkin : le célèbre réalisateur s'entretient avec le maître (47' - N&B - 1974)
Entretien avec Pierre Rissient (critique) (13')
Entretien avec Patrick Brion (13')
Galerie photos

Description du produit

Description du produit

Un soir, en l'absence de sa femme, l'écrivain Stephen Byrne tente d'abuser de sa servante, qui refuse ses avances. Il l'étrangle et est surptis par son frère qui lui conseille de tout révéler à la police. Mais les deux hommes vont finalement tout mettre en oeuvre pour dissimuler le meurtre.

Synopsis

L'écrivain Stephen Byrne habite, avec sa femme Marjorie, une maison près de la rivière. C'est un écrivain raté et aigri. Un soir, en l'absence de sa femme, il tente d'abuser de leur servante Emily, et comme elle se débat, il l'étrangle. Il est surpris par son frère John qui lui conseille de tout révéler à la police. Stephen réussit à obtenir son silence en lui faisant croire que Marjorie est enceinte et que la révélation d'un tel acte lui serait fatal. Les deux hommes mettent alors en scène une fugue de la servante, font disparaître quelques uns de ses effets personnels pour paraître crédibles, et jettent le corps d'Emily dans la rivière...

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 8 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Zarak TOP 500 COMMENTATEURS le 20 octobre 2008
Format: DVD
Un chef-d'œuvre du film noir, pour le moins tiré au cordeau... une œuvre pourtant assez mal connue de Fritz Lang.

A partir de l'histoire d'un romancier petit-bourgeois en mal d'inspiration, Lang introduit le thème irrésistible du mal et de l'expérience du mal comme source de créativité. Évidemment, le point de départ de la spirale infernale s'avérera être un demi-accident né... d'une pulsion sexuelle. Sexe et crime : le duo ancestral et diabolique est là.

Ce canevas permet l'introduction de bien d'autres thèmes comme la supériorité des éléments et de la nature sur le refoulement moral, l'hallucination comme produit de la culpabilité, la fraternité et le fratricide - le cynisme de l'un et le portefaix moral de l'autre poussé jusqu'au sacrifice, quelque chose qui nous rappelle parfois quelques Caïn et Abel...

La mise en scène est éblouissante : cadrage, plans mémorables, noir et blanc magnifique, l'eau et la nuit sanctifiées, lumière, direction d'acteurs, jeu des symboles... Charles Laughton, Hitchcock et Antonioni réunis sous la baguette magique du maître allemand.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par freddiefreejazz TOP 500 COMMENTATEURS le 24 novembre 2009
Format: DVD
Lang n'a jamais imité qui que ce soit. Alors dire que ce film est très "hitchcokien" est quelque part un "non sens". Les films de Lang ne sont pas destinés à distraire le public comme ceux de Hitch'... Aussi, l'univers des deux cinéastes est assez opposé je trouve. Et le cinéma de Lang plus sombre, plus noir, plus moraliste que celui de Hitchcock... En 1949, quand il réalise "House by The River", il vient de terminer La Femme au Portrait, La Rue Rouge et Le Secret derrière la porte. Quelques fleurons du cinéma hollywoodien... A partir d'un élément très simple, Lang va construire un film d'une densité inouïe. Un homme que personne ne pourrait soupçonner (même pas lui) va commettre un crime irréparable. On connaît le pessimisme viscéral du cinéaste : dans chaque homme, il y a un assassin. Dans toute société, le mal croupit, quelque part, comme de la boue, prêt à enfanter le pire des monstres (le nazisme est arrivé à un moment, l'époque de la République de Weimar, où chacun voulait faire sa propre loi, sans passer par la justice, ce que Lang allait dénoncer dans M. le maudit).Lire la suite ›
12 commentaires 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par cinefil50 TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 février 2012
Format: DVD Achat vérifié
Les commentateurs précédents ont dit l'essentiel , sur bien des aspects ...

Pour ma part , j'ai trouvé le personnage de l'écrivain " en panne " singulièrement trouble et inquiétant , dès le tout début du film , et peu susceptible de susciter la sympathie , avec son sourire en coin de frustré de la vie , équivoque et malsain ...

Si le premier meurtre peut être qualifié d'étranglement " accidentel " ( mais il allait violer , de toute façon et au minimum ...) , notre écrivain est tout prêt d'en signer deux autres , sur son frère et son épouse ! ( l'un n'aboutit pas , miraculeusement ,ce qui sauve aussi l'autre personnage ... la ficelle scénaristique est grosse mais ça passe car Lang est aux manettes ...)

Il s'agit donc bien d'un monstre , sous des dehors paisibles et banals , dont le premier acte libère le potentiel de destruction important .

Le film est puissant et inspiré , aidé par une "mise en lumière et en noirs " splendide : la descente de l'escalier , par deux fois ; toutes les scènes sur le fleuve : la charogne qui passe , la recherche nocturne du cadavre ...

Pour la copie , je suis plus partagé : sur une dalle plasma d'1,60 m , les séquences en extérieurs ( fleuve ) sont bien rendues et équilibrées ; mais les vues de la maison , du jardin m'ont semblé assez étranges et artificielles , en terme de contraste et de définition . Dans les bonus , il est signalé que le film n'était parfois visible en France( et très rarement ) que dans une copie 16mm , et non 35 mm ...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Je ne suis pas assez cinéphile pour décortiquer et parler intelligemment des qualités de Fritz Lang et de ses films, néanmoins ses oeuvres me fascinent toujours.
Ce film est vraiment noir (comme l'âme du "héros") et très prenant.
Un petit mystère : les boucles d'oreilles cachées chez le frère ne sont-elles pas l'annonce d'un drame à venir ?
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Rechercher des articles similaires par rubrique