• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par dodax-online-fr.
Quantité :1
EUR 12,79 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 12,80
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : EliteDigital FR
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,32

Houses of the Holy Enregistrement original remasterisé

4.4 étoiles sur 5 28 commentaires client

15 neufs à partir de EUR 12,79 21 d'occasion à partir de EUR 0,75 1 de collection à partir de EUR 19,79
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Led Zeppelin


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Houses of the Holy
  • +
  • Physical Graffiti
  • +
  • IV (Edition Deluxe 2 CD)
Prix total: EUR 41,59
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 juillet 1994)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Atlantic
  • ASIN : B000002J0B
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.4 étoiles sur 5 28 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 1.229 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
5:30
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
7:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
4:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
6:59
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
4:31
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

LED ZEPPELIN Houses Of The Holy (1994 issue German 8-track digitally remasteted CD album which was originally released in 1973 and includes the singles Over The Hills And Far Away Dancing Days Dyer Maker and The Crunge housed in the original custom title-stickered jewel case complete with picture / tracklisting booklet)

Amazon.fr

Encore sous le choc du succès commercial de Led Zeppelin IV, Jimmy Page décide d'affûter ses talents de producteur en réalisant un album au son encore plus gigantesque, Houses Of The Holy, sorti en 1973. Des titres comme "Dancing Days Are Here Again", "The Crunge", et "Over the Hills and Far Away" mettent particulièrement en valeur la puissance et la maestria de la section rythmique du groupe, formée par le regretté John Bonham à la batterie et de John Paul Jones à la basse. Ce dernier dévoilera d'ailleurs son arme secrète, les claviers. Son jeu est à la fois profond et subtil ("No Quarter" et "The Ocean"). Le loufoque "D'yer Ma'ker" nous prouve que Led Zeppelin avait beaucoup plus d'humour qu'on ne pouvait le croire. --Billy Altman

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD Achat vérifié
On peut s'enchanter de l'usage anecdotique des mesures impaires, cela ne suffit pas à reclasser cet album non pas varié mais incohérent et si daté que le terme de ringardise s'impose d'évidence. A l'écoute ce sont des images non pas psychédéliques mais d'autres tirées de films français du début des années soixante-dix qui surgissent contre toute volonté. Les compositions sont faibles, resucées de plans bluesy et riffing primaire, les détours funk et reggae scolaires, les intermèdes instrumentaux insipides (the rain song), les chorus sans inventivité ni audace, les paroles insignifiantes you don't have to go oh oh oh oh oh...Quant au son, s'il est remastérisé ce n'est pas pour en tirer une définition plus fine, un surcroît de relief ou une dynamique enrichie ; l'absence de souffle ne suffit guère à justifier le terme de remastering. La voix de Plant se montre souvent grêle, de même que les guitares de Page, ce qui est inattendu, et les claviers vieillots posent une touche d'époque qui n'invitent pas à l'enchantement. En bref il s'agit d'un document d'époque d'un groupe qu'on aurait pu entendre en tournée avec Martin Circus et Georgette Plana.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par CyrilKiri TOP 1000 COMMENTATEURS le 25 juillet 2010
Format: CD
En 1973, année de la réalisation et de la sortie de cet album, Led Zeppelin est au faîte de sa gloire. Il faut dire que les quatre premiers albums sont fabuleux; les volumes I et II, énormes, ont réussi à créer une sorte de genre nouveau, hard-rock mâtiné de blues puissant, sauvage et original, rythmique de plomb, guitares acérées et inventives de Jimmy Page (auteur de la plupart des musiques du groupe) et voix agressive, haut-perchée et à la présence assez incroyable de Robert Plant (ce dernier plutôt à l'origine de la majorité des textes). Les troisième et quatrième albums changent de ton, dans le fond comme dans la forme, (dichotomie entre face électrique et face acoustique pour le III, recherche de sonorités issues d'autres cultures et mysticisme dans le IV, tout en restant le plus souvent les pieds sur terre, c'est-à-dire dans un heavy-métal bien virulent).
Et puis LZ poursuivit encore plus loin ses recherches avec ce "Houses Of The Holy" qui dérouta les fans mais qui est une autre grande réussite, sans doute l'album le plus varié du groupe, et qui commence très fort avec le grandiose "The Song Remains The Same", percutant, échevelé, aux guitares tout simplement étourdissantes... On croirait entendre Steve Howe par moments !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Différent des quatre premiers volumes, Houses Of The Holy est comme un rêve lucide, une sorte de paysage sur lequel se surexposent diverses tonalités. Lumière intérieure pour la musique, lumière extérieure par sa pochette sur laquelle les enfants d'Icare semblent se tourner vers un avenir hypothétique, ce disque, doué d'une personnalité à la fois violente et discrète, est un révélateur de sentiments dont on ne mesure que trop tard l'impact sur le milieu ambiant. Inscrits au tableau d'honneur de cette nouvelle aventure, ce sont certains silences, quelques notes en apesanteur, qui vont apporter à cet album de hautes tensions, cette touche d'exception lui permettant de se distinguer dès la première écoute.

Principal maître d'aeuvre de cette mutation, John Paul Jones. Eclatant de sobriété, le prudent bassiste est en fait un immense claviériste, doublé d'un arrangeur hors pair. Bien que jusqu'alors, son travail n'ait réussi qu'à éprouver nos résistances, pour le coup, dans cet album imprégné de mystère, il ne lui suffit que d'un titre pour démontrer tout son art et nous faire rendre les armes. Curieuse reddition, dès lors que dans No Quarter, car c'est bien de ce moment d'étrange qu'il s'agit, le guerrier viking n'abandonne jamais. Piège intemporel, dans lequel on supposera que l'homme ne trouvera le repos qu'à la seule condition d'une intervention des dieux, No Quarter brûle d'une émotion à suspendre le temps.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je vais être bref : cet album est pour moi le meilleur de Led Zepp ! Oui: meilleur que "IV", pourtant considéré comme LE chef d'œuvre du groupe.
"Houses of the holy" est incroyablement varié, passant du hard au reggae en passant par des moments aériens ("the rain song"), psychédéliques ("no quarter") et groovy ("the crunge").

Un album quasi-parfait
2 commentaires 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?