Acheter d'occasion
EUR 2,11
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par RevivalBooks Ltd
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Plus de 6 millions de produits vendus. Envoi rapide et la livraison. Excellente Réactions des clients. Plus de 6 millions de produits vendus. Envoi rapide et la livraison. Excellente Réactions des clients.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Houses of the Holy Enregistrement original remasterisé

4.5 étoiles sur 5 27 commentaires client

12 neufs à partir de EUR 16,59 20 d'occasion à partir de EUR 2,10 1 de collection à partir de EUR 17,54
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Led Zeppelin



Détails sur le produit

  • CD (1 juillet 1994)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Enregistrement original remasterisé
  • Label: Atlantic
  • ASIN : B000002J0B
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 27 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 30.334 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

Liste des titres

Disque : 1

  1. The song remains the same
  2. The rain song
  3. Over the hills and far away
  4. The crunge
  5. Dancing days
  6. D yer mak er
  7. No quarter
  8. The océan

Descriptions du produit

Descriptions du produit

Remastered includes : "D'Yer Maker", "No Quarter", "Ocean"

Amazon.fr

Encore sous le choc du succès commercial de Led Zeppelin IV, Jimmy Page décide d'affûter ses talents de producteur en réalisant un album au son encore plus gigantesque, Houses Of The Holy, sorti en 1973. Des titres comme "Dancing Days Are Here Again", "The Crunge", et "Over the Hills and Far Away" mettent particulièrement en valeur la puissance et la maestria de la section rythmique du groupe, formée par le regretté John Bonham à la batterie et de John Paul Jones à la basse. Ce dernier dévoilera d'ailleurs son arme secrète, les claviers. Son jeu est à la fois profond et subtil ("No Quarter" et "The Ocean"). Le loufoque "D'yer Ma'ker" nous prouve que Led Zeppelin avait beaucoup plus d'humour qu'on ne pouvait le croire. --Billy Altman

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
En 1973, année de la réalisation et de la sortie de cet album, Led Zeppelin est au faîte de sa gloire. Il faut dire que les quatre premiers albums sont fabuleux; les volumes I et II, énormes, ont réussi à créer une sorte de genre nouveau, hard-rock mâtiné de blues puissant, sauvage et original, rythmique de plomb, guitares acérées et inventives de Jimmy Page (auteur de la plupart des musiques du groupe) et voix agressive, haut-perchée et à la présence assez incroyable de Robert Plant (ce dernier plutôt à l'origine de la majorité des textes). Les troisième et quatrième albums changent de ton, dans le fond comme dans la forme, (dichotomie entre face électrique et face acoustique pour le III, recherche de sonorités issues d'autres cultures et mysticisme dans le IV, tout en restant le plus souvent les pieds sur terre, c'est-à-dire dans un heavy-métal bien virulent).
Et puis LZ poursuivit encore plus loin ses recherches avec ce "Houses Of The Holy" qui dérouta les fans mais qui est une autre grande réussite, sans doute l'album le plus varié du groupe, et qui commence très fort avec le grandiose "The Song Remains The Same", percutant, échevelé, aux guitares tout simplement étourdissantes... On croirait entendre Steve Howe par moments !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Différent des quatre premiers volumes, Houses Of The Holy est comme un rêve lucide, une sorte de paysage sur lequel se surexposent diverses tonalités. Lumière intérieure pour la musique, lumière extérieure par sa pochette sur laquelle les enfants d'Icare semblent se tourner vers un avenir hypothétique, ce disque, doué d'une personnalité à la fois violente et discrète, est un révélateur de sentiments dont on ne mesure que trop tard l'impact sur le milieu ambiant. Inscrits au tableau d'honneur de cette nouvelle aventure, ce sont certains silences, quelques notes en apesanteur, qui vont apporter à cet album de hautes tensions, cette touche d'exception lui permettant de se distinguer dès la première écoute.

Principal maître d'aeuvre de cette mutation, John Paul Jones. Eclatant de sobriété, le prudent bassiste est en fait un immense claviériste, doublé d'un arrangeur hors pair. Bien que jusqu'alors, son travail n'ait réussi qu'à éprouver nos résistances, pour le coup, dans cet album imprégné de mystère, il ne lui suffit que d'un titre pour démontrer tout son art et nous faire rendre les armes. Curieuse reddition, dès lors que dans No Quarter, car c'est bien de ce moment d'étrange qu'il s'agit, le guerrier viking n'abandonne jamais. Piège intemporel, dans lequel on supposera que l'homme ne trouvera le repos qu'à la seule condition d'une intervention des dieux, No Quarter brûle d'une émotion à suspendre le temps.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Je vais être bref : cet album est pour moi le meilleur de Led Zepp ! Oui: meilleur que "IV", pourtant considéré comme LE chef d'œuvre du groupe.
"Houses of the holy" est incroyablement varié, passant du hard au reggae en passant par des moments aériens ("the rain song"), psychédéliques ("no quarter") et groovy ("the crunge").

Un album quasi-parfait
2 commentaires 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
CHRONIQUE DE DANIEL VERMEILLE MAGAZINE ROCK&FOLK MAI 1973 N°76 Page 91/93
5° Album 1973 33T Réf : Atlantic ATL 50014
Est-il utile de préciser le rapide regain de popularité qui suit Led Zeppelin dans sa tournée européenne ? Non, mais signalons que, pour une fois, ce ne sera pas uniquement grâce à l'ampleur de leurs concerts que leur dernier disque se vendra comme des petits pains. Ce cinquième album est d'une richesse égale à la beauté de sa pochette, interprétation de la « Chaussée des Géants » sur laquelle rien n'est inscrit, laissant planer le mystère et les surprises qui entourent la réalisation perfectionniste de cet enregistrement.
« The Song Remains The Same » débute comme un hard-rock de facture habituelle, mais on réalise peu à peu les modifications-clés apportées au Nouveau Son Led Zeppelin. Les vocaux de Robert Plant sont plus chatoyants, mais aussi plus linéaires. John Paul Jones harmonise en soliste sur les percutantes possibilités rythmiques de John Bonham/Jimmy Page, et la multiplicité de ses riffs semble maintenant inégalable dans une telle musique. « The Rain Song », enchaîné sans contraste au précédent titre, surprendra encore quelques inconditionnels du groupe. C'est une gentille ballade où la richesse sonore des guitares de Page n'a d'égal que la beauté lointaine du mellotron de J.P. Jones, qui joue aussi du piano (à moins que ce ne soit Nicky Hopkins, qui est aussi un vieil ami de Page, car il faut s'appeler ainsi pour profiter un tel contrechant harmonique, si haut perché dans l'octave !
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Rechercher des articles similaires par rubrique