Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. GNOXmas Cloud Drive Photos En savoir plus En savoir plus Cliquez ici En savoir plus En savoir plus cliquez_ici cliquez_ici Jeux Vidéo



le 11 décembre 2017
J'ai acheté ce DVD, car j'ai loupé la diffusion à la télévision et j'en suis ravie l'avoir acheté. Un film qui mérite à le voir et même plusieurs fois.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 28 avril 2013
Suite a la lecture des commentaires précédents, je n'ai pas été tenté de voir le film en 3D, mais malgré cela j'ai été déçue par le contenu. Les images sont belles, rendent une ambiance suspendue dans le temps, mais l'histoire elle même manque un peu de peps... Nous lavons regardé en famille et tout le monde a décroché a un moment donné. Cela manquait un peu d'action, on attendait que cela démarre....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 30 décembre 2012
D’après ‘L’invention de Hugo Cabret’ (2007) de l’écrivain pour la jeunesse américain Brian Selznick (Prix du meilleur livre pour enfants aux Etats-Unis cette année-là), adapté par le scénariste américain John Logan (‘Gladiator’, ‘Aviator’ ou ‘Sweeney Todd’), cette réalisation du grand Martin Scorsese (2011, 127mn, décors de l’immense Dante Ferretti -‘Les contes de Canterbury’ et ‘Les mille et une nuits’ pour Pasolini, ‘La cité des femmes’ et ‘Et vogue le navire’ pour Fellini, mais aussi ‘Le nom de la rose’ et déjà pour Scorsese le fabuleux ‘Temps de l’innocence’, ‘Kundun’ ou ‘Gangs of New-York’ entre autres-) nous plonge dans le Paris des années 30, en plein cœur de la gare Montparnasse, hantée par un curieux jeune homme (le britannique Asa Butterfield, vu dans le formidable ‘Le garçon au pyjama rayé’ ou ‘Merlin’), nouveau fantôme de l’opéra, qui vit seul dans les mystérieuses et encombrées coulisses de la gare, se nourrit en volant de petites choses et entretient, en mémoire de son père horloger (Jude Law), les nombreux et complexes mécanismes horlogers de la gare, tout en tentant de réparer un étonnant automate détenteur d’un secret qui va changer sa vie...

Avec aussi Ben Kingsley dans le rôle du réparateur de jouets auquel Hugo ‘emprunte’ régulièrement les délicats outils dont il a besoin pour ses propres travaux de réparation ; Chloë Moretz (Hit Girl dans ‘Kick-Ass’) dans le rôle de sa fille ; Sacha Baron Cohen qui, en tant qu’autorité policière au sein de la gare, traque inlassablement le petit voleur ; Emily Mortimer (‘Match point’ ou ‘Shutter Island’) en vendeuse de fleurs ; et le vétéran Christopher Lee (90 ans) en libraire.

Extraordinaire hommage au cinéma et plus précisément à ses pionniers et encore plus précisément à Georges Méliès (1861-1938, un ancien prestidigitateur, devenu l’auteur de quelques 600 très courts-métrages projetés alors dans les foires comme du ‘Voyage dans la Lune’, le tout premier ‘long’-métrage de l’histoire du cinéma -16mn-, grand spécialiste des effets spéciaux, qui finit vendeur de bonbons au sein de la gare Montparnasse dans les années 20), ‘Hugo Cabret’ est un de ces films magiques dont Scorsese ponctue régulièrement sa filmographie (voir aussi ‘Alice n’est plus ici’, ‘La valse des pantins’, ‘La dernière tentation du Christ’, ‘Le temps de l’innocence’ ou ‘Kundun’ -déjà évoqués plus haut-, ) et ce pour notre plus grand bonheur : l’homme est lui-même, sinon un enchanteur du cinéma, du moins un immense réalisateur, dont les œuvres les plus exceptionnelles auront par trop souvent été éclipsées par ses films de gangsters. Si le merveilleux et le féérique vous font vibrer, vous ferez de bien beaux rêves après avoir vu ce superbe divertissement (en 3D de surcroît) qui s’inscrit dans la meilleure veine poétique !
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 8 novembre 2016
Oui bien sûr, le passage sur petit écran d'un film en 3D n'est pas le meilleur moyen de l'apprécier... Néanmoins, j'avais très envie de voir ce film tant primé, que j'avais loupé en salle. Je dois dire que je suis restée perplexe : un petit héros orphelin (le mauvais sort s'acharne sur lui...), vivant seul dans les combles d'une grande gare parisienne, passant son temps entre chaparder de la nourriture et remonter les horloges tout en réparant un énigmatique automate légué par son père...

Tout cela partait plutôt bien, mais, comment dire, j'ai trouvé l'histoire décousue et les différents personnages caricaturaux, les larmes factices et les rebondissements tirés par les cheveux. Même l'hommage (appuyé) au génie de Georges Méliès et des Frères Lumière m'a déçue et ce film visuellement réussi je le concède, est à mon sens, sans âme : dommage !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 12 septembre 2013
Le regard bleu de l’enfant, héros de ce film, restera longtemps gravé dans ma mémoire. C’est principalement dans ce regard que se lit l’histoire tellement extraordinaire, magique, poétique, qui nous est contée dans le film "Hugo Cabret", une histoire qui mêle très habilement la fiction à la réalité.

Ce scénario nous fait revivre avec délice la période fascinante des débuts du cinéma, et met en lumière Georges Méliès, pionnier de l’art cinématographique, évoquant, entre autres, son célèbre "voyage dans la lune", datant de 1902.

À l’instar de la carrière de cet ingénieur poète, le film fait la part belle à l’enchantement, à l’imagination créatrice, au rêve, à l’enthousiasme, à la tendre complicité des personnages, aux bons sentiments, à l’amour très fleur bleue, au bonheur, c’est aussi un retour nostalgique dans le passé, dont l’atmosphère nous parle beaucoup.

C’est un émerveillement continuel, une découverte fantastique surtout pour ceux qui ont particulièrement gardé leur cœur d’enfant. C’est de l’émotion pure. Cela nous bouleverse à plusieurs reprises.

En ce qui concerne tout le travail mis en jeu pour la réalisation de ce superbe film, on ne peut que saluer toute la besogne accomplie, la mise en scène géniale, les décors extrêmement audacieux et minutieusement organisés, en particulier pour les systèmes d’horlogerie et la reconstitution des films de Georges Méliès. Les musiques sont excellemment choisies et adaptées.

Pour ma part je qualifierai donc ce film chef-d’œuvre. Il apporte une solution adéquate à l’éternelle question de la raison d’être, évoquée dans le scénario. Sa raison d’être à lui, c’est de nous plonger dans un univers féerique d’où l’on sort charmés par tant d’ingéniosité.

C’est un vibrant hommage aux inventeurs.
0Commentaire| 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 26 avril 2014
"Hugo Cabret (Hugo)" est un film d'aventure fantastique de "Martin Scorsese" de 2011, adapté du roman "L'Invention de Hugo Cabret" de "Brian Selznick" avec dans les rôles-titres "Asa Butterfield" (Hugo Cabret), "Chloë Moretz" (Isabelle)," Ben Kingsley" (Georges Méliès) et "Sacha Baron Cohen" (Gustave, l'inspecteur de la gare).
Ce film est une pure merveille visuelle. La façon qu'a Scorcese de fusionner la réalité historique (Méliès était devenu simple vendeur de bonbons et de jouets dans la gare Montparnasse à la fin de sa vie, son parcours en tant que premier cinéaste inventeur des effets spéciaux est reconstitué fidèlement et dans la scène finale, ce sont les véritables films tournés par ce magicien du cinéma qui sont projetés, séance qui a vraiment eu lieu apportant la consécration au cinéaste oublié) à l'imaginaire est aussi époustouflante que la reconstitution minutieuse de la gare dans les années 1930. Les mots me manquent pour décrire un tel film tous publics et je n'aurai pas assez de place pour mettre les récompenses et les nominations qu'il a eu. Quelque fois, je regrette de ne pas avoir une télé HD, un matériel 3M et un mobil home cinéma.
Je ne regarde jamais les bonus, mais "Sacha Baron Cohen" semblait prendre tellement à cœur son rôle de chef de gare intransigeant et irascible que j'ai jeté un coup d'œil à son interview. Et là j'ai compris pourquoi son interprétation est si nature.

Un conte de fées moderne en hommage à Georges Méliès.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 24 août 2016
Entre ''Le fabuleux destin d'Amélie Poulain'' et Charles Dickens, Martin Scorsese nous offre un Conte de Noel rendant Hommage aux pionniers du 7eme Art. Surjoué et mal doublé, le film m'a davantage ennuyé qu'enchanté...Les incohérences scénaristiques (décès ''factice'' de Georges Meliès à la Guerre, automate retrouvé miraculeusement) sont nombreuses, et il faut sans doute se laisser bercer par la Magie pour y croire...Un spectacle qui plaira aux plus Jeunes, les autres risquant de trouver le Temps long...
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 29 décembre 2012
Un titre vraiment inapproprié - car tiré d'un livre excellent d'ailleurs -pour ce majestueux hommage à Georges Méliès,
par les Américains bien sur !
Nominé pour 1O Oscars, le film est déjà au panthéon des programmes des fêtes de Noël des écoles de France
et d'ailleurs.
On ne peut résumer les qualités accumulées par Monsieur Martin Scorcèse dans ce chef d'oeuvre du cinéma.
Le réalisateur ( écouter absolument le bonus des interviews des collaborateurs de M.Scorcèse + lui-même , on
perçoit leur passion face à l'oeuvre de G.Méliès, et on mesure combien le Cinéma doit à Georges MELIES ...)

On donnera un 20/20 pour faire court à l'ensemble du film mythique déjà.

.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 23 juillet 2013
En Blu-ray, l'image est magnifique. C'est un conte aussi bien pour enfants, que pour adultes. De l'amour, de la tendresse et des personnages attendrissants, tout en racontant une tranche de vie, et en décrivant le Paris de l'entre deux guerres. Beaucoup d'effets 3D par ordinateur, mais qui passent très bien. La ville, la gare sont très bien modélisés. L'histoire est poignante. Quelques libertés sont prises avec la chronologie : le déraillement gare Montparnasse n'a pas eu lieu à cette époque, mais c'est pour mettre de l'action dans le film. Les bonus sont très intéressants et vous expliquent le travail des cinéastes pour rendre ce film plus beau et crédible. A recommender !
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 août 2017
Film magnifique, très justement plébiscité aux Oscars, d'une grande beauté, remarquablement interprété, captivant, ce film nous transporte complètement dans le Paris des années 30 et nous rappelle les débuts si fascinants du cinéma, et notamment celui si particulier et original de Georges Méliès.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)