• Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Huis clos, suivi de Les m... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Huis clos, suivi de Les mouches (Anglais) Poche – 18 février 2000

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.3 étoiles sur 5 29 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 23,55 EUR 0,77
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,70
EUR 7,48 EUR 0,64
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 19,81
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Promotion Folio

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres Folio Junior achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Huis clos, suivi de Les mouches
  • +
  • Le Vicomte pourfendu
Prix total: EUR 12,90
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Garcin, révolutionnaire lâche et mari cruel : douze balles dans la peau ; Inès, femme démoniaque qui rendra folle de douleur sa jeune amante : asphyxie par le gaz ; Estelle, coquette sans coeur qui noie son enfant adultérin : pneumonie fulgurante. Morts, tous les trois. Mais le plus dur reste à faire. Ils ne se connaissent pas, et pourtant, ils se retrouvent dans un hideux salon dont on ne part jamais. Ils ont l'éternité pour faire connaissance : quelques heures leur suffiront pour comprendre qu'ils sont leurs bourreaux respectifs. "L'enfer, c'est les autres".

Tous les thèmes sartriens sont là, orchestrés avec brio : la valeur de l'engagement, le poids des actes, les limites de la responsabilité. Avec Huis clos, le grand prêtre de l'existentialisme signait l'une des ses pièces les plus fortes : la scène se prêtait bien à ces réquisitoires concis et percutants, que l'on retrouvera dans Les Mouches et surtout Les Mains sales.

Une oeuvre phare du répertoire français. --Karla Manuele

Présentation de l'éditeur

Nouvelle édition en 1976

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par Nastasia B COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEUR le 15 août 2009
Format: Poche
J'ai eu deux ressentis très différents à propos de ces deux pièces. La première, Huis-clos, ne m'a pas du tout séduite. La situation, parfaitement artificielle, de trois damnés qui peuvent encore voir la vie de leurs proches se dérouler après leur mort tout en se crêpant le chignon entre eux enfermés dans une sorte de clapier à humain où l'on ne peut guère s'identifier à qui que ce soit ne procure pas grand plaisir à la lecture. Je ne dis pas que cette pièce ne suscite pas une réflexion intéressante par la suite, je dis qu'elle n'est pas captivante à lire. La célèbre maxime, "l'enfer, c'est les autres" est pleine d'intérêt(s) philosophique(s) qui peuvent donner cours à de passionnantes discussions entre amis. En somme, grand intérêt philosophique, faible intérêt littéraire à mon goût, je ne donnerais pas plus de 2 étoiles. Il en va autrement de la pièce suivante qui vous transporte davantage. L'intérêt philosophique est non moindre, voire supérieur car les notions de sentiment de culpabilité, de pardon, de rachat (rédemption), de vengeance, de passage à l'acte, de désaveu y sont abordés. On y voit aussi une allégorie de la période post collaboration à l'issue de la seconde guerre mondiale. Peut-on laisser impunis des collabos? Est-on plus heureux après les avoir châtiés? Bref, une pièce que j'ai trouvé beaucoup plus subtile et captivante que l'autre, qui ne donne pas de réponse blanche ou noire. Pour celle-ci j'attribuerais volontiers 4 à 5 étoiles. J'ai donc fait une sorte de moyenne des deux. A vous de juger cependant.
Remarque sur ce commentaire 7 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Ces deux pièces de théatre sont deux oeuvres majeures non seulement de Satre,mais aussi de la littérature.
Présenatant un contexte apparament éloigné de notre réalité(l'enfer et l'antiquité)Satre place ses héros(qui ici sont plutot des anti-héros)dans une réalité bien concrète,par les thèmes présentés
Huis Clos est le recit d'un enfer bien plus apocalyptique que celui véhiculé généralement: plus de flammes et de démons.Ou plutot si.Des démons humains."L'Enfer,c'est les autres".Les trois personnages,que tout oppose sinon leur absence total de regrets par rapport à leurs péchés,ne peuvent se supporter,et pourtant,quand la possibilité de s'enfuir leur est offerte,ils la refusent.On voit ici developpé le thème de la liberté:l'homme a apparament des choix,et pourtant ile st éternellement prisonnier.De lui même et des autres hommes.Dans notre socité où les relations sociales font la loi,quel est vraiment notre rapport avec "l'autre"?
Les Mouches raconte l'histoire bien connue d'Electre et de son frère Oreste.Celui-ci revient à Argos,sa ville natale,pour venger le crime de sa mère et de son amant,qui ont tué Agamemenon,le roi d'Argos et père d'Oreste.
Depuis l'infame crime les Mouches,les Erynies du remord,les arcellent.Se sacrifiant volontairement,mais influencé par sa soeur,pleine de vengeance etd e rancune,Oreste emène les terribles mouches avec lui,dans la thématique du bouc émissaire.Là encore,réfléxion sur la liberté.Nos choix sont-ils vraoment les notres?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 10 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Dans L'HUIS CLOS l'auteur nous raconte l'histoire de 3 personnages condamnés "pour l'éternité" à partager l'intimité d'un sordide chambre d'hôtel. Fusillés dans des mystérieuses circonstances, une femme de monde infanticide, une lesbienne meurtrière et un intellectuel révolutionnaire découvrent qu'ils sont en enfer par le seul pouvoir que chacun d'entre eux jette sur l'autre... (= L'ENFER C'EST LES AUTRES). Faite bien attention lorsque cette pièce en un acte est très dense. De la contingence à la liberté, cette oeuvre témoigne d'une prise de conscience, c'est-à-dire de la DIFFICULTE POUR L'HOMME D'ASSUMER SA LIBERTE lorsqu'il est confronté aux regard des autres. J'ai lu L'Huis Clos six fois: ce livre n'a PAS D'EGAL. Lisez cette oeuvre SI IMPORTANT de Sartre, spécialement pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui!! Je le vous conseille de tout coeur!
LES MOUCHES nous raconte le même récit comme dans ELECTRE de Sophocle, mais d'un point de vue moderne. L'histoire est bien connue: après le meurtre sur Agamemnon, Electre sait sauver la vie d'Oreste. Dans la version sartrienne le royaume d'Argos est devenue une place de pénitence permanente où les gens déplorent leurs péchés. Ceci est encouragé par les dieux, puisque comme ça le peuple vît en pleine foi et crainte des dieux... Enfin, Oreste (dans un moment de la plus HAUTE LUCIDITE), après avoir entendu les conseils de Jupiter et d'Electre - qu'il veut sauver - sent QU'IL FAUT PRENDRE UNE DECISION. Cette pièce (en 3 actes) est en fait une attaque sur l'idée de la religion.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?