• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Icky Thump a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Icky Thump Import

4.2 étoiles sur 5 21 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
17 d'occasion à partir de EUR 2,04
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste The White Stripes


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Icky Thump
  • +
  • Get Behind Me Satan
  • +
  • Elephant
Prix total: EUR 27,76
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (19 juin 2007)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000OYC3J8
  • Autres éditions : CD  |  Album vinyle  |  CD-Rom  |  USB Flash Drive
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 21 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 135.142 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:15
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
2:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
3:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
3:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
1:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
3:44
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
9
30
3:48
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
10
30
4:34
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
11
30
4:19
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
12
30
4:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
13
30
3:01
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Thrilling 2007 album from Jack 'n' Meg! Thick sonic rock 'n' candy blues, this time recorded in Nashville. Includes horns and bagpipes ... but no pianos.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.2 étoiles sur 5

Meilleurs commentaires des clients

Par M. B. Deltombe MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 22 juin 2007
Format: CD
Quoiqu'on en pense, la musique des White Stripes n'a rien de fondamentalement nouveau. C'est du pur rock, délivré à l'énergie et dans le plus simple apparat, sauf qu'évidemment là où les Stones et consorts étaient 3, 4, 5 et plus, les White Stripes ne sont que deux. De cette carence sur le papier ils ont fait un concept, leur code couleur bichromique, et une force, leur science de l'essentiel. Il leur manque la basse, autant dire la pulsation du rock, et pourtant leur musique vit, bouge, respire (ô combien), se trémousse comme une diablesse, sur Icky Thump plus que jamais. Après la sereine pause de Get Behind Me Satan, Meg & Jack convoquent à nouveau les riffs à la fête, et quels riffs! Celui du morceau-titre, celui de Little Cream Soda, rivalisent avec le déjà légendaire Seven Nation Army, et pour le reste le duo jongle sans peine avec les cycles éternels du blues, les intermèdes zeppeliniens en acoustique, les mariachis, tout lui réussit ou presque. Il malaxe, triture, secoue tous les cocotiers qu'il trouve! Prenez le She's Got Balls d'AC/DC et le La Grange de ZZ Top, mixez violemment, et vous obtenez le boogie vicelard de Rag And Bone. Réécoutez certains phrasés hystériques de Ted Nugent, les soliloques habités d'un écossais à rayure, feu Alex Harvey, et vous comprendrez mieux l'art narratif de Jack White. Au fond, Meg et lui n'ont certes rien inventé mais réinventent tout en moins de deux... et ça fait du bien !
Remarque sur ce commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Mélomania COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 novembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Un dernier tour et puis s'en va, mais pas des moindres. Icky Thump est, pour le moment, l'ultime offrande des faux-frères/saeurs, vrais ex et duo de référence quand on en vient à évoquer la formule.
Une formule qui, pour les White Stripes, dépassant les limitations de leur line-up minimaliste, a beaucoup évolué depuis leurs débuts. Pour ce faire, il fallut que Jack sorte son attirail de multi-instrumentiste mais aussi élargisse sa palette compositionnelle et harmonique jusqu'à dépasser ce que la majorité attendait, espérait de sa formation à chaque nouveau long-jeu. C'est aussi vrai dans les arrangements et les instrumentations où, en plus des variations vocales et guitaristiques, le White boy n'hésite plus à avoir massivement recours aux synthétiseurs pour enrichir les ambiances, comme sur son prédécesseur Get Behind Me Satan mais en nettement plus colérique cette fois.
Côté compositions, la verve ne se démentit pas, aussi, ça aide. Outre quatre singles supra-efficaces et entêtants (Icky Thump, Rag and Bone, You Don't Know What Love Is (You Just Do as You're Told), et Conquest) où Jack White prouve qu'il n'a rien perdu ni de son inspiration ni de son talent à trouver de mémorables vignettes mélodiques, ni d'appliquer sa science semble-t'il innée du riff qui tue, c'est une sélection solide et inspirée qui est proposée sans, c'est suffisamment rare pour être signalé, le moindre faux-pas, la moindre faute de goût ou baisse de régime.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Bonne nouvelle : "Icky Thump" réconciliera les nostalgiques des crises de guitare de l'époque "Elephant" avec ceux qui ont été séduit par les aventures rythmiques et mélodiques de "... Satan", et offre la démonstration éclatante que l'obsession, un rien puérile, de Jack White pour le Blues ne limite en rien sa capacité à ouvrir de nouvelles perspectives musicales. En injectant deux mesures de "Ziggy Stardust" et une pincée de "Tomorrow Never Knows" dans son blues de plus en plus cosmique, en allant carrément voir ce qui se passe du côté du Mexique, avant de lâcher un ballet de cornemuses, Jack White transcende son complexe Led Zep de poche, et assemble les riffs les plus démentiels aux accord les plus traditionnels en un délirant meccano.
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par zybine, amateur éclairé TOP 100 COMMENTATEURS le 27 juin 2007
Format: CD
Après la déception Get behind me Satan (2005) et l'agréable mais anecdotique échappée vers The Raconteurs (2006), Jack et Meg se sont retrouvés à Nasville, TN pour un retour aux sources. Et que dire, sinon qu'après une première face poussive, on ne quitte plus les sommets. Revue d'effectif:

1-Icky Thump : consacré aux drames de l'immigration, ce premier titre sonne comme un inédit, voire un pur plagiat, de Led Zeppelin. Son lourd et plombé, ponts très 70es : loin d'Immigrant song, on pense plutôt aux pénibles albums d'après Physical Graffiti.

2-You don't know what love is (you just do as you're told) : ballade rugueuse façon Deep South. Une belle simplicité, qui rappellera le Creedence Clearwater Revival aux plus âgés.

3-300 M.P.H. Torrential Outpour Blues : une autre ballade, plus apaisée et très typique du groupe. Aurait pu figurer sur White blood cells.

4-Conquest : premier sommet de l'album avec cette irrésistible espagnolade et ses trompettes de pacotille.

5-Bone Broke : deuxième plagiat de Led Zeppelin. Un bon titre, qui ne déchaînera pas les foules.

6-Prickly Thorn, But Sweetly Worn : troisième plagiat de Led Zeppelin, mais cette fois-ci versant gaélique (The battle of evermore et ce genre de choses). Personnellement, ça m'ennuie.

7-St. Andrew (This Battle Is In The Air) : Interlude et variation sur le thème précédent. On commencerait presque à s'ennuyer mais les choses sérieuses commencent...

8-Little cream soda : c'est un peu le Seven Nation Army de l'album. Classique instantané.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 19 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?