Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 12,99
TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Du Ier au IVème Reich: Permanence d'une nation, renaissances d'un Etat par [BEHAR, Pierre]
Publicité sur l'appli Kindle

Du Ier au IVème Reich: Permanence d'une nation, renaissances d'un Etat Format Kindle

4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 12,99
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 17,50 EUR 2,34

Longueur : 192 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

L'Etat allemand est le plus ancien d'Europe. Sa constitution remonte au IXe siècle. A l'origine, le Reich désignait l'Empire romain restauré par les Allemands. Au cours des siècles, il s'identifia à leur Etat au point de se confondre avec lui. Dès 1250, la ruine du Reich, entretenue par une difficile situation géographique et d'innombrables rivalités intérieures et extérieures, semblait condamner la nation allemande à une perpétuelle désunion politique. L'existence et la persistance de cette nation suscitèrent en revanche ses inlassables tentatives de renaissance politique. L'étude de la permanence de la nation allemande — fondée sur ses constantes géopolitiques et culturelles — permet de mieux comprendre, à la lumière de son histoire, la nouvelle tentative d'unification politique de cette fin du XXe siècle.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 2170 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 192 pages
  • Editeur : Desjonquères Editions (10 juin 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00KL9V1XU
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°581.985 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?

click to open popover

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché
Pierre Béhar dans cet ouvrage court permet au lecteur de comprendre l'Allemagne actuelle et de la situer dans l'évolution politique, à venir de l'Europe. Sa méthode, proche de celle de Bainville, dont il s'inspire en citant "les conséquences politiques de la paix" procède d'une analyse historique qui insiste sur quelques grandes idées : le "limes" romain reliant le Rhin au Danube distingue l'Allemagne "romaine", qui ultérieurement restera catholique, du reste de l'Allemagne qui, à l'exception de quelques évêchés, adhère à la Réforme, l'échec du premier empire romain germanique prématuré et trop vaste, les relations avec la France de Richelieu et de Mazarin, l'échec de la réunification démocratique qui aurait pu intervenir en 1848....etc. Pour comprendre les enjeux actuels de l'Europe, après l'effondrement de l'Empire soviétique, il faut lire également les autres ouvrages de Pierre Béhar sur l'Autriche Hongrie, idée du passé et d'avenir, son rôle essentiel en Europe centrale entre les populations d'origine slave et germanique ainsi que son ouvrage sur les perspectives de l'Europe et la place que pourra y jouer la Turquie. Bref, et sans flagornerie, en lisant Pierre Béhar on a l'impression d'être plus intelligent.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Dans ce trop court ouvrage, Pierre Behar nous livre une excellente analyse objective sur l'histoire allemande. On apprend ou réapprend que l'histoire de ce pays a été une quête multiséculaire de l'unité nourrie par la frustration, l'humiliation et la volonté de puissance. Des tribus germaniques à othon le grand en passant par Frédéric II et Bismarck pour finir à l'abîme hitlérien, pierre Behar brosse le sonderweg de ce pays et par contrecoup logique l'histoire des relations internationales des pays européens. Sans l'idéologisation de la diplomatie française, la Prusse aurait elle pu réussir l'unification allemande ? Sans le remodelement de l'europe par les modalités du traité de versaille, la seconde guerre mondiale aurait elle pu être évitée ?
Un bémol quand même je m'attendais à plus de citation d'auteurs allemands sur la "mentalité prussienne",la conception idéologique de la nation allemande ou le pangermanisme. D'autre part, si l'auteur a bien compris que la réunification était inéluctable(l'ouvrage est antérieur à la réunification), que l'allemagne n'était plus en phase d'expansion démographique, que l'esprit démocratique est relativement bien enraciné dans la population on peut lui reprocher de ne pas assez s'interresser aux futurs objectifs de politique étrangère de la nouvelle allemagne réunifiée. L'Allemagne a t elle abandonné son rêve de grand Reich réunissant l'ensemble des populations de langue allemande ?
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
J'ai bien aimé cette phrase: "la Prusse était la Macédoine de la Grèce germanique. Frédéric-Guillaume &er en fut le Philippe; son fils, Frédéric II, s'en voulut l'Alexandre.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus