EUR 38,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Image et matière: Étude s... a été ajouté à votre Panier
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Image et matière: Étude sur la notion d'image dans Matière et mémoire de Bergson Broché – 21 août 2012

Envie d'offrir un livre ? Découvrez les succès de l'année 2017, que nous avons sélectionnés spécialement pour vous !


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 38,00
EUR 38,00 EUR 71,21
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Idées cadeaux livres 2017 Idées cadeaux livres 2017

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Extrait de l'introduction

La notion d'image apparaît chez Bergson au carrefour d'un double refus. Sa force suggestive et sa puissance de séduction, sa fécondité aussi, découlent paradoxalement de sa modestie apparente : face à la sorte de gigantomachie philosophique que se livrent les tenants d'une conception idéaliste de l'être et ceux qui se réclament au contraire de son approche réaliste, Bergson ne vient nullement opposer une troisième voie alternative; refusant d'entrée de jeu les artifices de l'opposition elle-même, la mettant du moins entre parenthèses, il ne fait que traduire, à l'aide du terme censément le plus neutre et vague possible, la conviction la plus intime du sens commun, celle selon laquelle il y a de l'être, lequel se donne à nous à travers la perception que nous en avons. Ni plus, ni moins. «Nous allons feindre pour un instant que nous ne connaissions rien des théories de la matière et des théories de l'esprit, rien des discussions sur la réalité ou l'idéalité du monde extérieur. Me voici donc en présence d'images...».
Bergson a écrit un jour que l'«On est libre de donner aux mots le sens qu'on veut, quand on prend soin de le définir». Cette mise au point n'a, dans ce cas précis, rien d'une simple précaution oratoire. Tout est dans le sens conféré à ce qui se donne, d'abord, comme un mot. Or, en introduisant ce mot à l'orée de Matière et mémoire, Bergson s'affranchissait en effet délibérément de toute une tradition philosophique (voire extraphilosophique) bien établie, laquelle ne voit dans l'image que le double, la copie ou le reflet plus ou moins approximatif d'une réalité préexistante. Rien de cela pour l'auteur de Matière et mémoire : l'image est d'abord le nom de tout ce qui m'apparaît, se présente, s'offre à ma conscience, au sens le plus large où l'on puisse prendre ce dernier terme. Mais, rétorquera-t-on, n'est-ce pas là précisément la signification classique de ce mot - savoir la représentation mentale d'une réalité sensible préalable ? Certes. Reste que, justement, Bergson nous met d'emblée en garde : «Il est faux de réduire la matière à la représentation que nous en avons [...]. Et par image nous entendons une certaine existence qui est plus que ce que l'idéaliste appelle une représentation, mais moins que ce que le réaliste appelle une chose - une existence située à mi-chemin entre la "chose" et la "représentation"».
L'image est donc plus que la représentation mais moins que la chose. Elle est cet entre-deux qui ne peut se penser que par-delà la représentation et en deçà de la chose, tout en en assumant, semble-t-il, la synthèse paradoxale. Mais est-on bien sûr qu'il s'agisse là d'une synthèse ? L'image n'est-elle pas en son fond plus originaire que les deux termes par rapport auxquels elle paraît toutefois, de prime abord, devoir se définir négativement ? Bref, l'image n'a-t-elle pas avant tout une existence positive, un mode d'être profondément original ? Tout se passe comme si l'image, en son sens proprement bergsonien, possédait désormais une valeur absolue, comme si, autrement dit, il avait fallu court-circuiter ou renverser la signification traditionnelle, éminemment relative, de ce terme pour lui conférer enfin toute sa portée; l'image serait ainsi la donnée première et même primordiale de notre rapport à l'extériorité, elle viendrait qualifier le sens même de notre rapport au monde et définir, corrélativement, le réel dans son pur apparaître en soi : «Me voici donc en présence d'images». L'image est le nom de la présence du monde pour moi, tel qu'il s'offre à moi dans son aspect irréfragable. Nous nous rapportons au monde dans le mouvement même où celui-ci se présente et s'étale sous nos yeux. Certes, nous sommes bien en un sens les auteurs, voire les acteurs, de cette donation, puisqu'il nous suffît de «fermer» nos sens pour que la scène du monde, les images, s'évanouissent. Et pourtant, nul ne s'imaginerait avoir causé là la disparition du monde en tant que tel ! Celui-ci est demeuré là, disponible. (...)

Présentation de l'éditeur

Matière et mémoire s'ouvre sur une notion passablement énigmatique : celle d'image. Bergson déclare que ce qui nous apparaît d'emblée lorsque nous ouvrons les yeux, c'est un ensemble d'images. Pourquoi ce terme s'impose-t-il ici à l'auteur, avec toutes les ambiguïtés qu'il pourrait receler ? En quoi n'est-il pas réductible à une simple représentation dans l'esprit, comme c'était pourtant le cas dans la tradition philosophique jusqu'alors ? Le but du présent travail est d'interroger le sens et la portée de cette notion d'image, afin de mettre en lumière le renversement qu'elle établit dans la compréhension du dualisme bergsonien entre l'esprit et la matière. En épousant le fil conducteur de cette notion, il se demande quelle est la pertinence des critiques phénoménologiques adressées à Bergson, puis revient sur le statut de la mémoire, pour montrer en quoi, finalement, l'esprit humain et la matière doivent être repensés à partir de l'image, mais une image déployée dans le temps, une image qui dure.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?