Cliquez ici Cliquez ici cliquez_ici. NEWNEEEW Cloud Drive Photos En savoir plus cliquez_ici nav_Renewed cliquez_ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici cliquez_ici



le 18 septembre 2016
Je ne recommande pas du tout ce livre: ni avant, ni après Compostelle

Etant pourtant une lectrice de J.Ch Rufin, pour le coup, il me déçoit énormément, sont livre n'est que plaintes et critiques et ne correspond pas à la réalité de ce nous avons vécu.
Certes, on souffre et on parle beaucoup de nos pieds meurtris mais de là à geindre autant que ça et critiquer, je ne vois pas l'intérêt si ce n'est décourager de futurs marcheurs alors que je le répète, toutes les personnes avec qui j'ai parlé de ce livre et qui avaient fait Compostelle m'ont dit que cela ne correspondait pas du tout à leur expérience.

J'ai abandonné à la moitié du livre car il m'énervait
22 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 12 juillet 2017
Je n'ai pas aimé ce livre pour son côté "suffisant", ce manque de simplicité ! Snob et décalé : non un pélerin ne doit pas être sale et puer sous prétexte de se mettre "au niveau d'un pélerin". Quel snobisme. On peut vivre intensément cette expérience sans se "déguiser".Je n'ai pas trouvé dans ce livre un fidèle témoignage de ce que l'on trouve sur le chemin : une certaine solidarité, une bienveillance, beaucoup d'échanges, ou pas, selon nos envies. Certes les hébergements et les personnes, mais très peu, peuvent être décevants mais il ne faut pas oublier que sur le chemin on croise des gens de tous les jours avec leurs défauts et leurs qualités. Il n'y a pas de miracles ! J'ai rencontré sur les 800 kms effectués au départ du Puy en Velay, des personnes de tous bords et c'est ce qui fait cette richesse et qui me donne l'envie de faire les 800 kms restants côté Espagne l'année prochaine. Je n'ai pas compris la motivation de ce livre.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 7 juillet 2013
J'ai aimé ce voyage sur le chemin de Compostelle. Le démarrage m'a donné envie d'entamer le voyage, un peu comme l'auteur et son impatience. Puis est venue la lenteur, calée elle aussi sur son périple : le chemin est si long, les rencontres souvent bien superficielles et la tête si vide...
Enfin, la dernière partie du voyage reprend du rythme, l'auteur regagne un peu son esprit d'analyse et d'observation et nous redonne envie de l'accompagner jusqu'au bout.

J'ai toutefois été un peu déçue car j'ai eu l'impression que ce livre n'était autre qu'un carnet de voyage. Brut. Or l'auteur nous explique bien qu'il l'a écrit bien après son retour. Il m'a manqué le recul du pèlerin une fois rentré chez lui, un oeil autre et plus construit que ce qu'il nous a livré de façon un peu trop brute à mon goût.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 16 mai 2017
Magnifique! Toute la magie, la difficulté et les souffrances heureuses du chemin, avec aussi ce côté mercantile décrit savamment par l'auteur. Un témoignage bien vulgarisé et bien significatif. Je me suis régalé !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 3 août 2017
Ceux qui ont fait le Chemin apprécieront et sans doute plus encore ceux qui n'ont aucune intention de le faire. Avec l'humour et le talent de Rufin, on est tout de suite dans le bain : "En cours de route, j'aurai l'occasion de comprendre qu'il s'agit de bien autre chose : les pèlerins passent leur temps à éviter de payer. Ce n'est pas une nécessité, mais plutôt un sport, un signe d'appartenance au club."
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 1 août 2014
J.-C. Rufin nous livre le récit de sa marche sur "Le Chemin" de Compostelle. En laissant de côté les préjugés sur ce que doit être ou non le pèlerinage à Compostelle, son récit, personnel, authentique, nous parle de lui comme jamais dans aucun de ses livres. Il décrit très bien le paradoxe du "Chemin", les effets inattendus sur lui, une sorte de labourage et de lessivage intérieurs.

Ce livre m'a beaucoup plu justement pour la façon dont l'auteur a vécu cette expérience, souvent éprouvante, inédite pour lui. Il partage ce vécu avec le lecteur, simplement (pour ne pas dire humblement), tantôt avec humour, dérision, désenchantement, ou, au contraire, avec éblouissement.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 28 février 2018
Oui, livre fort intéressant; pardi bien écrit , quelques pointes d'esprit, acuité d'observation , on n'est pas de l'Académie Française par hasard.;
Par contre , si j'avais pensé faire cette marche, cela serait tout à fait passé ;. . .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 8 juillet 2013
j'ai aimé ce récit car il a été relaté après, donc avec les souvenirs marquants de l'auteur, ce qui nous a évité de connaitre
ses petits problèmes ou bobos au jour le jour. J'ai lu deux fois ce livre : une première fois en suivant son périple sur une
carte géographique (j'avais fait ce parcours mais en voiture!) et une deuxième fois pour mieux analyser son état d'esprit
tout au long de cette randonnée.. pas déçue.. mais pourquoi a -t-il fait participer sa femme à la fin ? surtout lorsqu'on lit
ses prouesses d'orientation.. bien que ce final est assez distrayant.. L'auteur nous dit qu'il repartira? Ok pour refaire
le chemin avec lui (bien au chaud sous ma couette!) j'espère qu'il marchera en France, il parait que c'est la route la
plus belle!..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 10 août 2016
Je craignais, par ignorance et grande bêtise, une bigoterie qui m'aurait éloigné des romans de Jean-Christophe Rufin. J'ai finalement pris le pas avec le sourire et bien vite sans plus de jugement inepte. C'est une vison honnête et digne, personnelle et universelle (sans grandiloquence), sérieuse et drôle. Se tenir droit et avancer sans se priver de raccourcis qui peuvent amener de belles situations. Et s'alléger l'esprit en y inscrivant malgré soi des émotions qui méritent d'être vécues, quelle qu'en soit la manière.

Merci pour ce livre, l'absence de béatitude et les autres histoires.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus
le 11 mai 2014
L'évocation de J-C. Rufin de "comment " il est parti sur le Chemin est déterminante...Il est parti, voilà tout... Il est difficile et parfois du domaine de l'intime de dire pourquoi, un jour, la personne est prête à changer son rythme de vie, à troquer sa tenue de ville pour une tout-terrain, porter son sac à dos et d'aborder le chemin...Encensé par de nombreux pèlerins, la liberté et le retour sur soi sont des valeurs qui émergent à travers l'effort et l'hostilité de la marche. J-C. Rufin nous apporte son vécu, et celui des nombreux marcheurs rencontrés, y décrit, avec des touches d' humour voir d'émerveillement, les lieux inhospitaliers comme les lieux magiques traversés. Il s'est laissé porter par le vent du pèlerinage et son récit captivant m'a beaucoup intéressée, habitant au bord dudit Chemin et y croisant de nombreux adeptes. Ami-e-s de la nature et de la marche, ce livre est pour vous !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ? Signaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

Le collier rouge
6,49 €
Katiba
3,99 €
Le parfum d'Adam
4,99 €

Avez-vous besoin du service clients? Cliquez ici

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)