Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 0,00

Économisez
EUR 2,00 (100%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Infortunes de la vertu, Les par [Sade, Marquis de]
Publicité sur l'appli Kindle

Infortunes de la vertu, Les Format Kindle

3.7 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 0,00
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 14,99 EUR 15,00
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 4,50
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,28
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 10,00
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 2,00

Longueur : 103 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Polars Polars


Descriptions du produit

Revue de presse

Nouvelle édition.

Présentation de l'éditeur

Ce livre est une oeuvre du domaine public éditée au format numérique par Norph-Nop. L’achat de l’édition Kindle inclut le téléchargement via un réseau sans fil sur votre liseuse et vos applications de lecture Kindle

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 435 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 103 pages
  • Pagination - ISBN de l'édition imprimée de référence : 1508746087
  • Utilisation simultanée de l'appareil : Illimité
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B005R6DN60
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°773 des titres gratuits dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 gratuits dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par petka le 21 avril 2008
Format: Poche
je trouve le commentaire de rall sur Justine un peu superficiel. A force de regarder les arbres, il a manqué la forêt.
Sade est loin de faire l'éloge du vice: "la prospérité du crime est commme la foudre...". Si Sade voulait ridiculiser la vertu, l aprésenter comme une valeur chimérique et inutile (et même nuisible), il aurait fait son heroïne perdre sa foi. Rien de tel. Et sa mort est son ultime victoire: sa soeur quitte la société pour expier ses fautes dans un couvant.

Les détails de la débauche, si chers à sade, servent à aiguiser les sens du lecteur; tout en le rendant "complice" de la scène, ils suscitent, à la foi excitation et répugnance.
Remarque sur ce commentaire 17 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Dans ce court roman, Sade outrage joyeusement la vertu en l'innocente personne de Justine, orpheline sortie du couvent et qui choisit les voies de la morale chrétienne comme principe d'existence. Sortie en même temps du couvent, sa soeur juliette choisira la voie opposée (celle du vice) et connaîtra fortune et honneurs. De mauvaises rencontres en malchances fatales qui l'entraînent plus avant dans la misère et l'abandon, Justine endure mille sévices dégradantes mais garde malgré tout foi en Dieu et en l'homme, et tout le plaisir de lecture rejoint le plaisir que Sade met dans la torture infligée à l'éternelle innocence, dont le sadisme tire bien sûr toute son essence. Servi par une langue délicieuse, ce cruel récit déroule sa morale philosophique et pamphlétaire: le mal est une voie autant envisageable que le bien et d'ailleurs recommandable dans une société ou seul le vice triomphe. Les êtres vicieux font leur fortune de la naïveté des faibles. La pauvre Justine éprouvera cette vérité jusqu'au bout.
Remarque sur ce commentaire 24 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Jean Francois Ponge TOP 500 COMMENTATEURS le 23 juin 2013
Format: Format Kindle
Deux sœurs, Justine et Juliette, toutes deux sorties (trop tôt ?) du couvent, vont connaître des destins contraires, l'une utilisant ses charmes pour réussir dans la vie, l'autre (celle qui est au cœur de ce récit) laissant la religion la guider, sa vertu restant inentamée malgré les malheurs qui vont s'abattre sur elle tout au long de sa (courte) vie. La philosophie de Sade est connue, il prend le contre-pied de celle de Jean-Jacques Rousseau (l'homme est naturellement bon, c'est la société qui le corrompt). Tous deux s'accordent pour dire que la société est mauvaise, mais l'un la remet en question alors que l'autre (le "divin" marquis) l'accepte comme telle et pense que l'homme, étant foncièrement mauvais, doit en tirer le meilleur profit. Bref, le marquis de Sade, quoiqu'on en dise en bien ou en mal, est étonnamment moderne, puisque l'effondrement des idéaux issus de la vision socialisante de Jean-Jacques a aujourd'hui laissé la place à l'opportunisme et, par réaction, au fanatisme. Que l'on adhère ou non à la philosophie de Sade, il reste un récit très bien écrit (en quinze jours, du fond de sa prison !), vivant, qui se lit (presque) comme un roman policier. On a envie de la voir s'en sortir, cette belle et tendre Justine, et de voir ses bourreaux enfin punis et la vertu récompensée. Roman philosophique ? Voire, mais sans doute un excellent roman d'aventures, qui se lit d'une traite et avec un réel plaisir.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche Achat vérifié
Les infortunes de la vertu est le premier écrit que je lis de Sade, m’attendant à y trouver une apologie du sadisme, je ne m’attendais pas à être perplexe sur les intentions de l’auteur.

Sade nous invite t’il à succomber à la corruption ou cherche t’il à nous en détourner en décrivant les malheurs qui affectent les âmes vertueuses ?

À cette question Sade y répond lui même : les exemples de la fortune malheureuse doivent conduire tout âme corrompue, quoique possédant encore de bons principes, sur le chemin du bien.

Les vertueux souffriront donc pour que les vicieux, qui ont leur fortune assurée en raison de leurs vices, trouvent le chemin du bon. Les Justine ne sont là que pour la rédemption des Mme de Lorsange.

Mais est-ce là la véritable intention de Sade ? Où est-il en proie à ses propres contradictions ? En consacrant la vertu aveugle, la naïveté, la candeur ne nous en détourne t’il pas ? Au contraire en portant au pinacle les plus vicieux ne nous en rapproche t’il pas ?

La complexité de ce roman interroge sur les fonctions du vice, le rôle de la vertu et conduit selon moi à refuser le simple manichéisme pour préférer, peut être en accord avec la pensée de Sade, un monde où la corruption se dilue dans le vice.
Encore faut-il s’entendre sur ce que recouvre le vice, et mettre en avant sa dualité.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique