EUR 18,50 + EUR 0,01 Livraison
  • Prix conseillé : EUR 22,49
  • Économisez : EUR 3,99 (18%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Expédié et vendu par Book Depository FR.
EUR 18,50 + EUR 0,01 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 15,55
+ EUR 2,99 (livraison)
Vendu par : RAREWAVES USA
Ajouter au panier
EUR 22,49
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

The Innovator's Dilemma : When New Technologies Cause Great Firms to Fail (Anglais) Broché – 5 janvier 2016

4.8 étoiles sur 5 5 commentaires client

Voir les 13 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
Broché
EUR 18,50
EUR 15,55 EUR 14,37
CD EUR 125,56

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Produits fréquemment achetés ensemble

  • The Innovator's Dilemma : When New Technologies Cause Great Firms to Fail
  • +
  • Zero to One: Notes on Start Ups, or How to Build the Future
  • +
  • The Hard Thing About Hard Things: Building a Business When There Are No Easy Answers
Prix total: EUR 45,95
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Revue de presse

Ceux qui font tout bien ne gagnent pas à tous les coups : voilà de quoi nous redonner espoir, à nous, qui constatons tous les jours nos insuffisances en matière de management ! Au-delà de cette accroche satisfaisante, l'auteur nous amène surtout à réfléchir sur ce qu'est une politique de l'innovation réussie : celle qui amène l'entreprise à découvrir ou créer de nouveaux marchés pour les innovations qu'elle a développées.

Je trouve intéressant d'illustrer cela par l'exemple du champ d'innovation que représente aujourd'hui, et de manière certaine pour toutes les entreprises, le commerce électronique.

Les produits vendus (ou proposés à la vente) sur Internet aujourd'hui ne sont pas technologiquement différents de ceux que l'on trouve en magasin ; ils sont souvent moins chers, mais plus difficiles d'accès que dans une boutique (tout le monde n'a pas de connexion Internet). Pour tout fournisseur d'une offre, Internet représente donc un marché émergent.

Les premiers à s'être lancés sur ce marché en pensant y faire du commerce ont mis en ligne leur catalogue, et attendu que les clients commandent, en transposant littéralement le modèle économique de la vente par correspondance. Dans leur référentiel, l'innovation était technologique et se déclinait en investissements dans le paiement sécurisé, la protection des bases de données de l'entreprise, et la programmation html.

Or on sait aujourd'hui qu'une conditions de réussite du commerce en ligne est de fournir au consommateur potentiel une valeur ajoutée gratuite, associée à un certain nombre d'offres bien définies. Le modèle du genre en la matière est la désormais célèbre librairie " Amazon.com " qui, autour d'un catalogue d'ouvrages proposés à la vente, permet au visiteur de faire des recherches sur un thème donné, de découvrir l'auteur, ou de discuter d'un livre avec d'autres internautes.
Comme on le voit, innover sur Internet peut passer pour l'entreprise par une refonte de sa logique marketing, voire de son modèle économique.

A titre d'exemple, les supports de presse qui ont essayé de transposer leur modèle économique (fournir de l'information à bas prix financée par des ventes d'espace publicitaire) ont du mal à le rentabiliser, car Internet n'est pas un media encore suffisamment attractif pour les annonceurs, notamment du fait de la faible diffusion des journaux sur ce support. Certains éditeurs de contenu, comme par exemple le Wall Street Journal, ont, fait le pari de sortir du cadre en changeant de référentiel, et en fondant leur rentabilité sur la vente d'information à haute valeur ajoutée. Le plus intéressant dans ce cas est que l'innovation ne tient pas à la nouvelle technologie, mais à l'utilisation marketing qui en est faite, par un ciblage très précis des attentes des abonnés.

Si l'on se penche maintenant sur les individus qui mènent ces innovations à leur terme, c'est à dire ceux qui savent créer les marchés sur lesquels leur innovation se développera, je suis convaincue comme l'auteur que ce sont nécessairement des entrepreneurs, de la veine de ceux qui font exister des projets. Comme des créateurs d'entreprise, ils sont capables de "sortir du cadre", d'imaginer et de donner vie à une activité qui ne s'inscrit pas dans le référentiel habituel de l'entreprise. Leur force principale réside dans leur grande capacité d'apprentissage  : parce qu'ils sont capables de faire progresser leur projet par itérations, sans s'arrêter au premier échec, ils réussissent à adapter l'innovation au marché, et à faire naître des produits qui satisfont de nouveaux segments de clientèle.

Finalement, entre les sociétés qui innovent et les autres, peut-être n'y a-t-il qu'une seule différence : les premières savent laisser suffisamment d'espace à ces entrepreneurs qui les bousculent, mais leur ouvrent de nouveaux horizons de développement. -- Carine Causse -- -- Business Digest

Face à une technologie de turbulence ("disruptive technlogy"), les meilleures entreprises ont subi de sévères défaites stratégiques
Les meilleurs principes de management conviennent aux technologies de progrès ("sustaining technologies"), pas aux technologies de turbulence. De nombreux leaders dans leur domaine ont ainsi élaboré de "bonnes" stratégies qui les ont menés tout droit à l'échec.
La décision de ne pas commercialiser une innovation de turbulence est souvent due à son rejet de prime abord par les consommateurs habituels
Une technologie de turbulence propose un produit plus simple, plus pratique et moins cher, mais qui ne correspond pas aux besoins du moment des consommateurs. C'est pourtant le marché du lendemain.
Les petites structures autonomes sont les plus à même de gérer les innovations de turbulence
Sans perdre de vue les besoins de ses clients, une entreprise identifiera immédiatement la technologie de turbulence. Elle créera ensuite une petite structure autonome qui sera chargée de la développer et d'en commercialiser l'innovation, tout en cherchant de manière empirique, à tâtons, de nouveaux marchés. -- Idées clés, par Business Digest

L'iceberg innovation
C'est avec une certaine jouissance intérieure que l'auteur de ce livre fait ce constat paradoxal : même les meilleurs dirigeants, travaillant dans les compagnies les plus habituées au succès, utilisant les meilleurs outils managériaux, peuvent conduire leurs firmes à la faillite. Puisque le fameux naufrage de 1912 est revenu à la mode, on pourrait dire que toutes sont menacées par " l'effet Titanic ". C'est-à-dire, malgré leur équipement managérial et financier de pointe, de rencontrer un jour un iceberg, ce qui reviendrait plutôt, en l'occurrence, à passer à côté d'une innovation décisive.
Une de celles que Clayton Christensen a baptisé " innovations de rupture ". Une hantise partagée par le patron d'Intel, Andrew Grove, aujourd'hui sur le point de prendre sa retraite, qui faisait l'éloge, dans le premier de nos "La revue Résumés", de la paranoïa comme instrument de survie entrepreneuriale. L'approche de Christensen est sans doute moins flamboyante. Elle a l'immense mérite de sortir des incantations pour proposer des solutions en termes d'organisation à l'angoissant problème qu'il soulève. -- La revue Résumés --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 5 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVIS
26 avril 2014
Format: Format Kindle|Achat vérifié
4 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
2 mars 2018
Format: Broché|Achat vérifié
7 février 2016
Format: Broché|Achat vérifié
13 mars 2012
Format: Format Kindle
3 personnes ont trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus
8 novembre 2001
Format: Broché
Une personne a trouvé cela utile
|Commentaire|Signaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : leadership et management

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?