Acheter d'occasion
EUR 44,96
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par KELINDO³
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Spécialisé en CD audio. Les produits sont expédiés depuis le Japon. Le délai moyen de livraison est compris entre deux et quatre semaines (un peu plus long pour les destinations internationales). Les CD non-japonais ne contiennent pas d'OBI. ''Vous recherchez une version japonaise ? Livraison impossible vers votre pays ?'' Merci de nous contacter et nous répondrons à vos questions dans les plus brefs délais.
1 d'occasion à partir de EUR 44,96
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Intérieur nuit CD, Import

5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

1 d'occasion à partir de EUR 44,96
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés



Détails sur le produit

  • CD (8 septembre 2003)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : CD, Import
  • Label: Night Bird Music
  • ASIN : B00005V23Q
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 1 commentaire client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 387.201 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Spirales
  2. The Sunflower
  3. Drum Music
  4. Intérieur Nuit
  5. Morpion
  6. Etude De Nu
  7. Abacus
  8. Préface
  9. Schiaffo
  10. Cosmology
  11. My Man's Gone Now
  12. Skylark

Descriptions du produit

Amazon.fr

À la fois très abstraite, très physique et très chantante, la musique de ce trio accorde une importance au geste qui préside à l'émergence du son. Paul Motian a contribué, aux côtés de Bill Evans, à libérer la batterie de la pulsation régulière du swing et du bop. Il est un des artisans de l'évolution qui a permis à l'instrument d'acquérir des qualités mélodiques et coloristes. Par ailleurs il a jadis joué avec Lennie Tristano, autre grand maniaque du son. Stephan Oliva et Bruno Chevillon, compagnon de longue date, ont tous deux exploré la musique des deux pianistes et du batteur avant de l'inviter à se joindre à eux pour un premier CD sorti en 2000. Choisir d'enregistrer le suivant en public au cours d'une tournée qui permit d'approfondir leur complicité humaine et musicale était une excellente idée. Par-delà l'Atlantique et le soi-disant fossé des générations, l'empathie et l'écoute mutuelle qui unissent les deux Français et le batteur américain (qui pourrait être leur père) est en effet une source de rare ravissement. --Thierry Quénum

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir le commentaire client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Dale Cooper TOP 500 COMMENTATEURS le 29 juin 2009
Format: CD
Intérieur Nuit, fruit d'une tournée française en 2001, se situe dans la continuité de Fantasm, disque studio enregistré par le trio en 1999.
On retrouve donc avec bonheur le pianiste Stephan Oliva et le contrebassiste Bruno Chevillon autour du batteur américain Paul Motian, immense musicien et ancien accompagnateur de Bill Evans, Carla Bley, Charlie Haden ou Lee Konitz, pour n'en citer qu'une poignée.

Quoi qu'il en soit, le trio réuni ici produit une musique enivrante, faite de thèmes obsédants, d'improvisations captivantes, et hisse très haut l'art de la conversation.
On est saisi par le soin et la passion avec lesquels ces trois musiciens s'attachent à créer, dans l'instant et sans filet, une musique aussi riche et savoureuse, dont les atmosphères transportent l'auditeur hors du temps et hors du monde.

Le trio délivre dans cette optique une série de morceaux subtils et nuancés. Morceaux qui peuvent être des blocs d'énergie pulsionnelle, fruits d'une matière abstraite, tels "Intérieur Nuit" ( qui donne son titre au disque et fait référence à l'"Intérieur Jour" qui ouvrait Fantasm ), le tortueux "Morpion" ou le malicieux "Abacus".
On apprécie la même énergie passionnelle dans "Cosmology", traversé par un solo de contrebasse déjanté, ou dans "Schiaffo", gifle sonore percutante ( et pièce-miroir du "Fiasco" présent sur Fantasm ).
Mais le trio est également passé maître dans l'art de délivrer des plages rêveuses, sublimes, intrigantes, qui déclenchent des sentiments forts.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?