EUR 26,00
  • Tous les prix incluent la TVA.
LIVRAISON GRATUITE Détails
Il ne reste plus que 7 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Islands - Fortieth Annive... a été ajouté à votre Panier
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 30,58
Livraison à EUR 0,01 sur les livres et gratuite dès EUR 25 d'achats sur tout autre article Détails
Vendu par : Expédition Express
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Islands - Fortieth Anniversary Edition CD+DVD

4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
33 neufs à partir de EUR 13,68 5 d'occasion à partir de EUR 14,90
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste King Crimson


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Islands - Fortieth Anniversary Edition
  • +
  • Lizard
  • +
  • In The Wake Of Poseidon
Prix total: EUR 45,48
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • DVD audio (15 octobre 2010)
  • :
  • Nombre de disques: 2
  • Format : CD+DVD
  • Label: Discipline Global Mobile
  • ASIN : B003XTUZIM
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  DVD
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 10 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 65.808 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

Liste des titres

Disque : 1

  1. Formentera Lady
  2. Sailor's Tale
  3. The Letters
  4. Ladies Of The Road
  5. Prelude: Song Of The Gulls
  6. Islands
  7. Islands (Studio Run Through With Oboe Prominent)
  8. Formentera Lady (Take 2)
  9. Sailor's Tale (Alternative Mix)
  10. A Peacemaking Stint Unrolls
  11. The Letters
  12. Ladies Of The Road (Robert Fripp & David Singleton Remix)

Disque : 2

  1. Formentera Lady (2010 Stereo Mix)
  2. Sailor's Tale (2010 Stereo Mix)
  3. The Letters (2010 Stereo Mix)
  4. Ladies Of The Road (2010 Stereo Mix)
  5. Prelude: Song Of The Gulls (2010 Stereo Mix)
  6. Islands (2010 Stereo Mix)
  7. Formentera Lady (Original Album)
  8. Sailor's Tale (Original Album)
  9. The Letters (Original Album)
  10. Ladies Of The Road (Original Album)
  11. Prelude: Song Of The Gulls (Original Album)
  12. Islands (Original Album)
  13. Formentera Lady (Take 2)
  14. Sailor's Tale (Alternative Mix)
  15. The Letters
  16. Ladies Of The Road
  17. A Peacemaking Stint Unrolls
  18. Islands (Studio Run Through With Oboe Prominent)
  19. Pictures Of A City
  20. Sailor's Tale
  21. Islands
  22. Formentera Lady (Rough Mix)
  23. Sailor's Tale (Rough Mix)
  24. Drop In
  25. The Letters (Live)
  26. Sailor's Tale (Live)
  27. Ladies Of The Road (Robert Fripp And David Singleton Remix)
  28. Ladies Of The Road (Take 5)
  29. Formentera Lady (Take 1)
  30. Formentera Lady (Take 3)
  31. Formentera Lady (Take 4)

Descriptions du produit

Comme le bon vin, les formation de King Crimson semble se bonifier avec le temps. C'est tout du moins l'avis des fans ! Le quarantième anniversaire du groupe était l'occasion rêvée de revisiter la discographie en offrant aux amateurs des perles rares. Cette version contient un CD et un DVD audio. Le CD inclue les six morceaux du LP original remixés par le fameux Steve WILSON (PORCUPINE TREE), suivi des six bonus : Islands(alternate take), Formentera Lady (take 2), Sailor's Tale (alternate take), A Peacemaking Stints Unrolls (inédit), The Letters (rehearsal), Ladies of the Road (Robert Fripp & David Singleton remix). Le DVD audio contient les six morceaux originaux remixées par Steve WILSON encodées en DTS 5.1. et MLP Lossless 5.1 Sorround et les bonus du CD en MLP (24/96) et PCM Stereo 2.0.


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
9
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 10 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 1 mai 2012
Format: CD
Islands est un peu "à part" dans la discographie du Roi Cramoisi (mais finalement tous ses albums ne sont-ils pas un peu "à part" ?). Pour celui-ci, le line-up de King Crimson en est à sa quatrième mouture: un nouveau batteur Ian Wallace (récemment décédé, voir aussi le Crimson Jazz Trio) est recruté et Raymond "Boz" Burrell est engagé comme chanteur et initié à la basse par maître Fripp lui-même (il dut trouver l'exercice plaisant car il deviendra le bassiste de Bad Company). Mel collins, déja présent sur les deux derniers albums, complète l'effectif au sax et aux flûtes. Peter Sinfield assure les lyrics pour la dernière fois.

A sa sortie en 1972,avec sa pochette rappelant un manuel de physique-chimie de terminale, Islands n'était pas très engageant. Lorsque j'avais acheté le vinyle quelques années plus tard il était affublé d'un sticker King Crimson sur son recto, histoire de lui donner un peu de lisibilité dans les bacs.

Islands est composés de six morceaux très étirés afin de remplir l'album. Formentera Lady commence avec une contrebasse assez rugueuse à l'archet, une flûte virevoltante et des arpèges de piano très aériens (Keith Tippett). La voix de Boz Burrell est plus belle que celle de Gordon Haskell dans Lizard. Il assure ici la partie de basse électrique (une seule note répétée tout au long du morceau dans les refrains hypnotiques et orientalisants).
Lire la suite ›
1 commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Si Islands n'est pas l'album de King Crimson le plus connu, il n'en demeure pas moins le plus intéressant potentiellement.
En effet, cet album fait suite au patchwork de Lizard, où l'on pouvait encore sentir des aspects progressifs venus des débuts du groupe (In the Court of the Crimson King).
Sur Islands, Robert Fripp profite de la présence de Mel Collins (déjà présent sur Lizard) pour aller sur les terres du free-jazz, amenant un style de jazz-rock des plus passionnants (on est loin des poncifs du jazz fusion démonstratif) à l'instar de l'école de Canterbury (Soft Machine, Gong, Matching Mole, Hatfield & the North...) ou de Carla Bley.
De ce coté aventureux émerge un disque bien de son époque, mais dont les prises de risques font qu'il a moins vieilli que beaucoup d'albums qui lui sont contemporains.
Remarque sur ce commentaire 14 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Hervé J COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 mai 2013
Format: CD
Islands est un peu "à part" dans la discographie du Roi Cramoisi (mais finalement tous ses albums ne sont-ils pas un peu "à part" ?). Pour celui-ci, le line-up de King Crimson en est à sa quatrième mouture: un nouveau batteur Ian Wallace (récemment décédé, voir aussi le Crimson Jazz Trio) est recruté et Raymond "Boz" Burrell est engagé comme chanteur et initié à la basse par maître Fripp lui-même (il dut trouver l'exercice plaisant car il deviendra le bassiste de Bad Company). Mel collins, déja présent sur les deux derniers albums, complète l'effectif au sax et aux flûtes. Peter Sinfield assure les lyrics pour la dernière fois.

A sa sortie en 1972,avec sa pochette rappelant un manuel de physique-chimie de terminale, Islands n'était pas très engageant. Lorsque j'avais acheté le vinyle quelques années plus tard il était affublé d'un sticker King Crimson sur son recto, histoire de lui donner un peu de lisibilité dans les bacs.

Islands est composés de six morceaux très étirés afin de remplir l'album. Formentera Lady commence avec une contrebasse assez rugueuse à l'archet, une flûte virevoltante et des arpèges de piano très aériens (Keith Tippett). La voix de Boz Burrell est plus belle que celle de Gordon Haskell dans Lizard. Il assure ici la partie de basse électrique (une seule note répétée tout au long du morceau dans les refrains hypnotiques et orientalisants).
Lire la suite ›
4 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
J'ai décidé d'aborder ce disque pour crier 'mais pourquoi tant de haine ? Pour-kou-waaaaaaaa ? Car ce disque, sorti en 1971, et quatrième album du groupe de rock progressif anglais King Crimson, est généralement considéré comme raté, ou moyen. Islands, avec sa pochette nébuleuse (qui ne fait absolument pas référence à des îles, d'ailleurs...) est cependant fantastique, bien qu'il ne s'agisse pas, disons-le net, du meilleur disque de Crimso (lequel est l'inbattable In The Court Of The Crimson King de 1969). Ce n'est pas non plus leur deuxième meilleur album (lequel est Lark's Tongues In Aspic de 1973). Mais c'est leur troisième meilleur album. Voilà, quoi !
En 43 minutes (pour seulement 6 titres), Islands offre une musique reposante, calme, parfois même très silencieuse (gros problème des différents chanteurs du groupe - ici le bassiste Boz Burrell, futur Bad Company - , ils chantent très bas). L'album s'ouvre par les 10 minutes de Formentera Lady, chanson totalement envoûtante, contenant une ligne de basse absolument inoubliable en même temps que très simple. La voix de Burrell, limite atone, chante des paroles énigmatiques écrites par le parolier attitré du groupe, Peter Sinfield (qui quittera Crimso après l'album). Une mélodie un peu orientale, accentuée par un mellotron et des cordes sur la dernière partie du morceau. Un titre fantastique, dont on retrouve le thème dans le morceau suivant, l'instrumental The Sailor's Tale. 7 grandes minutes. Puis le plus traditionnel The Letters, qui traite de l'adultère.
Lire la suite ›
1 commentaire 21 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?