• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par lise et ses cd.
EUR 8,94 + EUR 2,49 Livraison
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par silverdisc_fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Cet article et sera envoyé depuis l'Allemagne, dans un délai de un à deux jours après la commande.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 10,00
+ EUR 2,49 (livraison)
Vendu par : Kafcalerte
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 10,99

Isn'T Anything

5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client

4 neufs à partir de EUR 8,94 12 d'occasion à partir de EUR 4,49 1 de collection à partir de EUR 15,83
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste My Bloody Valentine


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Isn'T Anything
  • +
  • Loveless
  • +
  • Ep's 1988-1991
Prix total: EUR 36,92
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (9 juin 1997)
  • Nombre de disques: 1
  • Label: Creation Records
  • ASIN : B000024TUL
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 5.0 étoiles sur 5 3 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 197.047 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
2:22
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
2
30
3:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
3
30
4:29
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
4
30
3:18
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
5
30
2:47
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
6
30
3:05
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
7
30
3:54
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
8
30
2:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
9
30
2:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
10
30
3:23
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
11
30
3:17
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 
12
30
3:14
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,09
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

MY BLOODY VALENTINE Isnt Anything (1996 Austrian issue Creation Records 12-track CD issue of the 1988 album including Feed Me With Your Kiss picture sleeve)

Critique

Depuis Loveless, le premier véritable album studio du groupe reste dans l’ombre de son successeur. Quasiment éclipsé même, dirions-nous, par le chef d’œuvre de 1991. Je ne compte plus le nombre d’amis passionnés de « rock indé » pour qui Kevin Shields est un génie mais qui n’ont jamais entendu une note d’Isn’t Anything. J’ai moi-même passé Loveless sur ma platine jusqu’à l’épuisement avant de m’intéresser à son aîné.

Isn’t Anything est pourtant un album essentiel. Il reflète parfaitement la face plus pop et immédiate du groupe, dans un écrin sonore aussi étrange qu’addictif. Depuis Strawberry Wine, on connaissait les qualités mélodiques du quatuor. Elles font ici merveille, portées par une production efficace et lumineuse, grâce aux moyens financiers apportés par le label Creation – une première pour le groupe -. « Several Girls Galore », « Soft As Snow (but warm inside) » ou le refrain de l’épique « You Never Should » touchent par leurs mélodies évidentes.    L’album pourrait d’ailleurs être un parfait exercice de pop anglaise si Kevin Shields n’aimait malaxer, maltraiter notes, accords et harmonies vocales avec une gourmandise perverse. Marque de fabrique du groupe, les sonorités de guitare déformées et quasi-atonales essaiment tout au long de l’album. Cet effet génial, obtenu selon Kevin Shields par la simple utilisation du vibrato sur sa Fender Jaguar, nimbe l’ensemble d’un halo sonore indistinct, violent et hypnotique. L’intro puissante de « (When you Wake) You’re Still in a dream » en est l’exemple parfait.

L’avalanche de guitare tour à tour brutale (le single « Feed me with your kiss ») et caressante (All I need, très proche des Cocteau Twins) se marie étrangement avec le chant éthéré de Bilinda Blutcher, proche de la grâce absolue sur « Lose my breathe ». Cette alliance contre-nature, couplée à des paroles abstraites, souvent plus ou moins érotiques (« Soft as snow (but warm inside) »), a poussé un critique anglais à parler, fort justement, de « mise en musique du rêve ».

Singulier, unique, Isn’t anything fait définitivement sortir My Bloody Valentine du rang de nouveau Jesus and Mary Chain. Mieux, il les fait instigateurs – la presse anglaise aidant – d’un mouvement indie rock anglais naissant, le shoegazing. Très vite, les Ride, Slowdive, ou les Charlatans émergeront, se revendiquant ouvertement de son influence. Pendant trois ans – de 1988 à 1991 – les « Valentines » règnent en véritables maîtres à penser sur la scène rock anglaise. Jusqu’à devenir intouchables avec Loveless. Mais cela est une autre histoire…

     
- Copyright 2016 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

5.0 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 3 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Voici l'album qui a dû faire pleurer pas mal de critiques musicaux... La première écoute de cet album laisse l'oreille profane très perplexe, jusqu'à provoquer une forme de rejet évident. Et oui, My Bloody Valentine a tout simplement inventé un nouveau genre musical où l'aspérité des guitares se frotte au sucre des mélodies. Grincements et distorions en tout genre s'associent à merveille au bleu des vocalises de B. Butcher. C'est pourquoi il faut savoir insister un peu pour commencer à apprécier la "patte" du groupe. La bande du "génial fou" Kevin Shields par ce premier album, démontrait à l'époque qu'il n'y avait pas que Madonna et Mickael Jackson sur terre et que le mouvement indépendant fort de ses Pixies, Sonic Youth et consorts frappait à grand coups de riffs à la porte de l'histoire musicale. Quelques années plus tard My Bloody Valentine allait sortir l'énormissime "Loveless", un véritable déluge de distorsion : un pur bonheur allait parcourir nos oreilles.
Remarque sur ce commentaire 25 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Alexis Bidault TOP 500 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 août 2012
Format: CD Achat vérifié
Quand on pense à My Bloody Valentine, on pense tout de suite à Loveless, leur chef d'œuvre officiel, pic insurmontable qui les a, ainsi que leur maison de disque, laissés exsangues, et dont certains optimistes invétérés attendent toujours avec fébrilité et un zeste d'impatience le successeur, 21 ans après.
Rien de plus normal : Loveless est un album extraordinaire, unique et inégalé, un classique qu'il est presque interdit de ne pas aimer sous peine de bannissement de la paroisse du bon goût, et la façade la plus abordable du groupe : expérimental mais confortable, bruyant mais apaisant.

Il serait tout de même dommage d'ignorer qu'après avoir exploré le rock gothique en pales imitateurs de Birthday Party et avant de connaitre la consécration internationale, My Bloody Valentine a bâti une autre merveille indémodable de noisy-pop assourdissante, comme un brouillon déjà génial de l'œuvre à venir, l'exceptionnel Isn't Anything. Cette réédition remasterisée arrive à point pour nous le rappeler.

Les premières minutes du disque ne préparent pas forcément aux déflagrations à venir : on pourrait présenter sans risque l'enchanteur Soft As Snow (but warm inside) à ses employeurs ou sa belle-famille; sa ligne de basse inoubliable est polie, ses guitares dociles font les belles sans trop se faire remarquer et les délicieux ‘ouh ouh' des chœurs féminins séduiront une assemblée conquise.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Le vrai chef d'oeuvre de My Bloody Valentine, où la recherche sonore (déjà novatrice) ne se fait pas encore au détriment de la qualité des compositions - au contraire de ce qui se passera 3 ans plus tard sur une bonne partie de l'album Loveless.
2 commentaires 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta)

Amazon.com: HASH(0x8bc734c8) étoiles sur 5 54 commentaires
38 internautes sur 40 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8bc90060) étoiles sur 5 "Pupating genius is genius nonetheless." 22 octobre 2004
Par MaratsBathing - Publié sur Amazon.com
Format: CD
It would be far too easy for me to simply slap this album with a 4 and a half star rating, state, "this isn't Loveless," and call it a day, but instead, I'm choosing to review this (outstanding) album as if the monumental, phenomenal, perhaps-best-album-ever Loveless was never created.

The humbly titled Isn't Anything is one of the most underrated and tragically ignored albums ever. I would say that it's easily among the top 25 albums of the 80s, but hardly anyone has a strong opinion on it. It has become massively influential throughout the alternative/indie world, but never duplicated.

Looking at the cover art and song titles like "Soft As Snow (But Warm Inside)," you're given a clue as to how the album sounds: distant, distorted, and dreamy. The song craft is strong, the vocals are ethereal, and the guitars are deliciously, noisily lush. Listening to the sound samples on Amazon does no justice to this album, for it is far better experienced on headphones during a sweltering summer day or a bitterly frigid winter night.

In my humblest opinion, Isn't Anything is certainly essential.
29 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8bc900b4) étoiles sur 5 A masterpiece in its own right 12 juin 2006
Par Polite Young Man - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I don't usually take issue with Amazon's editorial reviews, but Roni Sarig makes two big blunders. First, he calls Isn't Anything "worthy of Creation [Records]'s 'shoe-gazing' heritage." Before this album, there was no such "heritage." This album created such a buzz in the UK, Creation used its producers and sound engineers to make pop bands like Lush and Ride sound as much like this record as possible ... this was the album that set off the shoegazer movement. Despite those efforts, though, no one ever managed to create an album that sounded just like this, not even MBV's follow-up. Second, Sarig and many other reviewers seem to think Isn't Anything is merely a step towards greatness. This album does not have the insane, orchestral density of Loveless, but for that reason it's able to deliver a much wider variety of pleasures. The bass-driven stop-start of "Soft as Snow," the relentless guitar attack of "Feed Me With Your Kiss," the pairing of quavering tremelo and creepy, childlike vocals of "No More Sorry" ... each of these tracks is a perfect, unique jewel. You can hear many of the tools Kevin Shields and his band would use to construct Loveless, but in a more spare arrangement that allows you to hear each element much more clearly. Many tracks make dramatic use of silence, something MBV never did later in their career. You can also hear the band flatout rock. You can't call "Feed Me," "You Never Should" or "Sueisfine" "dream pop" ... they're pure adrenaline. This is, to be sure, a more conventional rock album than Loveless, but it still sounds like nothing else. If it came out today, we'd be falling all over ourselves to praise it.
10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8bc904ec) étoiles sur 5 While Sonic Youth were busy daydreaming ... 21 septembre 2001
Par Amir Aharoni - Publié sur Amazon.com
Format: CD
"Isn't Anything" is different. Different from what? - "Loveless" of course, but it's hard to pinpoint where in why it is different. These are the exact same people playing and singing, the same label. Budgets are considerably lower, i guess; especially in the case of MBV it could mean that the record is terrible, but it is not - it is just very very different. To a "Loveless"-trained ear (and there are a lot of "Loveless"-trained ears) it will sound very atonal. But the scariest thing is that it sounds very atonal even to a Sonic Youth-trained ear! Trust me, i own almost all of the SY back catalogue (plus even weirder extras...) and i considered shelving "Isn't Anything" after the first listen. I was afraid of listening to it again for two weeks, but when i finally did - gorgeousness! - i understood that it is a work of genius and not a miserable debut of a clueless young band, as i thought at first. Granted, it may sound very un-ripe at times, but compared to Loveless what won't?
The highlights are "Lose My Breath" that starts with out-of-tune guitars and ends with quite literally breathtaking "ooh-ooh-ooh-oooooooh"'s ("Blown a Wish" comes to mind) and "Sueisfine" which sounds like something that Sonic Youth recorded for "EVOL", but deleted because Steve Shelley was drunk.
Important remark - unlike "LL" which is a very speakers-oriented record, "Isn't Anything" is much better in headphones.
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8bc908b8) étoiles sur 5 Sublime fuzz 7 avril 2007
Par C. Lindsay - Publié sur Amazon.com
Format: CD
With 1991's "Loveless", My Bloody Valentine produced a landmark album that would redefine the boundaries for independent music. Yet if "Loveless" was the "Revolver" of the early 1990's, then "Isn't Anything" was the band's "Rubber Soul"- the moment when the band took the game to the next level of sophistication, setting themselves another notch above the competition. This album, judged by the production values of 1988, was the great leap forward. The melodies are lush and beautiful but you have to go searching for them in the opiate fuzz of the shimmering layers of guitar noise. It is well worth the effort. The interplay of melody of distortion on this record is what makes this record so rewarding. The sweetness of the best tunes finds its perfect counterpoint in the drone and fuzz of the guitars. The mix of acidity and sweetness is just right here- a feature that is oddly reminiscent of the other great alternative album from 1988, Sonic Youth's "Daydream Nation". Whilst My Bloody Valentine would raise their art one step higher with "You Made Me Realise" later in the year, they were already on the heights with this release. Buy this record, one of the best of the late 1980's and retire to a hazy, fuzzy, bittersweet nirvana.
6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
HASH(0x8bc9099c) étoiles sur 5 Wow, that was dreamy. 10 février 2006
Par Tyler Finlheir - Publié sur Amazon.com
Format: CD
I am one of the few who believe that "Isn't Anything" is leagues better than "Loveless". This is one of my favorite albums; therefore, it's one of the few albums I've actually purchased. "Isn't Anything" isn't really one of the most uplifting albums of all time, but it is undoubtedly original and I might even add, influencial.

The lyrics are beautiful and heartfelt, the vocals are what really makes the album so dreamy. Kevin Shield's voice is like a blur, and I don't even know what a blur sounds like.

"No More Sorry" is what really made the album for me, personally, it just flows very well. This isn't really an album you'd want to just listen to the drumsticks hit the drums and the pics hit the guitar, no, you should concentrate very hard on the lyrics. Maybe, you'll even pick up the messege 'My Bloody Valentine' are trying to send across. Of course though, that's a different messege for everyone.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous


Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?