• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 6 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Ivresse de la métamorphos... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Du N°1 des livres et articles multimédia d'occasion en Europe.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 3 images

Ivresse de la métamorphose Poche – 6 avril 1994

Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert (voir conditions sur la page de l'opération en cliquant ici)
4.7 étoiles sur 5 15 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 2,54
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 6,30
EUR 6,00 EUR 1,03
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter


Ce titre fait partie de la promotion 2 livres de Poche achetés = 1 livre offert
Découvrez les modalités de la promotion
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Ivresse de la métamorphose
  • +
  • La Peur
  • +
  • La confusion des sentiments
Prix total: EUR 16,50
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Christine Hoflehner, la " demoiselle des postes " que la guerre et ses lendemains ont privée de sa jeunesse, des dix années qui auraient pu et dû être les plus belles de sa vie, a été invitée à séjourner dans un palace par sa riche tante d'Amérique. Le papillon libéré de sa chrysalide connaît l'exaltation des cimes. Pourtant, il suffit de la perfidie d'une petite peste pour que se manifeste la violence sociale tapie sous l'insouciance et les dorures. L'absence même de perspectives faisait que Christine acceptait l'horizon borné, le manque d'air, de lumière - une " vie de chien ". Mais elle ne peut admettre de se voir soudain renvoyée à une misère sans perspectives, devenue intolérable après que son éphémère métamorphose lui a révélé la possibilité d'une autre existence. A travers l'histoire de Christine, c'est tout le climat social de l'Autriche de l'entre-deux-guerres qui se révèle, avec les terribles menaces dont il est porteur. Zweig est revenu à maintes reprises sur Ivresse de la métamorphose. C'est dire l'importance que ce texte revêtait à ses yeux : " Je ne prends jamais le parti des prétendus "héros", mais je vois toujours le tragique dans le vaincu, écrivait Stefan Zweig. C'est toujours celui qui succombe au destin qui m'attire. "

Quatrième de couverture

Dernière oeuvre de Stefan Zweig, non publiée de son vivant, ce véritable testament romanesque nous transporte dans l'Autriche de l'entre-deux-guerres, déjà convoitée comme une proie par Allemagne nazie. Christine, modeste employée des Postes, a vu mourir son père et son frère. L'invitation impromptue d'une tante d'Amérique, riche et fastueuse, achève de la révolter contre la médiocrité de sa vie, sentiment qu'elle partage bientôt avec Ferdinand, ancien combattant, mutilé, devenu chômeur. Mais l'argent et la puissance mènent le monde, non pas l'amour. Devant le lent naufrage de l'Europe dans la barbarie, le couple s'enfonce dans une désespérance qui semble annoncer le suicide, en 1942, du grand écrivain autrichien, auteur d'Amok et de La Confusion des sentiments.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Commentaires en ligne

4.7 étoiles sur 5
5 étoiles
13
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 15 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Voilà l'un des plus beaux livres jamais écrits!
C'est l'histoire d'une jeune fille toute simple qui par la grâce d'une "tante d'amérique" très riche, va vivre quelques semaines parmi des gens de la très bonne société. Hélas, les contes de fée ayant une fin, elle se voit contrainte de revenir à son ancienne condition!
Ce livre m'accompagne depuis très longtemps et aujourd'hui je souhaite le faire découvrir! La beauté du texte, la justesse de l'analyse sociologique mais surtout l'histoire qui invite à une profonde réflexion font de ce livre un cadeau qu'on garde quelque part dans son coeur.
Moi je l'ai gardé bien au chaud et j'y repense souvent quand cerains rêves que l'on vit s'arrêtent. Comment faire alors?
La magie de ce livre c'est qu'il n'y a pas de réponse! car l'auteur ne l'a pas fini, il est décédé avant!!!! à vous d'inventer la fin! Happy end ou non?
PS: n'oubliez pas de lire la préface, ou la postface (fonction de l'édition) car certains renseignements donnent une autre profondeur au texte!
A lire!
Remarque sur ce commentaire 44 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Johan Rivalland TOP 100 COMMENTATEURS le 15 avril 2013
Format: Poche Achat vérifié
Oeuvre posthume, Ivresse de la métamorphose est un roman dont l'écriture a débuté en 1930-1931 et été poursuivie en 1938-1939.
Trois grands temps semblent se succéder, avec une rupture marquante entre les deux derniers, rupture qui coïncide avec la rupture d'écriture, sans qu'il y ait d'incohérence, bien au contraire.

Le premier temps décrit une peinture de la femme autrichienne, du moins de certaines d'entre-elles, celles qui ont souffert de la manière la plus criante des conséquences de la Grande Guerre, à travers ici une toute jeune femme, qui en a trouvé sa vie bouleversée durablement.
On trouvait déjà une telle peinture de jeune femme emportée plus directement dans les tourments de la Guerre dans Clarissa, mais à un âge un tout petit peu plus avancé.
Ici, d'emblée la peinture est sombre ; on ressent pleinement, au-delà du drame de la guerre elle-même, la destruction qu'elle engendre, jusque dans les longues années qui suivent, pour les populations qui ne pourront jamais vraiment s'en remettre, en raison en particulier de la pauvreté, voire l'état de misère, qu'elle induit.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Luc REYNAERT TOP 500 COMMENTATEURS le 14 avril 2007
Format: Poche Achat vérifié
Ce roman inachevé de Stefan Zweig comporte deux parties et deux métamorphoses bien distinctes.

La première est une métamorphose psychologique, subie par une petite employée de poste pendant et après quelques jours de vacances au milieu de la richissime bourgeoisie occidentale.

La deuxième est une métamorphose physique et morale provoquée par la guerre: `Dans les marais sanglants il a enterré l'idéalisme de sa jeunesse qui avait foi en la mission morale de l'humanité et dans le progrès spirituel de la race blanche.' Les survivants du massacre de la première guerre mondiale sont crûment remballés chez eux sans aucune compensation. Leur pauvreté, la faim et le chômage tournent en désespoir.

Ce roman contient quelques unes des pages les plus dures de Zweig. Par la bouche d'un ancien combattant mutilé, les maîtres du monde sont carrément insultés pour leur arrogance, leur lâcheté et leur égoïsme. Zweig y exprime aussi son adage moral: `Ne rien enlever aux autres, mais chacun doit obtenir son dû'.

Cet aeuvre n'est pas caractéristique pour Stefan Zweig. Alors que généralement il travaille avec des types, ici il dessine d'une manière poignante des changements psychologiques profonds chez ses personnages principaux.

Hautement recommandé.
Remarque sur ce commentaire 15 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par S. AURORE TOP 1000 COMMENTATEURS le 12 juin 2013
Format: Poche
Un livre inoubliable à tous points de vue, la justesse de l'analyse psychologique des personnages, les descriptions...

J'ai dégusté chacun des mots de ce livre. Les mots me manquent pour décrire ce que j'ai ressenti en le lisant, le principal mot qui me vient à l'esprit est "juste", tout y est si juste, si magnifiquement écrit, chacun des mots si bien choisis... ce n'est pas un livre qu'on lit dans le métro, mais un livre qu'on savoure au calme, seul pour mieux s'en imprégner. J'aurais tant aimé connaître la suite...

Une vraie merveille qui a sa place dans un coin de mon cœur !
Remarque sur ce commentaire 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?