• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 2 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Jérôme Lindon a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par LuronStore
État: D'occasion: Bon
Commentaire: EXPÉDITION DE FRANCE SOUS 24H plus de 20000 clients satisfaits
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Jérôme Lindon Poche – 4 octobre 2001

4.3 étoiles sur 5 8 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 7,10
EUR 7,10 EUR 1,86
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Harry Potter Harry Potter

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Jérôme Lindon
  • +
  • Un an
  • +
  • Je m'en vais - Prix Goncourt 1999
Prix total: EUR 20,60
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Amazon.fr

Un auteur brossant le portrait de son éditeur ! Dans l'histoire de la littérature, on trouvera rarement pareils exemples. Quoiqu'il s'agisse plutôt ici de la rencontre d'un auteur avec son éditeur et non véritablement d'un portrait de ce dernier (comme pourrait l'indiquer le titre de l'ouvrage). Le Jérôme Lindon par Jean Echenoz rapporte en effet les relations entre l'un et l'autre, établies sur une vingtaine d'années. Des relations nées au début de l'année 1979, quand l'écrivain, après avoir essuyé les refus de tous les éditeurs parisiens, voit accepter son premier roman par le directeur des Éditions de Minuit. La toute première rencontre sera brève, entre un éditeur enthousiaste et un auteur intimidé.

Au fil des mois, des années, chacun gardant son rang, les rapports iront se rapprochant, à l'occasion d'un déjeuner au Sybarite, de conversations autour de Robbe-Grillet, de Claude Simon, de Duras, menées dans l'étroit escalier de la maison d'édition, haut et mince comme son patron. Ce premier roman passera inaperçu. Il faudra attendre le refus du suivant et la publication de Cherokee récompensé par le prix Femina pour que Jean Echenoz "fasse sa place en littérature". Cette place a évidemment peu d'importance dans cet ouvrage pudique, quand bien même l'écrivain sera couronné en 1999 du prix Goncourt pour Je m'en vais. Jean Echenoz masque ici son émotion pour mieux parler de Jérôme Lindon. Et d'apprendre ainsi que l'éditeur aime changer le titre des manuscrits, qu'il préfère le singulier au pluriel, qu'il a horreur des états d'âme, qu'il n'est pas un "père substitutif, confesseur ou thérapeute" mais demeure terriblement attaché à ses auteurs. Tout l'intérêt de ce petit recueil réside justement dans la pudeur. Celle de l'auteur, celle de l'écriture, dans ces à-côtés de l'histoire d'une rencontre, d'une relation peu ordinaire, entre un écrivain et l'une des grandes figures de l'édition, disparue au printemps 2001. --Céline Darner

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.3 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Poche
Un bel hommage à l'un des plus grands noms de l'édition que j'ai adoré, malgré toutes les craintes que j'avais avant sa lecture. Echenoz nous peint là le portrait d'un éditeur de renom, près de ses auteurs et de la vraie littérature (de qualité, j'entends...). Un petit livre mais qui donne un chouette aperçu de ce que peut être l'entente entre auteur et éditeur.
Remarque sur ce commentaire 2 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par hervé j. COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 octobre 2016
Format: Poche Achat vérifié
Ce petit livre de 50 pages est plus une évocation qu'un réel hommage. Jean Echenoz y parle de Jérôme Lindon, son éditeur ( Editions de Minuit ). Le style est très sobre. Le portrait rappelle aussi un peu l'aquarelle, rythmé par de nombreux blancs pudiques et quelques rehauts parfois anecdotiques.

Mort en 2001, Jérôme Lindon était le tonton de Vincent, l'acteur. Rien à voir par contre avec Barry, l'irlandais héros du film de Kubrick.
3 commentaires Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Gwen 1ER COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 6 août 2009
Format: Poche
Raffiné dans ses goûts, subtil dans ses propos, discret par habitude et pudique de naissance, Jérôme Lindon, de toute évidence, était un homme intègre, généreux et intelligent. La littérature, pour lui, ce n'était ni un commerce, ni même un art, plutôt une vocation, un sacerdoce. Le métier d'éditeur, tel qu'il l'entendait, relevait de la maïeutique. Chaque nouvelle publication était un accouchement. Je ne vois guère d'autre éditeur français récent qui ait porté les qualités d'exigence et de fidélité à de tels sommets, si ce n'est peut-être José Corti. En tout cas, l'hommage qu'Echenoz lui rend ici vibre d'une émotion contenue qui témoigne de l'attachement que ce passionné des Lettres vouait à ses auteurs. Ce faisant, il nous permet aussi de jeter un oeil indiscret dans les coulisses de cette maison légendaire que sont les "Editions de Minuit". Voilà un texte bref et intense, écrit avec le coeur, d'une plume mélancolique et reconnaissante, au terme duquel on a presque envie de dire à notre tour: merci, Jérôme.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Poche
Petit livre qui se lit rapidement et où l'on découvre les relations passionnelles, complexes et torturées d'un écrivain et de son éditeur. Très instructif pour qui gravite dans ce milieu.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus