EUR 5,01
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 3 exemplaires en stock - passez vite votre commande.
Expédié et vendu par marvelio-france.
EUR 5,01 + EUR 2,49 Livraison
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 6,39
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : nagiry
Ajouter au panier
EUR 6,89
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : RAREWAVES USA
Ajouter au panier
EUR 7,59
+ EUR 2,49 (livraison en France métropolitaine)
Vendu par : zoreno-france
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 7,99

Jailbreak Import

4.5 étoiles sur 5 8 commentaires client

19 neufs à partir de EUR 3,77 8 d'occasion à partir de EUR 3,76
Livres pour enfants Livres pour enfants


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Thin Lizzy


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Jailbreak
  • +
  • Black Rose
  • +
  • Bad Reputation
Prix total: EUR 21,99
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (20 avril 1990)
  • Nombre de disques: 1
  • Format : Import
  • Label: Mis
  • ASIN : B000001F9E
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.5 étoiles sur 5 8 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 156.940 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  • Voulez-vous nous parler de prix plus bas?
    Si vous vendez ce produit, souhaitez-vous suggérer des mises à jour par l'intermédiaire du support vendeur ?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:02
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
2
30
3:06
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
3
30
3:15
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
4
30
3:57
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:11
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
6
30
4:29
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
7
30
3:47
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:17
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 
9
30
4:07
Ecouter Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Critique

Le classique de Thin Lizzy en studio (de loin le meilleur album avec Brian Robertson, en dehors du Live and Dangerous, mais qui est lui aussi virtuellement un album studio), avec son impeccable pochette très « comic-book » signée Jim Fitzpatrick, illustrateur quasi attitré du groupe.

Personnage incroyablement doué, bourré de talents, Phil Lynott n'était peut-être pas un bassiste révolutionnaire, mais son habileté en tant qu'auteur-compositeur était incontestable : bien sûr, l'album ne saurait se résumer à son hit millésimé « The Boys Are Back In Town » (sa chanson la plus reprise) et à « Jailbreak », toutes les chansons étant mémorables – et ce n'est pas pour rien que la majorité d'entre elles se retrouvera sur le Live and Dangerous.

Contrairement à beaucoup de groupes de hard rock de l'époque, les textes du chanteur n'ont rien de macho et il se montre même souvent sentimental et romantique, comme dans « Romeo and the Lonely Girl ». Dans l'intense « Emerald », la pièce de choix de Jailbreak, le sang-mêlé Lynott revendique à nouveau son héritage celte, évoquant les luttes claniques du Moyen-Âge et les légendes les plus fascinantes, qu'il transmet à son tour, à la manière des bardes de sa terre. Un peu comme John Ford, autre Irlandais d'origine, il relate aussi la conquête de l'Ouest dans « Cowboy Song » en vrai gamin pauvre de l'après-guerre, qui rêvait au cinéma devant les westerns.

Seul le son (qui fait penser à celui d'un garage dont les murs auraient été couverts d'emballages d'oeufs) fait vraiment défaut à ce très bel album (par manque de moyens, sans doute), mais cela ne l'empêche pas de s'écouler à 100 000 copies à sa sortie et elle se logera même crânement à la huitième place des charts anglais.

En plus, dans le sillage de « The Boys Are Back In Town », « Jailbreak » fréquente aussi les hit-parades et Thin Lizzy, désormais lancé, rejoint enfin le peloton de tête des groupes majeurs du moment. Quelque part dans la ville, on s'était effectivement fait la belle et la cavale n'était pas prête de prendre fin.



Frédéric Régent - Copyright 2017 Music Story


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.5 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
Après six ans de carrière et quelques albums rock teintés d'influences folk plutôt biens accueillis, Phil Lynott et sa mince Lizzy décide d'opter pour une formule résolument plus agressive. Sans concéder quoi que ce soit au niveau de la qualité des textes et autres penchants soul, Jailbreak indique clairement qu'elles seront les futures règles du jeu des albums à venir. A savoir, un rock mélodique libéré de tout cliché et fier de ses racines gaéliques. Tout en ouvrant la voie royale du succès aux membres du groupe, ce disque s'impose avant tout comme le classique de Thin Lizzy, tant par sa spontanéité rock que par sa coloration musicale.

Sensible aux réalités sociales et petits drames du quotidien, Lynott aime raconter des histoires dans lesquelles se disputent points de vues personnels, grands espaces et combats épiques. C'est ainsi que toutes sirènes hurlantes, l'album plonge frénétiquement son hard dans le plus pur style Lizzy. Aucun faux pas, aucune aspérité. Si la plupart des titres jouent leur peau à quitte ou double, d'autres prennent le temps de nous inviter à un voyage plus intime. Rimant hors des entiers battus, les textes sont travaillés, ourlés de sentiments qui apportent cette note d'exception qui font les grands albums.

Loin de négliger sa musique, Lizzy la mince flanque chacun de ses morceaux de twin guitares altières sachant se montrer lascives en fonction de la tournure des évènements. Touchés par la grâce, Scott Gohram et Brian Robertson font merveilles derrière le déhanchement soul de la basse de Phil Lynott.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Voodoo TOP 1000 COMMENTATEURS le 1 mars 2013
Format: CD
Paru en Mars '76, "Jailbreak" est le sixième album de Thin Lizzy mais le troisième de cette formation, celle aux guitares jumelles.
Poursuivant logiquement dans la voie ouverte par l'album précédent, l'encourageant "Fighting", il pousse le groupe vers une plus grande reconnaissance. La troupe de Phil Lynott n'a jamais été que foncièrement hard, colorant son rock de touches folk ou soul, mais lorsqu'il s'agissait de durcir le ton le groupe savait en découdre comme en atteste le titre d'ouverture, l'alarmant "Jailbreak" inspiré d'un comic book illustré par la pochette signée Jim Fitzpatrick. Si des morceaux suivants deux d'entre eux n'ont pas marqué durablement l'histoire de Thin Lizzy, le rocker "Angel From The Coast" écrit avec Roberston, étant un peu plus nerveux qu'un "Running Back" qui ne fera pas l'unanimité au sein du gang, le reste de l'album est quant à lui de tout premier ordre. De "Romeo And The Lonely Girl" qui reste un morceau de choix, typique d'un Lynott à la réminiscence Irlandaise, de l'inquiétant "Warriors" avec ses guitares incisives et ce solo de guitare déchirant, à l'hymne "The Boys Are Back In Town" qui assurera enfin un début de reconnaissance au groupe, ou la belle ballade "Fight Or Fall" où s'exprime le feeling unique du leader.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
j'ai découvert ce groupe sur le tard, certainement parce que ce groupe est mal connu en france! pourtant il s'agit d'un des groupe de hard les plus interessant et les plus influent du circuit. Pour moi ce disque fait partie du top 3 du hard rock des 70'. une tuerie, le pied quoi!, il y a le tube génialissime (the boys are back in town) impossible de ne pas aimer même pour ceux qui déteste le hard rock, tous les 9 morceaux sont formidables. du riff génial de jailbreak à la charge mortel de emerald, ce disque est un best of de lizzy à lui tout seul. Non vraiment je ne lui trouve absolument aucun défaut, thin lizzy est rentré dans la légende, un disque qu'on écoute encore et encore sans jamais se lasser.
Remarque sur ce commentaire 20 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Rien à redire,ce "jailbreak" des irlandais est vraiment un "classic album" de cette période magique des années 70.Des riffs plombés,des solos cours mais efficace,un groove du tonnerre et phil chantant de manière entrainante et mélodique.En somme vous voici en présence d'un peu plus de 40 minutes de musique oscillante entre rock hard et langage musical à la limite du heavy.
Vraiment je recommande ce disque.Pour ceux qui aiment leurs origines musicales,ne passez pas à coté de ce disque.Il ne fera pas pale figure au milieu de vos sabbath,kiss ou même motörhead.Un album que tout puriste du hard rock se doit d'avoir!
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus


Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?