Cliquez ici undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos Learn more nav_TPL0516 cliquez_ici Cliquez ici En savoir plus Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
 
Jazz In Paris - Bohemia After Dark

Jazz In Paris - Bohemia After Dark

7 octobre 2002
4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client

Voir les 3 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Téléchargement MP3, 1 janvier 2000
EUR 5,94
EUR 5,94
Plus d'options
Votre compte Amazon Music n'est actuellement associé à aucun pays. Pour profiter de la musique Prime, allez sur votre Bibliothèque musicale et transférez votre compte à Amazon.fr (FR).

  

  • Ecouter les extraits
    0:00 / 0:00
1
5:59
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
2
7:20
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
3
5:32
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
4
Ow
Ow
5:52
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
5
7:18
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3
6
4:19
Ecouter Acheter : EUR 0,99 Dans le Panier MP3 Voir le Panier MP3

Détails sur le produit

  • Date de sortie d'origine : 7 octobre 2002
  • Date de sortie: 1 janvier 2000
  • Label: SSC
  • Copyright: 2000 Universal Music France
  • Durée totale: 36:20
  • Genres:
  • ASIN: B0022XDZWI
  • Moyenne des commentaires client : 4.8 étoiles sur 5 4 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 155.736 en Albums (Voir les 100 premiers en Albums)

Commentaires en ligne

4.8 étoiles sur 5
5 étoiles
3
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 4 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Par Michel Juvenet TOP 1000 COMMENTATEURS le 7 avril 2008
Format: CD Achat vérifié
En 1972, quatre musiciens, virtuoses dans leur catégorie, forment cet ensemble où chacun se met au service des autres pour un album magnifique. Nous avons ici Eddy Louiss à l'orgue Hammond (dans un style plus énergique que sa consoeur Rhoda Scott), Jimmy Gourley (le "maître" de Sacha Distel à ses débuts) à la guitare, Kenny Clarke (qui accompagnera également Rhoda Scott) à la batterie et Guy Pedersen à la contrebasse. Ils revisitent ensemble les oeuvres de Dizzy Gillespie (Ow), avec lequel Jimmy Gourley avait d'ailleurs joué, de Milt jackson (Baby's Groove) ou d'Oscar Pettiford (Bohemia in the Dark, qui donne son titre à l'album).
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
encore un incontournable de cette collection "Jazz in paris"
dont on ne repetera jamais assez le bien qu'elle nous fait, et l'etonnement qu'elle nous apporte!
Eddy louis orgue hammond, jimmy gourley guitare, guy pedersen bass, kenny clarke drums!
c'est inspire, aere, articulé, peaufine,
de la meilleure eau, celle qui coule, l'on pourrait dire presque de source, et c'est parfaitement recommandable!
des recreations de O Pettiford,P Weston, M Jackson etc
Eddy et jmmy prennent leur chorus, chacun a leur tour soutenu par une rhytmique impeccable!
du beau jazz et de la belle ouvrage, a posseder absolument
Remarque sur ce commentaire 16 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Un client le 1 juillet 2001
Format: CD
C'est toujours un bonheur d'écouter la musique généreuse de l'organiste Eddy louiss, ici au coeur de la collection Jazz in Paris, collection absolument formidable, qui allie un prix de vente minisucule et une qualité musicale majuscule.
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD Achat vérifié
Eddy Louiss, mort il y a quelques mois, fut considéré par Stan Getz comme le meilleur organiste du monde! ce qui n'est pas un petit compliment quand on connait le saxophoniste et que l''on sait qu'il joua avec les plus "grands du jazz international cet album de 1972 est un vrai régal musical tout comme l'album "orgue" paru chez VERVE dans les mêmes années je dois dire que ces deux disques m'ont à l'époque fait découvrir et aimer le jazz que je n'ai plus laché depuis: sens de la construction d'une phrase improvisée richesses incroyables des harmonies redécouverte de standards comme "Autumn leaves" "Ow" on sent qu'Eddy joua avec lesplus grands maîtres du Be bop dont le batteur légendaire Kenny Clarke qui fut son compagnon de jeu pendant tant d'années; en un mot il ne me semble pas possible d'aimer le jazz sans avoir écouté Eddy Louiss merci à lui pour ce qu'il nous laisse en héritage et en souvenirs émouvants de concerts
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus utiles sur Amazon.com (beta) (Peut contenir des commentaires issus du programme Early Reviewer Rewards)

Amazon.com: 5.0 étoiles sur 5 2 commentaires
5.0 étoiles sur 5 outstanding Hammond organ 3 mai 2015
Par Long-time jazz guy - Publié sur Amazon.com
Format: CD Achat vérifié
My favorite B3 player. He did great things with René Thomas (and the two of them with Stan Getz on "Dynasty"), but the guitar player on these tracks is Jimmy Gourley, an expat American. Not in Thomas' league, but still a good player. Kenny Clarke on drums. "Bohemia after Dark," "Bags' Groove," and others.
1 internautes sur 1 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Moody fun 9 juin 2011
Par Kindle Customer - Publié sur Amazon.com
Achat vérifié
The "Jazz in Paris: series is an astounding mine of auditory gems. Each one is wonderful in its own right. These may not be definitive performances, but for someone looking to gain new material, they are a gateway to a lost world.

This volume is a pleasant entry. Not too challenging for the beginning listener, but still rewarding for an aficionado. Excellent rendition of "Angel Eyes" makes this feel very Noir. It is Paris after dark after all.
Ces commentaires ont-ils été utiles ? Dites-le-nous

Rechercher des articles similaires par rubrique