• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 5 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Jean qui grogne et Jean q... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Jean qui grogne et Jean qui rit Broché – 20 février 2008

3.7 étoiles sur 5 3 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Relié
"Veuillez réessayer"
EUR 6,90 EUR 0,01
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 5,70
EUR 5,70 EUR 0,63
Cartonné
"Veuillez réessayer"
EUR 15,00
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Livres pour enfants Livres pour enfants

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Jean qui grogne et Jean qui rit
  • +
  • Les deux nigauds
  • +
  • Un bon petit Diable
Prix total: EUR 17,10
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Sur une petite route de Bretagne, deux jeunes garçons cheminent. Ils sont cousins et portent le même prénom : Jean. Ils s'en vont travailler à Paris, où les attendent de nombreuses aventures. Tandis que l'aîné a l'air gai, sensible et courageux, l'autre ne cesse de bougonner. Attention, Jeannot ! à force de grogner, tu risques de t'attirer de gros ennuis

Biographie de l'auteur

Sophie de Ségur est née en 1799, à Saint-Pétersbourg en Russie. Elle passe son enfance à Woronovo, domaine familial où ses parents lui imposent une éducation très sévère. Sa mère est une femme austère et très catholique ; son père, le général comte Fiodor Rostopchine, est ministre, puis gouverneur de Moscou sous le règne du tsar Alexandre I. En 1817, le comte tombe en disgrâce et s'exile en France avec sa famille. La comtesse de Ségur a cinquante-huit ans lorsque paraît son premier livre, Nouveaux contes de fées. C'est son mari, président de la Compagnie des chemins de fer de l'Est, qui, en 1852, lui présente l'éditeur Louis Hachette. Hachette est tout de suite séduit par les histoires qu écrit la comtesse pour ses petits-enfants : pour publier ces récits, il décide de créer une collection de livres destinés à la jeunesse. C'est la naissance de la " Bibliothèque rose ". Sophie de Ségur composera une vingtaine de romans pour l'éditeur. Le succès de son œuvre ne s'est jamais démenti au fil des décennies. La comtesse meurt le 31 janvier 1874, à Paris

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.




Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

3.7 étoiles sur 5
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: Broché Achat vérifié
"Jean qui grogne et Jean qui rit" oppose deux cousins par leur caractère, leur situation familiale et la relation à autrui. Le premier a tout qui va mal, il a perdu ses parents en bas âge, il est mauvais, vicieux, pleureur. L'autre au contraire, a bénéficié de l'amour de sa mère et voit la vie du bon côté. Leur voyage à Paris est témoin de leur évolution personnelle.
Pour Jean, tout marche à merveille, à tel point qu'on dirait même que pour lui, le chemin se dessine en ligne droite. On l'apprécie spontanément. Cependant, la vie est-elle un chemin tout tracé? Ne peut-on pas modifier certains éléments?
Ainsi, bien que j'ai apprécié la joie de vivre de Jean,qui incite à progresser, je trouve, personnellement, que l'œuvre tend à séparer le bien du mal dans deux cases distinctes, alors qu'en réalité , ces deux concepts se retrouvent mélangés.
Personnellement, je préfère d'autres œuvres de la comtesse de Ségur comme "Un bon petit diable", ou "l'auberge de l'Ange-Gardien", moins "rangés dans des cases" mais aussi riches d'enseignement.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
la comtesse de Ségur dans toute sa splendeur. un peu naïf, un peu moral, gentillet, à mettre dans toute les mains.
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par fawnes le 16 septembre 2008
Format: Poche Achat vérifié
Ce sinistre roman, au demeurant fort bien écrit et construit, aura contribué à former quelques solides consciences de classe, dont la mienne! Ainsi, on commence par maugréer contre son patron, et on finit au bagne! La défiance à l'égard de son employeur est l'anrichambre de la délinquance! Et ce fayot de Jean qui rit aura la main de la fille du patron, la pauvre gosse! Telle est la vision du monde qu'avait la fille de l'ancien gouverneur tsariste de Moscou. Il est bien qu'elle l'ait explicitée: cela clarifie les choses. Evidemment, les parents qui, de génération en génération, ont fait lire ce genre de choses à leurs chères têtes blondes, se sont rendus complices d'un endoctrinement autrement pernicieux que la lecture de Pif le Chien... A chacun d'assumer!
3 commentaires 5 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?