• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par TGL Harmattan.
EUR 18,00 + EUR 2,99 Livraison
+ EUR 2,99 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Les Jeux Libres Broché – 4 juillet 2008


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 18,00
EUR 18,00 EUR 0,77

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Découvrez notre boutique  Chercher au cœur .

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Extrait

Un discours qui change l'histoire du sport

«A-t-on brûlé les livres de Francis Scott Fitzgerald, au prétexte qu'il était un grand amateur devant l'éternel de la dive bouteille ? A-t-on interdit les oeuvres de Baudelaire, membre du Club des Haschischins, qui croyait dur comme fer qu'il avait besoin de drogue pour entrer dans la dimension artistique. Et les écrits d'Hemingway, Malraux ou Verlaine ont-ils été censurés en raison du penchant de leurs auteurs pour les psychotropes ou l'alcool ? Non, non et non ! On a laissé ces écrivains puiser dans ces substances les quelques molécules de génie qui leur ont permis d'entrer dans la légende.

Alors pourquoi refuser aux sportifs ce que l'on accorde aux artistes ? Pourquoi interdire une préparation optimale et scientifique des corps pour la compétition ? Au nom de quelle morale bannit-on les athlètes qui cherchent eux aussi le meilleur moyen d'atteindre la perfection dans leur discipline ? Qui a fait du dopage un gros mot honteux ?

Et puis qu'est-ce que le dopage ? Quoi de plus difficile à définir ? Sûr de lui, un dictionnaire nous assène qu'il s'agit de I'"emploi d'une substance destinée à accroître artificiellement et provisoirement les capacités physiques de quelqu'un". Est-ce à dire que prendre une tasse de café pour ne pas s'endormir après le déjeuner c'est se doper ? Devrions-nous bannir de nos cuisines le thé, le chocolat, le sucre et tous les aliments qui donnent un coup de fouet parfois salutaire ?

Et ces travaux de diététiciens qui permettent d'optimiser les capacités du corps ou du cerveau en améliorant l'alimentation sont-ils à classer au rang des pratiques douteuses et contestables ? Dix fruits ou légumes par jour, c'est aussi du dopage ? Respecter la fréquence d'ingestion des grands groupes d'aliments, n'est-ce pas chercher aussi à accroître ses capacités physiques ?

Et la sieste ? N'a-t-elle pas pour seul objectif un meilleur rendement de l'activité de l'après-midi et de la soirée ? Il n'est pas jusqu'à la qualité de la literie qui ne puisse être soupçonnée de pratique cousine du dopage. Un bon lit permet de bien dormir. Et bien dormir permet d'être en pleine forme, provisoirement.

Il y a pire : l'entraînement. Tout entraînement vise à améliorer les performances. Plus on pratique la course à pied, plus on peut courir longtemps, plus on peut courir vite. L'unique but d'un entraînement est d'accroître artificiellement et provisoirement les capacités physiques de quelqu'un. Bref, c'est du dopage.

Alors, où se situe la limite entre le coureur dopé et celui qui ne l'est pas ? Qui peut sérieusement croire que cette limite est définie par une liste de substances interdites édictée par les autorités mondiales du sport d'hier ? Une liste où figure le cannabis, dont il est prouvé qu'il n'améliore aucune capacité physique si ce n'est celle de rire très fort, mais dont sont absents le café et le sucre deux des plus grands produits dopants.

La solution viendrait-elle d'une distinction entre des produits naturels et d'autres qui ne le sont pas ? Le sucre est naturel, alors il est autorisé. Les stéroïdes anabolisants sont artificiels, alors ils ne le sont pas. Mais la feuille de coca, qui est parfaitement naturelle, devient un puissant dopant lorsqu'elle est consommée à haute dose. Et le sang, quoi de plus naturel que le sang ? Or, la mode de ces dernières années le place au centre des stratégies de dopage. Une prise de sang en période d'entraînement et une perfusion de ce même sang en période de compétition.

Présentation de l'éditeur

Et si demain, les athlètes étaient autorisés à se doper? S'ils pouvaient en toute légalité recourir à des thérapies géniques ou des implants chirurgicaux pour renforcer leurs organismes? Comment le sport évoluerait-il? Comment la société accepterait-elle toutes ces dérives? Au moment des Jeux Olympiques d’été, Les Jeux Libres explore un scénario, la libéralisation du dopage, et le mène avec une implacable logique à travers une étourdissante succession de nouveautés scientifiques apparemment si lointaines et pourtant proches.

2024, les dirigeants du sport mondial et des Jeux Olympiques ont mis au point des tests antidopage totalement efficaces qui vont enfin permettre au sport de se débarrasser définitivement des tricheurs. C’est du moins leur espoir… mais sans leur béquille chimique, les athlètes courent moins vite, sautent moins haut et sont moins forts. L’ennui guette dans les stades. Un entrepreneur sans foi ni loi va profiter de l’occasion pour créer une nouvelle organisation: les Jeux Libres. Les athlètes y auront toute liberté de se préparer comme bon leur semble pour les épreuves. Cachets, pilules, mais aussi os en titane et cellules souches vont alors remplir les sacs d’entraînement de ces champions d’un nouvel âge.

Une nouvelle page de l’histoire du sport va s’ouvrir. La dernière?

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?