Acheter d'occasion
EUR 5,58
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Journal du ghetto Poche – 5 janvier 2012

Découvrez toutes les nouveautés de la Rentrée Littéraire 2017
3.0 étoiles sur 5 1 commentaire client

Voir les 5 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 9,59
Poche, 5 janvier 2012
EUR 5,58

Il y a une édition plus récente de cet article:


Romans et littérature
click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iPhone, iPad, Android ou Windows Phone ou découvrez la nouvelle application Amazon pour Tablette Android !

  • Rentrée scolaire et universitaire : Livres, agendas, fournitures, sacs à dos, ordinateurs, ameublement …Profitez-en !

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Revue de presse

Le grand pédagogue que fut Korczak et dont le nom est associé au martyre des enfants juifs du ghetto de Varsovie, a longtemps répugné à écrire un journal intime. Pressé de toutes parts, au faîte de sa renommée, il ne pouvait se résoudre à ce genre qu'il qualifiait volontiers de "littérature sinistre et accablante". Et s'il y a consenti, à quelques années de clore en toute conscience son destin héroïque (il a 60 ans lorsqu'il a commencé son journal), jamais il ne sacrifia tout à fait aux lois du genre, orientant très vite ses propos vers cette humanité souffrante pour laquelle il avait accepté son propre sacrifice. Korczak en effet, bien que juif, aurait pu connaître un autre destin du fait de sa renommée. Fuir par exemple le ghetto dont il était l'un des rares à pouvoir sortir quand il le voulait. Jusqu'au bout, luttant pour améliorer le sort de ses 200 orphelins juifs qu'il savait voués à l'extermination, il préféra les accompagner un jour d'août 42 à Treblinka, plutôt que de leur survivre pour témoigner de ce dont il n'y avait plus à témoigner.
"Il est des problèmes qui ressemblent à un tas de guenilles ensanglantées, abandonné au milieu du trottoir". C'est à cela que Korczak s'est confronté, avec une rare hauteur de vue et d'humanité. Sans aucune illusion, du reste, pour cette humanité : les journalistes américains de passage, déçus de ne pouvoir prendre les photos sensationnelles qu'ils se promettaient, de montagnes de cadavres d'enfants dans les rues du ghetto, ont achevé de le désabuser.--Joël Jégouzo-- -- Urbuz.com --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l'éditeur

Les derniers écrits de Janusz Korczak, bouleversants.

Janusz Korczak, pédagogue de notoriété internationale et juif polonais, fonde en 1913 La Maison des orphelins, où il recueille des enfants. En 1939, lorsque l'Allemagne envahit la Pologne, il accompagne " ses " enfants dans le ghetto de Varsovie, refusant de fuir seul et de les abandonner. Pendant tout le temps de la guerre, il mène une lutte de chaque jour afin de trouver et mendier de la nourriture pour tous et leur dispenser de l'amour et de la joie. En 1942, lorsque les enfants sont embarqués pour les chambres à gaz de Treblinka, il les accompagne et meurt avec eux.
Durant les derniers mois de sa vie, Korczak profita de la nuit pour écrire Journal du ghetto, dans lequel il relate avec une plume acerbe et un humour cinglant le quotidien du ghetto. C'est un témoignage bouleversant d'amour et de dignité.
Le journal, confié à des amis avant sa déportation, est publié pour la première fois en 1956.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Partagez votre opinion avec les autres clients
Voir les 1 commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 4 décembre 2012
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Vous souhaitez découvrir plus de produits ? Consultez cette page pour voir plus : four à micro ondes

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?