• Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 14 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Journal d'un prince banni... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Article d'occasion vérifié. Vendu par momox, professionnel de la vente en ligne d'articles culturels d'occasion. Livre lu en excellent état.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir les 2 images

Journal d'un prince banni: Demain, le Maroc Broché – 9 avril 2014

4.1 étoiles sur 5 18 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 18,00
EUR 17,99 EUR 13,99
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Prime bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations

Cahiers de vacances Cahiers de vacances

click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Journal d'un prince banni: Demain, le Maroc
  • +
  • Notre ami le roi
  • +
  • Le Roi prédateur
Prix total: EUR 35,30
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Description du produit

Extrait

Extrait de l'avant-propos

Tout livre est un contrat de confiance, et le livre d'un prince marocain encore plus qu'un autre. En effet, jamais dans la longue histoire dynastique du royaume, un membre de la famille régnante n'a pris la plume pour partager ses idées avec l'«extérieur», au-delà des murs du Palais et, encore moins, par-delà les frontières du pays. À cela, il y a de bonnes raisons, qui ne relèvent pas seulement d'un royal dédain pour le monde en dehors du méchouar, le «Conseil», c'est-à-dire l'enceinte du pouvoir monarchique. Écrire un livre, c'est se livrer. La décision a mûri en moi pendant des années. Maintenant que je m'y suis résolu, je ne vais pas m'arrêter à mi-chemin. Dans les pages qui suivent, je ne mâche pas mes mots. Rien de ce que je pense n'est dissimulé derrière des arabesques.
Pour autant, on cherchera en vain de «petites phrases», du fiel distillé, des attaques ad hominem ou des secrets inavouables. J'ai trop subi de pareilles bassesses pour m'y livrer à mon tour. En revanche, un système opaque est décrit de l'intérieur avec le franc-parler qu'abhorre la société de cour au Maroc pour qui la souplesse invertébrée et le verbe tarabiscoté tiennent lieu de raffinement et de subtilité. Pour ma part, je préfère être direct : je ne suis pas davantage le «prince rouge» que Mohammed VI n'est le «roi des pauvres» - en ce qui le concerne, quinze ans de règne devraient suffire pour en convaincre même le plus jobard parmi nous. Quant au «prince rouge», il n'existe que dans les miroirs déformants des médias. Je n'ai jamais été communiste ou socialiste. Je ne suis même pas antimonarchiste par principe, un «mauvais prince» en quelque sorte. Cependant, je serais prêt à tirer un trait sur la monarchie chérifienne si j'arrivais à la conclusion qu'elle n'est plus d'aucune utilité pour les Marocains, qu'elle interdit toute évolution vers la démocratie, la prospérité et l'État de droit. Trancher cette question, c'est précisément l'objet de ce livre. D'ores et déjà, je suis persuadé qu'il faut démanteler le makhzen, c'est-à-dire notre pouvoir pseudo-traditionnel qui cumule les tares du «despotisme oriental» et de la tyrannie bureaucratique héritée de l'administration coloniale.
Je ne suis ni un républicain à tout crin ni - je revendique le double sens - un monarchiste dans l'absolu. Je pourrais très bien vivre dans une république marocaine, si ce régime me paraissait la meilleure option pour mon pays. Et quand bien même la république ne serait pas la meilleure voie, l'adhésion à la monarchie devra de toute façon être refondée sur de nouvelles bases, plus saines. Mon point de départ est donc la question suivante : que peut encore apporter au Maroc la monarchie comme forme de gouvernance ? Que peut-elle sauvegarder, ou mieux faire éclore, qu'un autre régime ? Je conçois sans drame que, dans un contexte historique donné, la réponse puisse être défavorable à la monarchie. Mais je ne m'interdis pas non plus de penser qu'après le Printemps arabe, la monarchie puisse encore être utile au Maroc, c'est-à-dire «historiquement productive» pour faire advenir la démocratie au moindre coût humain, sans violences. C'est sur ce choix de fond que je veux m'expliquer dans ce livre.
De quelle façon ? En livrant ma vérité, toute ma vérité d'homme et de prince, une fois pour toutes. C'est à prendre ou à laisser, en partie ou en bloc. Cette décision appartient au lecteur, et à lui seul, dès lors que je remplis ma part de notre contrat de confiance. D'emblée, je vais donc être explicite. Je ne demande à personne de s'engager pour moi mais seulement pour que le Maroc - patrie ou pays ami - change. Je ne suis candidat à rien et ne souhaite prendre la place de personne. En même temps, je ne m'interdis aucune ambition au service de mon pays. Si le Maroc veut devenir un «royaume pour tous», je serai avec lui.

Présentation de l'éditeur

Le « prince rouge » met le feu au palais ! Pour la première fois, un membre de la famille régnante au Maroc décrit la monarchie de l’intérieur. Cousin germain du roi Mohammed VI, Moulay Hicham el Alaoui raconte l’envers du « royaume exemplaire » dans un langage franc et profondément humain. Il a déjà payé le prix de ses convictions, à la mort de Hassan II en 1999 : ayant alors réclamé une vraie monarchie constitutionnelle – un royaume pour tous – à la place du makhzen, le pouvoir traditionnel, arbitraire et prédateur, il a été banni du palais. Harcelé et menacé dans son pays, il vit depuis 2002 avec sa famille aux États-Unis.

Ce « journal » est bien plus qu’un manifeste politique. Fil d’Ariane dans les méandres du palais, conte fabuleux de mille-et-une anecdotes, tragédie shakespearienne pleine de fureur, de passions, de jalousie et de calculs, il raconte la jeunesse commune des princes, leur éducation au Collège royal, les arcanes du sérail qui auront raison de leur complicité. Il brosse un portrait de Hassan II étourdissant de vérité, de grandeur indéniable et de cruauté perverse. Ce souverain prêt à « pendre ses ennemis par les cils de leurs yeux » n’a pas de successeur à sa mesure. Salué comme « le roi des pauvres », Mohammed VI se révèle un roi lointain.

Rasons le palais s’il emprisonne la démocratie au Maroc ! Pour la première fois, un prince alaouite raconte le royaume vu du sérail dans un langage vif, humain et sans concession. Cousin germain du roi Mohammed VI, Moulay Hicham a été banni du palais pour avoir réclamé, à la mort de Hassan II en 1999, une vraie monarchie constitutionnelle  - un royaume pour tous - à la place du makhzen, le pouvoir traditionnel, arbitraire et prédateur. Harcelé et menacé dans son pays, il vit depuis 2002 avec sa famille aux États-Unis.
Ce « journal » est bien davantage qu’un manifeste politique. Fil d’Ariane dans les méandres du palais, conte oriental de mille-et-une anecdotes, il campe un portrait de Hassan II étourdissant de grandeur indéniable et de cruauté perverse. Or, ce souverain excessif, prêt à « pendre ses ennemis par les cils de leurs yeux », n’a pas de successeur à sa mesure. Timide, écrasé par son père, le prince héritier n’aime pas le métier du pouvoir. En revanche, son cousin rue dans les brancards pour grandir en s'opposant à Hassan II, à la fois mentor et repoussoir. La suite se lit comme une tragédie shakespearienne.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 11 avril 2014
Format: Format Kindle
11 commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 mai 2014
Format: Format Kindle|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2014
Format: Format Kindle
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2014
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?

Commentaires client les plus récents


Rechercher des articles similaires par rubrique