Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 8,49

Économisez
EUR 0,21 (2%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Jours de pouvoir par [Le Maire, Bruno]
Publicité sur l'appli Kindle

Jours de pouvoir Format Kindle

3.9 étoiles sur 5 53 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 8,49
Broché
"Veuillez réessayer"
EUR 22,44 EUR 0,94

Longueur : 431 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Revue de presse

Les «jours de pouvoir», ce sont ceux de 2010 à 2012, au cours desquels Bruno Le Maire, alors ministre de l'Agriculture, a exercé de hautes responsabilités au sein du gouvernement Fillon et vu travailler de près le Président Nicolas Sarkozy. De cette expérience il a tiré un grand livre d’écrivain.

Présentation de l'éditeur

De 2010 à 2012, Bruno Le Maire est ministre de l'Agriculture dans le gouvernement de François Fillon. Jour après jour, il sillonne la France, rencontre un monde rural en crise, cherche des solutions. Il multiplie aussi les négociations européennes. Enfin il parcourt la planète pour préparer le G20 agricole. Ces déplacements multiples lui donnent une vision nouvelle des rapports de forces internationaux et de la place du pouvoir politique.
À mesure que le scrutin de mai 2012 se rapproche, le portrait de Nicolas Sarkozy se fait plus intime, plus précis, il révèle un homme inconnu du grand public, confronté aux contraintes de la réalité. Dans un contexte globalisé, que peut changer le président de la République? Quel est son pouvoir? Quelles sont ses marges de manœuvre? Ce sont toutes ces vérités que Bruno Le Maire nous montre de manière saisissante. Son regard singulier nous fait découvrir un monde politique différent et neuf.

Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1707 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 431 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (9 janvier 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00HN4E6YC
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 53 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°69.159 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 5 février 2013
Format: Broché
Une fois les 430 pages du livre refermées, on ne peut s'empêcher de se demander ce que Bruno Lemaire est allé faire dans ce gouvernement (au coté des inoubliables Morano, Copé et Lefevbre, entre autre) tant ce qui ressort de cette lecture est le fait que l'homme est, avant tout, un homme de lettres. Rien d'étonnant, partant de là, à ce qu'il se retrouve publié dans la collection blanche de Gallimard, honneur rare pour les mémoires d'un éphémère (de 2010 à 2012) ministre de l'agriculture.

C'est un constat assez désabusé que livre Lemaire sur sa situation d'homme politique ("La main qui gouverne ne tire plus toutes les ficelles du capitalisme, elle en tient encore à peine une ou deux, et si elle ne prend pas garde à ses choix, demain elle sera la marionnette, et le capitalisme la main. Un jour viendra où des entreprises, des patrons étrangers, des fonds de pension, des investisseurs diront "Faites !" et nous nous exécuterons"), et plus encore, sur l'avenir de l'Europe telle qu'elle s'est construite ces dernières années: ultralibérale et détachée du peuple. Lemaire se met en scène, bataillant au sein du G20 contre la volatilité des prix agricoles ou s'escrimant à Bruxelles sur les quotas de pêche, sans pour autant trop se glorifier, il reconnait, à de nombreuses reprises, qu'il n'a pas de poids. Humble aussi quand il évoque, de façon récurrente, sa femme et ses 4 fils: tenu, par exemple, de partir au Kenya, trois jours après la naissance du dernier, il ne manque pas de s'interroger sur son rôle de père.
Lire la suite ›
2 commentaires 33 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Format Kindle Achat vérifié
Un homme doué et bien équilibré dans un milieu particulier : celui de la politique ....

Le mode politique fait penser un peu à une grande ménagerie, un microscome où chacun se place pour : prendre la première place, occuper la place etc... On est souvent assez loin du service de son pays...

Garder suffisamment de distance par rapport à la fonction est un exercice indispensable pour ne pas perdre pied dans un milieu aussi cruel...afin d'agir effectivement dans le sens du développement des conditions de la prospérité et bien-être de ses concitoyens.

Le pouvoir politique conserve un certain poids face à celui de la finance, des grandes sociétés et des intérêts particuliers, il faut qu'il exerce pleinement ses prérogatives pour le développement et le bien-être des citoyens... face aux différentes organisations de pouvoir humaines.. Serait-ce un voeu pieux ? espérons que non... apparemment certains jeunes politiques relèvent le défi ...
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par LULUPET le 14 février 2013
Format: Broché Achat vérifié
Ce livre très bien écrit , à la portée de tous donne une autre idée de la politique , loin des propos discordants des médias . On aime , on n'aime pas , mais on y découvre un peu de la personnalité de nos hommes politiques . Ce sont des présidents , des ministres , des députés , des maires etc ..., mais avant tout des hommes avec leurs qualités et leurs défauts : personne n'est parfait .On découvre dans ce livre un Nicolas Sarkozy différent de tout ce que l'on a pu lire ou entendre , en bien , en mal , on reste sur ses positions ou on modifie l'idée que l'on avait du Président et de l'homme . A chaque lecteur de tirer ses conclusions . Moi , j'ai aimé car certains passages m'ont fait rire et rares sont les evènements politiques qui me divertissent .
Remarque sur ce commentaire 12 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché
Ce livre est écrit sur le mode du journal intime. Comme tout journal, on peut se demander si l'auteur l'écrit pour être publié au tout simplement pour garder une trace des évènements qui marque l'histoire politique. Je crois que ce livre se situe à la frontière de 2 espaces littéraires.
Le premier est le récit d'un travail au ministère de l'agriculture. Nous en apprenons beaucoup sur les déplacements incessants, les réunions de travail au plus haut niveaux. Nous comprenons aussi qu'il y a peu d'espace pour la vie privée et que c'est aussi l'histoire d'un père qui ne voit pas ses enfants et que ce livre peut aussi être écrit pour eux. Pour justifier de l'absence d'un père.
Le deuxième est le récit désenchanté de la campagne de Sarkozy en 2012. Ce qui est surprenant c'est que dès le début de la campagne, l'auteur décrit un combat qui est perdu d'avance. Manque de positionnement du discours politique, manque de souffle. Le discours n'est plus différenciant comme il l'a pu être en 2007. Manque d'idées nouvelles et de mobilisation hors de la famille politique d'appartenance. Bruno Lemaire se permet quelques digressions sur le métier du politique qui est vécu comme un sacerdoce de combat.
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents