EUR 15,00 + EUR 2,99 Livraison en France métropolitaine
  • Prix conseillé : EUR 23,00
  • Économisez : EUR 8,00 (35%)
  • Tous les prix incluent la TVA.
Il ne reste plus que 1 exemplaire(s) en stock.
Expédié et vendu par BLOUIN ARTINFO.
EUR 15,00 + EUR 2,99 Livraison en France métropolitaine
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Jules Chéret et l’Age de l’imprimé : L'image dans tous ses états Broché – 20 mai 2015


Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Broché
EUR 15,00
EUR 15,00 EUR 24,69

nouveautés livres nouveautés livres

click to open popover

Offres spéciales et liens associés

  • Gratuit : téléchargez l'application Amazon pour iOS et Android et facilitez vos achats sur smartphones et tablettes ! Découvrez les avantages de l'application Amazon.

  • Outlet Anciennes collections, fin de séries, articles commandés en trop grande quantité, … découvrez notre sélection de produits à petits prix Profitez-en !

  • Tout à moins de 5 euros ! Découvrez notre sélection de produits à petits prix... Profitez-en !

  • Publiez votre livre sur Kindle Direct Publishing en format papier ou numérique : C'est simple et gratuit et vous pourrez toucher des millions de lecteurs. En savoir plus ici .
  • Plus de 10 000 ebooks indés à moins de 3 euros à télécharger en moins de 60 secondes .


Description du produit

Présentation de l'éditeur

Hébergé dans le pavillon de la Suède et de la Norvège, construit pour l'Exposition universelle de 1878 à Paris, le musée Roybet Fould est inauguré en 1951. A cette époque, le domaine de Bécon devient propriété de la Ville de Courbevoie et se transforme en parc public. Consuelo Fould (1862-1927), petite-fille d'Achille Fould, ministre et membre du Conseil privé de Napoléon III, a fait don de sa propriété. Artiste-peintre, elle a travaillé dans cette villa-atelier d'été pendant près de quarante ans. Elle y a côtoyé des peintres, des sculpteurs, des romanciers, mais aussi des journalistes. Sa mère, Joséphine Willemine Simonin - plus connue sous le nom de Valérie, ou sous le pseudonyme de Gustave Haller -, ancienne pensionnaire de la Comédie-Française, était devenue sculpteur puis chroniqueuse et romancière. Elle avait épousé en troisièmes noces le prince Georges Bibesco Stirbey, grand collectionneur d'art et amateur de théâtre. L'ancien château de Bécon, situé au coeur du domaine, recevait les plus grands artistes de l'époque, souvent membres actifs de l'Orphelinat des Arts, situé à Courbevoie. Fondée en 1880 par Marie Laurent, cette institution caritative s'est développée grâce à la générosité des personnalités du monde des arts, parmi lesquelles on compte Sarah Bernhardt, Gustave Doré mais aussi Roger Marx ou Jules Chéret.

Biographie de l'auteur

Jules Chéret (1836-1932) est formé à la lithographie dès l'âge de treize ans : il se fait la main sur des supports de petite taille (prospectus, en-têtes de lettres, petites affiches, faire-part, calendriers), abordant des genres aussi diversifiés que l'imagerie pieuse (1853), la mise en page de meubles (pour les catalogues du fabricant Marple, Londres, 1854), l'affiche de librairie (1855-1857), les vues d'architecture locale (Dole, 1858), le dessin d'armoiries (1859) et de titres de musique (Londres, 1862). A la même période, sa rencontre en Angleterre avec le parfumeur Eugène Rimmel est décisive : c'est grâce à ses fonds financiers que le lithographe s'installe à Paris, où il fonde une imprimerie orientée vers la production d'«affiches-tableaux (genre anglais)» (1867). C'est le début d'une activité intense, associée à une visibilité remarquable qui masque ses déboires financiers. Chéret finit par vendre son entreprise à Chaix en 1881 ; il en devient le directeur artistique pour la section affiche jusqu'en 1895. Entretemps, il a commencé son ascension artistique et sociale, marquée par sa première exposition personnelle en décembre 1889, accompagnée d'un catalogue préfacé par Roger Marx. Le soutien indéfectible du critique s'est avéré déterminant, l'encourageant vers le décor, la peinture murale et le mobilier. Ces activités que Chéret déploie conjointement jusqu'en 1922 l'amènent à passer les dernières années de son existence à Nice, où il meurt à l'âge de quatre-vingt-seize ans.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Commentaires client

Il n'y a pour l'instant aucun commentaire client.
Partagez votre opinion avec les autres clients

Où en sont vos commandes ?

Livraison et retours

Besoin d'aide ?