Acheter d'occasion
EUR 0,01
+ EUR 2,99 (livraison en France métropolitaine)
D'occasion: Bon | Détails
Vendu par RecycLivre
État: D'occasion: Bon
Commentaire: Merci, votre achat aide à financer des programmes de lutte contre l'illettrisme à travers le monde. Expédition depuis la France.
Vous l'avez déjà ?
Repliez vers l'arrière Repliez vers l'avant
Ecoutez Lecture en cours... Interrompu   Vous écoutez un extrait de l'édition audio Audible
En savoir plus
Voir cette image

Julien Parme Poche – 3 janvier 2008

3.4 étoiles sur 5 10 commentaires client

Voir les 2 formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Poche
"Veuillez réessayer"
EUR 0,01

Cahiers de vacances Cahiers de vacances


Boutique J'ai Lu
Retrouvez tous les titres dans notre boutique dédiée
click to open popover

Offres spéciales et liens associés


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Description du produit

Extrait

Au risque de vous surprendre, je voudrais vous raconter ce truc incroyable qui m'est arrivé l'année dernière. C'est pas pour me vanter, mais des trucs comme ça, je vous jure, des trucs aussi incroyables que celui que je vais vous raconter, ça n'arrive pas tous les jours. Même, ça n'arrive jamais. C'est pour ça que j'en parle. Parce que moi, je suis pas du genre à baratiner les autres avec ma propre vie. Question de style. C'est comme ce type qui était dans ma classe à l'époque, il s'appelait Antoine Cheval. Un putain de nom quand on y pense. Eh bien vous lui posiez une question, n'importe laquelle, genre par politesse, pour qu'il ait un peu l'impression d'exister et tout, et ça y est, il vous broutait pendant des heures avec sa vie perso. Ce genre-là, ça m'a toujours écoeuré. C'est pour ça qu'un type qui vous dit qu'il a un truc incroyable à vous raconter, moi je serais plutôt du genre à me méfier, parce qu'un type qui vous dit ça, il faut pas lui laisser la possibilité d'aller plus loin. Jamais. Sinon vous êtes obligés de l'écouter jusqu'au bout, et alors là, autant vous dire que vous êtes foutu.
Mais dans mon cas particulier, c'est pas pareil vu que c'est moi qui raconte, et que je suis pas Antoine Cheval. Lui, je m'étais d'abord laissé avoir. Je lui avais servi du «d'où tu viens» et du «qu'est-ce t'en penses» pour être sympa. Mais au fond je m'en foutais. C est juste qu'on était assis à côté en cours. J'étais nouveau, vu que je débarquais à peine de Paris. En plein milieu de l'année en plus. J'avais un peu déconné là-bas et on m'avait envoyé dans cette saleté de ville de l'Est. Une sorte de punition, quoi. Je vous ai pas encore dit que ma mère était légèrement allumée ? J'aurais dû commencer par là. Parce qu'elle était vraiment allumée. Comme toutes les mères, vous me direz. Sauf que là, elle était encore plus allumée qu'une mère normalement allumée. Hypersévère, aucun sens de l'humour ni rien. On pouvait pas plaisanter avec elle. Alors forcément, je me faisais souvent engueuler. Franchement, c'était pas la joie. Mais maintenant que j'y réfléchis, je me dis qu'en fait, c'était plutôt le contraire : elle était pas allumée, ma mère, elle était juste éteinte. Comme une bougie en plein courant d'air.

Je vivais à Paris avec elle et François. Un abruti avec un collier de barbe et des pantalons en velours. Mon père, il était mort d'un cancer quand j'avais dans les neuf ans. C'est pour ça qu'après, elle s'est mise avec plusieurs types. Et le dernier, dans le défilé des branquignoles, c'était justement François. Bon. Mais après mes conneries, ils ont voulu m'envoyer à Nice, chez mon oncle. C'est normal, les parents, ça sert à ça, vous me direz : j'avais qu'à pas déconner. Mais si vous voulez tout savoir, moi je pense que c'était une excuse, mes conneries. En vérité, ils étaient bien contents de se débarrasser de moi. Ça leur faisait un souci en moins. Ils se retrouvaient tranquilles. La belle vie, quoi. En un sens, ils ont dû être bien contents de devoir me punir. Leur argu­ment, c'était que je fréquentais de mauvaises personnes à Paris. Et qu'en plus j'étais influençable. N'importe quoi... Mais aucune possibilité de négocier. Ma mère, quand elle avait décidé quelque chose, valait mieux pas la contredire.

Revue de presse

... «Julien Parme» raconte la fugue d'un adolescent de 14 ans, une nuit à Paris. C'est lui le narrateur. Comme dans «L'attrape-coeurs», de J. D. Salinger, Zeller a su retrouver le ton faussement assuré de l'âge ingrat. Il nous fait part de ses émotions. De ses soucis. De ses premières postures : j'aime ceci, je déteste cela, na !... Ce livre aurait pu être le premier roman de Florian Zeller, pour son aspect «jeuniste». Sauf que l'apprenti écrivain est devenu un auteur de théâtre entre-temps. Ça se sent. Ça s'entend. Sa voix est libérée. La plume coule. Il s'est lâché, comme on dit. Et use avec justesse du langage parlé. Ce n'est pas si facile à réussir que ça en a l'air. Il faut que ça coule... Question de rythme.
Julien Parme rêve d'être écrivain. Il se prend pour l'auteur de «Voyage au bout de la nuit» et de «Cent ans de solitude»... S'imagine signer des dédicaces à tour de bras... et même séduire sa prof de français. Il est un peu con, en fait... C'est ça qui est drôle. Zeller montre qu'il a de l'humour. Bref, il n'a pas pris la grosse tête. Les jeunes gens et jeunes filles vont adorer... (Guillaume Chérel - Le Point du 24 août 2006 ) --Ce texte fait référence à l'édition Broché.

Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre numéro de téléphone mobile.



Détails sur le produit


Médias liés


Commentaires client

Meilleurs commentaires des clients

le 10 mars 2016
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2008
Format: Broché
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
MEMBRE DU CLUB DES TESTEURSle 14 septembre 2006
Format: Broché
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2006
Format: Broché
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 janvier 2017
Format: Poche|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS REDACTEURS D'AVISle 20 juillet 2006
Format: Broché
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2013
Format: Broché|Achat vérifié
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 août 2006
Format: Broché
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Vous voulez voir plus de commentaires sur cet article ?