Aucun appareil Kindle n'est requis. Téléchargez l'une des applis Kindle gratuites et commencez à lire les livres Kindle sur votre smartphone, tablette ou ordinateur.

  • Apple
  • Android
  • Windows Phone
  • Android

Pour obtenir l'appli gratuite, saisissez votre ou numéro de téléphone mobile.

Prix Kindle : EUR 12,99

Économisez
EUR 5,01 (28%)

TVA incluse

Ces promotions seront appliquées à cet article :

Certaines promotions sont cumulables avec d'autres offres promotionnelles, d'autres non. Pour en savoir plus, veuillez vous référer aux conditions générales de ces promotions.

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Envoyer sur votre Kindle ou un autre appareil

Jusqu'ici tout va mal : document (essai français) par [Amar, Cécile]
Publicité sur l'appli Kindle

Jusqu'ici tout va mal : document (essai français) Format Kindle

3.4 étoiles sur 5 30 commentaires client

Voir les formats et éditions Masquer les autres formats et éditions
Prix Amazon
Neuf à partir de Occasion à partir de
Format Kindle
"Veuillez réessayer"
EUR 12,99

Longueur : 288 pages Composition améliorée: Activé Page Flip: Activé

Descriptions du produit

Extrait

Extrait du prologue

«Je savais que j'allais perdre ma liberté»

Sa jouissance devrait être maximale. Il est à l'acmé de sa carrière politique. François Hollande est président de la République, et il a encore un peu de mal à s'y faire. L'homme avec qualités n'est à l'Élysée que depuis quelques heures. «Regarde, c'est beau», s'exclame-t-il à l'intention de tous ses visiteurs, en montrant les lustres, les dorures, les tapisseries... Et il entre dans toutes les pièces, n'a jamais été aussi fier de lui. «Là c'est la salle du Conseil des ministres», s'enflamme le guide-président, oubliant même que ses visiteurs y ont parfois siégé pendant de longs mois, sous François Mitterrand ou Jacques Chirac, aux côtés de Lionel Jospin. «Ça me rappelle des souvenirs», osent-ils à peine, gênés.

Mais en ce jour de mi-mai 2012, pluvieux comme presque tous depuis qu'il est devenu président, François Hollande a l'air préoccupé. Il s'approche de ses collaborateurs et s'enquiert : «Comment je sors sans qu'on me voie ?» A peine enfermé, il veut déjà se libérer, s'enfuir, quitter cette prison dorée.

Quelques semaines avant son élection, en mars 2012, François Hollande demande à l'un de ses officiers de sécurité, un de ceux avec qui il s'est lié : «Je pourrai continuer à faire du scooter ?» Son scooter ? Son meilleur ami, celui qui lui permet d'échapper à tout le monde, se faufiler, se défiler. Ce deux-roues, il l'enfourche depuis trente ans, symbole d'une jeunesse qu'il voudrait éternelle. Étendard d'une normalité synonyme de victoire.

Le policier du SPHP ose juste : «Ça dépend, monsieur. - Que se passera-t-il si je roule en scooter ? - Une voiture sera devant vous, une autre derrière, et des motos sur les côtés.» Le candidat comprend.

Il est élu depuis à peine dix jours. François Hollande a demandé à ce fidèle de venir le voir. Un hollandais historique, qui connaît tous ses secrets, qui lui a toujours dit la vérité. Le chef de l'État veut partager sa victoire, il ouvre la fenêtre de son bureau pour profiter des jardins : «Tu étouffes déjà ?» Le président sourit. Décidément, certains le comprennent sans qu'il n'ait rien à dire.

Le 6 mai 2012 au soir, son équipe avait voulu réquisitionner son iPhone pour le désintoxiquer, le présidentialiser, lui signifier qu'il ne s'appartenait plus. Finalement, François Hollande l'a juste posé sur son bureau, sans l'utiliser pendant de longues minutes. Dans l'avion qui l'arrachait à Tulle, il répondait déjà aux textos, en envoyait. Et depuis, s'il a changé le code de son appareil, il ne l'a plus jamais quitté. Ce vieil iPhone, son fil avec sa vie d'avant, son lien avec le monde extérieur, son instrument pour «engueuler» ses ministres ou ses collaborateurs, répondre aux journalistes, sa soupape quand le piège se referme trop promptement. Sans lui, il serait perdu. Sans lui, il ne comprendrait plus son pays.

Présentation de l'éditeur

"Vous me demandez qui je suis? Ca, c'est une question terrible..."
François Hollande


Détails sur le produit

  • Format : Format Kindle
  • Taille du fichier : 1813 KB
  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 288 pages
  • Editeur : Grasset (15 janvier 2014)
  • Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
  • Langue : Français
  • ASIN: B00HESVR5S
  • Word Wise: Non activé
  • Composition améliorée: Activé
  • Moyenne des commentaires client : 3.4 étoiles sur 5 30 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: n°60.766 dans la Boutique Kindle (Voir le Top 100 dans la Boutique Kindle)
  •  Voulez-vous faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur ?


Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

click to open popover

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par Sylvain Rodrigue TOP 50 COMMENTATEURSMEMBRE DU CLUB DES TESTEURS le 13 février 2014
Format: Format Kindle Achat vérifié
S'il est possible de ne pas voter, il ne devrait pas être possible de voter sans d'abord s'être renseigné sérieusement sur le candidat qui nous intéresse. Nous votons trop souvent pour l'image qu'il projette. Or cette image est le produit d'une équipe de communication dont le mandat est clair : cacher les défauts que possède le candidat avec les qualités qu'il n'a pas.

Selon ce livre, François Hollande ne fait pas exception. L'image de "bon gars malgré ses défauts" et de socialiste atavique serait fabriquée. Sous cette cape se cacherait un homme imbu de lui-même, régulièrement colérique, peu préoccupé par le sort d'autrui et par ailleurs incapable de faire confiance aux autres. Défauts rédhibitoires pour un président, même et surtout normal.

De nombreuses anecdotes soutiennent l'intérêt de la lecture de ce (petit) livre de 240 pages. L'écriture est fluide.

Bonne lecture :)
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
n'étant pas un sympathisant, je voulais quand même en savoir plus
le profil de notre président est bien retranscris dans ce livre, qui pèche parfois par un manque
de chronologie dans sa narration
l'auteur semble prendre le recul nécessaire pour livrer un jugement "intègre"
Remarque sur ce commentaire 3 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
Aujourd’hui en France 17/1/2014, page 4, a extrait les points clés de "Jusqu’ici tout va mal" de Cécile AMAR.

"François n’a pas d’affect" Valérie TRIERWEILER lors de la campagne électorale 2012.

"Un animal froid avide du pouvoir et de ses attributs."

"hybride de Chirac et Mitterrand, il a pris le pire des deux…"

"… il est darwinien."

"Il est insaisissable", reconnaît Thomas, le propre fils du président.

Le président apparaît comme "rarement attentif aux autres".

"Quand il a quitté la rue de Solferino, il ne s’est jamais occupé de recaser ceux qui avaient travaillé pour lui".

Ces points sont confirmés avec :

"Les deux expressions favorites de François sont : j’enfume ! et il faut laisser dégorger les escargots !…

Il bordélise par tactique"

Source Aujourd’hui en France 29/3/14 p2.
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Amoureuse60 TOP 1000 COMMENTATEURS le 9 novembre 2014
Format: Broché Achat vérifié
Le plus de la journaliste est d'avoir suivi depuis des années son enquête ... le résultat est très intéressant sur la forme et nous apprenons quelques détails intéressants sur les coulisses des élections et du pouvoir .
Remarque sur ce commentaire Une personne a trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: Broché Achat vérifié
C'est un livre de journaliste politique, qui connait son sujet bien évidemment. Il reprend tout ce qui se disait déjà depuis fort longtemps sur l'homme, son action, sa philosophie de la politique. Pas de flagornerie, mais pas d'égratignures trop profondes non plus. Et pas vraiment de scoop journalistique, plus une description d'un homme vu de plus près que ce que nous offrent les médias traditionnels.
Les fans et les contempteurs passeront leur chemin, ce livre n'est pas pour eux.
Dernier point, l'écriture est très classique, pas de gros efforts de ce coté. C'est une journaliste qui a écrit, pas un écrivain...
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par crew.koos COMMENTATEUR DU HALL D'HONNEURTOP 50 COMMENTATEURS le 15 janvier 2014
Format: Broché
Il y a peu de temps encore, nombreux étaient ceux qui étaient persuadés qu'il était difficile de faire pire en terme de "président" que Nicolas Sarkozy, mais c'était sans compter sur la victoire miraculeuse (remember DSK ?) de François Hollande au second tour de l'élection. Depuis, de gaffes rocambolesques en promesses bafouées, de lointaines guerres à l'issue incertaine en brusque changement de cap économique, rien ne semble réussir à cet amoureux des scooters. Les derniers dévellopement de l'actualité sur sa vie (extra) conjugale ont même réussi, un temps, à faire passer l' "affaire Dieudonné" au second plan de l'information, quelques semaines après qu'elle ait elle même fait passer l'"affaire Leonarda" à la trappe, etc...

Cécile Amar est journaliste politique au Journal du Dimanche et suit François Hollande depuis plus de 10 ans. C'est dire si elle connait bien l'homme dont elle dépeint l'optimiste invétéré avec force exemples citant, notamment, Julien Dray, qui définit ainsi François Hollande : "Il a le profil du gagnant du loto, il croit toujours qu'il va gagner la cagnotte". Malheureusement, la baraka semble de peu d'effet en ces temps de crise mondiale et transverse.

Le culbuto, comme aimaient à l'appeler jadis ses amis politiques, semble se soucier assez peu de ce que l'on peut penser de lui. "Il n'a confiance en personne.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 8 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents