• Tous les prix incluent la TVA.
Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Il ne reste plus que 12 exemplaire(s) en stock (d'autres exemplaires sont en cours d'acheminement).
Expédié et vendu par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Quantité :1
Just One Night a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,49 (livraison)
D'occasion: Très bon | Détails
Vendu par momox fr
État: D'occasion: Très bon
Commentaire: Bon marché et sécurisé. Articles d'occasion contrôlés.
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon
Egalement disponible en MP3
Album MP3 à EUR 9,99

Just One Night Double CD, Enregistrement original remasterisé

4.9 étoiles sur 5 19 commentaires client

Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
37 neufs à partir de EUR 8,81 10 d'occasion à partir de EUR 7,82
inclut GRATUITEMENT la version MP3 de cet album.
Uniquement pour les albums vendus par Amazon EU Sarl, hors cadeaux. Voir Conditions pour plus d'informations, notamment sur les coûts de la version MP3 en cas d'annulation de commande.
Passez cette commande pour sauvegarder la version numérique de cet album dans votre bibliothèque Amazon Music. Vendu par Amazon EU S.à r.l.
Promotions et bons plans musique CD Vinyle Promotions et bons plans musique CD Vinyle


Offres spéciales et liens associés


Page Artiste Eric Clapton


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Just One Night
  • +
  • Another Ticket
Prix total: EUR 22,48
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Détails sur le produit

  • CD (1 janvier 1980)
  • Nombre de disques: 2
  • Format : Double CD, Enregistrement original remasterisé
  • Label: Polydor
  • ASIN : B000002G8L
  • Autres éditions : CD  |  Cassette  |  Album vinyle  |  Téléchargement MP3
  • Moyenne des commentaires client : 4.9 étoiles sur 5 19 commentaires client
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 17.769 en Musique (Voir les 100 premiers en Musique)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?

  • Ecouter les extraits (Extrait)
1
30
4:02
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
7:07
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
5:35
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
4:41
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
4:26
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
8:28
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
7
30
5:00
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
8
30
5:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
Disc 2
1
30
8:12
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
2
30
4:38
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
3
30
7:20
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
4
30
8:49
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
5
30
7:39
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 
6
30
7:21
Ecouter le titre Acheter : EUR 1,29
 

Descriptions du produit

Descriptions du produit

(1996/Polydor) 14 tracks.


Medium 1
Tulsa Time (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Early In The Morning (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Lay Down Sally (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Wonderful Tonight (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
If I Don't Be There By Morning (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Worried Life Blues (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
All Our Past Times (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
After Midnight (Live At The Budokan Theatre, Tokyo

Medium 2
Double Trouble (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Setting Me Up (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Blues Power (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Rambling On My Mind (Live At The Budokan Theatr
Cocaine (Live At The Budokan Theatre, Tokyo
Further On Up The Road (Live At The Budokan

Amazon.fr

Une chose est sûre, Eric Clapton n'a pas usurpé son surnom de "God" (on l'appelle également "Slowhand"). Sa virtuosité en fait un dieu de la guitare dont la technique en a époustouflé plus d'un, de Muddy Waters aux Rolling Stones. Si le début de sa carrière est jalonné de classiques (en bref, ceux gravés par Cream et Derek & The Dominos), Clapton connaîtra toutefois un long passage à vide dû à des problèmes personnels et à la difficulté à voler de ses propres ailes, hors du cadre d'un super groupe sécurisant. 461 Ocean Boulevard fait office de déclic, suivi par cinq albums réalisés entre 1975 et 1978 qu'il enchaîne avec Just One Night, un enregistrement public où brille également le guitariste Albert Lee. On connaissait déjà la version studio de "Cocaine" de J.J. Cale. Sa version live est tout simplement somptueuse. La dextérité du maître de cérémonie accomplit des prouesses et son talent de chanteur (dont il a toujours douté) n'est pas en reste. - -Hervé Comte

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?

Commentaires en ligne

4.9 étoiles sur 5
5 étoiles
17
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Voir les 19 commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients

Meilleurs commentaires des clients

Format: CD
CHRONIQUE DE MICHEL EMBARECK MAGAZINE BEST JUILLET 1980 N° 144 Page 84
9° Album 1980 33T Réf : RSO 2658 135
Franchement, Clapton je le croyais mort. J'ai entendu ce truc dans une boutique et me suis empressé de demander au vendeur qui était ce type imitant Clapton. "Mais c'est lui". Ah bon. On ressort tellement de vieilles bandes que j'ai pas cherché plus loin m'enfuyant à toutes jambes avec le mini trente des Humans sous le bras. Il s'avère finalement que Dieu n'est pas mort ni au premier ni au second degré ce qui en définitive n'arrange pas trop mes croyances de toutes sortes.
Comme toutes les stars en quête de monnaie, Eric God Clapton est donc allé tendre sa main de velours aux pitis japonais, pour leur dernier Noël, leur accordant sa nonchalante miséricorde en échange d'une poignée de yens. Z'ont pas dû être déçus les mômes : la grand'messe qu'il leur a sortie Clapton. Que dis-je : le parcours du combattant. Tout y passe, les traditionnels, les meilleurs plans à J.J. Cale sans oublier certaines de ses oeuvres de Maître.
Du blues et du boggie cousus main. La guitare caressée (monstrueuse démonstration de finesse sur le "Double Trouble" d'Otis Rush), l'orgue de Chris Stainton soupirant d'aise (on croirait parfois Al Kooper poussant Bloomfield au Fillmore, dans "Early In The Morning" par exemple), les six cordes d'Albert Lee en soutien ( l'empoignade sur "Cocaine" frise le délire). Et la voix....Putain de voix chaude que possède encore ce mec dont l'haleine terrasserait une compagnie de bouffeurs d'oignons. Clapton n'a pas une grosse voix mais il possède ces intonations de desperado introuvables dans les westerns italiens. Quelle infusion.
Lire la suite ›
1 commentaire 4 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: CD
Tout simplement le meilleur album que je connaisse du "God". Presque chaque morceau est différent et intéressant. Clapton est d'inspiration divine autant dans les blues - surtout Double Trouble, Rambling on my mind, et mon favori Worried Life Blues - que les morceaux rock - le monument Cocaine et l'hallucinant Blues Power. Non seulement la patte de Clapton est géniale (que ce soit pour traduire le vague-à-l'ame ou pour nous faire danser comme des hystériques), mais son chant est également convaincant. Ses musiciens sont également en excellente forme, en particulier le claviériste Chris Stainton. Prise de son parfaite, public hyper-enthousiaste (ça fait plaisir), que demander de plus, n'attendez pas, achetez!!!
Remarque sur ce commentaire 13 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par gégé-blues TOP 500 COMMENTATEURS le 3 avril 2007
Format: CD Achat vérifié
Enregistré en 1979, sorti en 1980, j'ai usé le double vinyl à force de l'écouter, que dis-je à force de le déguster ! Je l'ai, bien entendu, racheté en CD où le son (déjà très bon à l'époque), a été "remastered" mais pas de bonus en prime ! Que dire, sinon que la magie opère toujours 27 ans après ce concert, la plupart des titres sont étirés pour que la guitare du maître puisse s'exprimer pleinement avec l'intervention amicale d'Albert Lee, autre guitariste très respectable. Tous les morceaux sont formidables, pas mal de reprises joliment interprétées comme "if I don't be there by morning" de Bob Dylan ou le superbe "double trouble" d'Otis Rush ou encore "setting me up" de Mark Knopfler" et cerise sur le gateau "cocaïne" du sieur J.J Cale où Eric Clapton accélère le rythme et nous gratifie d'un solo d'enfer plein de wha-wha ! Les compositions d'Eric sont également des références "lay down sally" et "wonderful tonight" par exemple. Tout n'est qu'excellence, un petit chef d'oeuvre qui est devenu, au fil du temps, un album mythique.
Remarque sur ce commentaire 9 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Par Dr. Rock TOP 1000 COMMENTATEURS le 16 décembre 2014
Format: CD Achat vérifié
Une fois l’enregistrement de BACKLESS (1978) terminé, Clapton vire le groupe (américain) qui l’accompagne depuis 461 OCEAN BOULEVARD et engage un nouveau backing band (anglais) à la cohésion diabolique, avec lequel il s’embarque pour une tournée japonaise, qui passera par le Budokan de Tokyo cette fin de décembre 1979.
Les chanceux nippons qui ont pu assister à cette série de concert ne doivent sans doute pas encore en être revenus ! Avec un groupe phénoménal à ses côtés, Clapton irradie plus que jamais de mille feux. Evitant le piège du best of, il atomise quatre de ses classiques ainsi que trois extraits du nouveau-né BACKLESS, et surtout, surtout, revisite une série de blues inédits (ou non) remaniés dans des versions époustouflantes de concision et de technicité. Tantôt lancinant (WORRIED LIFE BLUES), émotionnel (DOUBLE TROUBLE) ou enjoué (FURTHER ON UP THE ROAD), Clapton fait parler le tonnerre et la foudre de ses doigts magiques (incroyable version de BLUES POWER), que l’auditeur attentif et subjugué ne peut croire humains... Au-delà de tous ses épanchements de l’époque de Cream ou du début des années 70, JUST ONE NIGHT s’inscrit comme l’un des plus grands albums live jamais enregistrés, ainsi que l’un des meilleurs disques de blues de son auteur. Énorme.
Tops : BLUES POWER, DOUBLE TROUBLE, FURTHER ON UP THE ROAD, WORRIED LIFE BLUES, AFTER MIDNIGHT, COCAINE
Remarque sur ce commentaire Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients



Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?