Quantité :1
Kill Bill - Vol. 1 [Éditi... a été ajouté à votre Panier
+ EUR 2,79 (livraison)
D'occasion: Comme neuf | Détails
Vendu par France CDs
État: D'occasion: Comme neuf
Commentaire: Envois en Chronopost disponible. Preparation & Expeditions du Nord de la France.
Autres vendeurs sur Amazon
Ajouter au panier
EUR 8,56
Livraison gratuite dès EUR 25,00 d'achats. Détails
Vendu par : Amazon
Vous l'avez déjà ? Vendez sur Amazon

Kill Bill - Vol. 1 [Édition Simple]

4.2 étoiles sur 5 84 commentaires client

Prix : EUR 8,39 Livraison gratuite dès EUR 25 d'achats. Détails
Tous les prix incluent la TVA.
En stock.
Vendu par KAPPA MEDIA et expédié par Amazon. Emballage cadeau disponible.
Note: Cet article est éligible à la livraison en points de collecte. Détails
Récupérer votre colis où vous voulez quand vous voulez.
  • Choisissez parmi 17 000 points de collecte en France
  • Les membres du programme Amazon Premium bénéficient de livraison gratuites illimitées
Comment commander vers un point de collecte ?
  1. Trouvez votre point de collecte et ajoutez-le à votre carnet d’adresses
  2. Sélectionnez cette adresse lors de votre commande
Plus d’informations
13 neufs à partir de EUR 2,99 22 d'occasion à partir de EUR 0,42

Offres spéciales et liens associés


Produits fréquemment achetés ensemble

  • Kill Bill - Vol. 1 [Édition Simple]
  • +
  • Kill Bill - Vol. 2 [Édition Simple]
  • +
  • Pulp Fiction
Prix total: EUR 23,71
Acheter les articles sélectionnés ensemble

Quels sont les autres articles que les clients achètent après avoir regardé cet article?


Détails sur le produit

  • Acteurs : Uma Thurman, Lucy Liu, Vivica A. Fox, Michael Madsen, Daryl Hannah
  • Réalisateurs : Uma Thurman, Lucy Liu, Vivica A. Fox, Michael Madsen, Daryl Hannah
  • Format : PAL
  • Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Anglais (DTS 5.1), Français (Dolby Digital 5.1), Français (DTS 5.1)
  • Sous-titres : Français
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Français
  • Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.).
  • Rapport de forme : 2.35:1
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : TF1 Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 5 octobre 2006
  • Durée : 112 minutes
  • Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 84 commentaires client
  • ASIN: B000GAL3RS
  • Classement des meilleures ventes d'Amazon: 12.560 en DVD & Blu-ray (Voir les 100 premiers en DVD & Blu-ray)
  •  Voulez-vous mettre à jour des informations sur le produit, faire un commentaire sur des images ou nous signaler un prix inférieur?


Contenu additionnel

Pas de bonus vidéo

Descriptions du produit

Description du produit

Certains passages du film sont en japonais sous-titré
conformément à la version cinéma.

Amazon.fr

La mariée était en jaune… Six ans après le groovie Jackie Brown, Quentin Tarantino revient en pleine forme. Tel un DJ déchaîné, le réalisateur de Pulp Fiction nous livre la pulpe de son imaginaire. Sorte de méga-compil dans laquelle il sample, mixte, malaxe les milliers de films qu’il a ingurgités, du polar de série B aux western spaghettis, en passant par les wu-xia-pan (films de sabre japonais) et le kung-fu, Kill Bill s’apparente à la fois au pur film du dimanche soir et à un véritable hommage à tout un pan du cinéma de genre souvent méprisé. Mais c’est aussi le portrait d’une femme qui entre direct dans les annales du 7e art : Black Mamba, la guerrière vengeresse, que Uma Thurman porte avec une fougue cartoonesque, mais aussi beaucoup d’émotion et d’humanité. Alors certes, certains pourront trouver ce premier volume parfois creux, vain, gratuit. Oui, mais impossible de bouder son plaisir devant la maestria du récit, le brio de la mise en scène, la foultitude de références, ou l’excentricité des décors et des costumes. Sans oublier une B.O. aux petits oignons, reflets de l’inspiration protéiforme de Tarantino. Au total, un spectacle qui laisse K.-O., béat et estomaqué, voire essoufflé ! --Sylvain Lefort --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Voir l'ensemble des Descriptions du produit

Commentaires en ligne

Meilleurs commentaires des clients

Par nemo le 19 janvier 2004
Black Mamba (Uma Thurman, royale, divine et sculpturale) a passé 4 ans dans le coma, perdu le bébé qu'elle portait et n'a qu'une idée en tête : se venger de la clique qui l'a salement claquée.
A partir de là, c'est de la violence gratuite non-stop. Âmes sensibles s'abstenir : il y a des geysers de sang, des bras qui sautent, des talons ouverts au couteau, des orteils massacrés à la planche à clous, des yeux qui saignent... Violence gratuite, certes, mais tellement maitrisée et assaisonnée au second degré qu'elle en devient irrésistible...
Prenons un exemple, idée de génie : pour narrer l'enfance tragique de O-Ren Ishii (jouée par une Lucy Liu au plus haut de sa beauté), le film bascule soudain dans le manga de série B, dessin cracra et musique gnangnan comme celle qui souligne les moments tragiques des pires d.a. japonais.
En outre, Tarentino joue avec brio avec les codes de tout un cinéma apparamment bien digéré et assimilé : les films de yakusas japonais et les westerns américains. Gros plans sur des regards emplis de haine et de vengeance, ralentis et moments d'attente, de suspens, à la fois artificiels et essentiels au rythme et à l'ambiance...
Les scènes d'action sont irréprochables et offrent un spectacle chorégraphique dynamique et jubilatoire. Tarentino ne s'embarrasse pas d'une esthétique complaisante. Non, ici c'est sobre et simple et c'est ce qui est beau.
L'ultime génie de Tarentino réside dans ses choix musicaux pour la B.O. de ses films. Une fois de plus, il frappe juste en mixant du vieux son funk sur des images de combat au sabre...
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 71 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Un beau jour, Quentin Tarantino et celle qui avait incarné Mia Wallace dans "Pulp Fiction", Uma Thurman, créèrent le personnage de la Mariée, "The Bride". Quelques années plus tard, un film déferle sur les écrans du monde entier, répondant aux prières des cinéphiles qui attendaient le prochain "Q.T" après "Jackie Brown"... On leur offrit "Kill Bill". Une histoire de vengeance basique, avec de savoureux personnages, elle n'est là que pour mieux mettre en valeur un message que Tarantino choisit d'offrir à ses modèles. Un rayon lumineux passé à travers un filtre, l'oeil de Tarantino.
On connaissait l'amour, ou plutôt la passion de Tarantino pour les films de kung-fu, de Bruce Lee et autres productions de la "Shaw Brothers", dont le logo et la musique ouvre le film, comme si on y était... C'est bien là l'originalité du film : on ignore si l'on se trouve dans l'univers tarantinesque pur ou dans un pastiche de tous ces films d'actions avec combats au katana. "Kill Bill" prend la forme d'un hommage à ce cinéma asiatique, à travers la présence d'acteurs du genre ( Carradine, Chiba, Liu ), la musique, les combats passionés, les "phrases philosophiques" ( les réflexions sur "qu'est-ce que la vengeance, au fond ?" )et tous ces codes, tarantinisés à l'extrême...
Oui, il y a bien, dans le combat de Uma Thurman contre les "Crazy '88" de véritables torrents de sang, l'hyperbole n'est pas de trop. Des jets continus de fausse hémoglobine, il y en a à foison.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Format: DVD
Tarantino a explique plusieurs fois que Kill Bill Volume 1/2 ne devait au depart ne faire qu'un seul et meme film. Quant on voit le premier volume, on comprend pourquoi.
Je n'ai pas d'actions chez Amazon, ni ailleurs, mais je conseille fortement de se procurer les deux volumes de Kill Bill et de les voir l'un apres l'autre a la suite. En effet, quand j'ai vu celui-ci initialement, j'ai ete decu, comme s'il manquait quelque chose. pareil pour le volume 2.
Quand j'ai revu les deux films en DVD a la suite, alors j'ai adore et acheter les deux DVD immediatement. Mis en boucle, ils constituent l'un des plus grands films de vengeance de l'histoire du cinema noir americain.
En ce qui concerne cette premiere partie, bien sur on ne peut pas eviter de parler de la scene samurai dans le club japonais, qui est d'anthologie. Ce que l'on remarque, si l'on est pas familier avec les films samurai etc., c'est que les combats au sabre ne sont pas filmes de maniere "directe", genre tigre et dragon, mais plutot en philigramme, exemple, si Uma Thurman egorge trois "Crazy 88" en meme temps, la camera va pendant ce temps s'attarder plutot sur des details, prendre un angle de vue dont l'interet principal n'est pas le combat; pareillement, alors que Uma Thurman combat le samurai/parrain Lucy Liu, la camera ne s'attarde pas sur les mouvements des katanas, mais sur une petite fontaine sur le cote, avec un roseau canalisateur en mouvement perpetuel. Que ce soit filme en noir et blanc ou en ombres chinoises, on a l'impression que Tarantino a un recul de fan sur les scenes de combat qu'il filme.
Lire la suite ›
Remarque sur ce commentaire 6 personnes ont trouvé cela utile. Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non Commentaire en cours d'envoi...
Merci pour votre commentaire.
Désolé, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus

Commentaires client les plus récents



Discussions entre clients


Rechercher des articles similaires par rubrique


Commentaires

Souhaitez-vous compléter ou améliorer les informations sur ce produit ? Ou faire modifier les images?